Page images
PDF
EPUB

DICTIONNAIRE
BIOGRAPHIQUE ET BIBLIOGRAPHIQUE ;

PORTATIF,

DES PERSONNAGES ILLUSTRES, CELÈBRES OU FAMEUX

DE TOUS LES SIÈCLES ET DE TOUS LES PAYS DU MONDE,

AVEC LES DIEUX ET LES HÉROS DE LA MYTHOLOGIE.

TOME III.

NAAM---ZYPOE

[merged small][ocr errors][ocr errors]

BIOGRAPHIQUE ET BIBLIOGRAPHIQUE,

PORTATIF,
DES PERSONNAGES ILLUSTRES, CÉLÈBRES OU FAMEUX

DE TOUS LES SIÈCLES ET DE TOUS LES PAYS DU MONDE,

[ocr errors]
[ocr errors]

AVEC LES DIEUX ET LES HEROS DE LA MYTHOLOGIE.
Cet ouvrage, entièrement neuf, contient le Précis historique de la Vie des Souve-
RAINS DE TOUTES LES NATIONS ; LES CHEFS DE TOUTES LES RELIGIONS ET DE
TOUTES LES SECTES ANCIENNES ET MODERNES ; LES AGRONOMES; ANTIQUAIRES;
ARCHITECTES; ARTISTES EN TOUS GENRES; AUTEURS DRAMATIQUES ; AUTEURS
ÉPISTOLAIRES ; BIBLIOGRAPHES ; B1OGRAPHES; GRANDS CAPITAINES ; CHIRUR-
QIENS ; Dessinateurs, Peintres, Graveurs et SculPTEURS ; Économistes;
ECRIVAINS SUR L'ART MILITAIRE ; FINANCIERS ; FONDEURS DE CARACTÈ RES;
Géographes ; GRAMMAIRIENS et GLOSSOGRAPHES ; Hommes d'ÉTAT ; IMPRIS
MEURS et LIBRAIRES ; JURISCONSULTES i

LÉGISLATEURS ;

MATHÉMATICIENS ;
MÉCANICIENS ; Médecins ; MUSICIENS ; NATURALISTES; ORIENTALISTES i
PhiloloGUES, COMMENTATEURS , TRADUCTEURS , LITTÉRATEURS et Polka
GRAPHES

i

PhilosOPHES et MORALISTES ; POÈTES ; POLITIQUES et Diplo-
MATES; PRÉDICATEURS ; RHÉThEURS ; ROMANCIERS ; SS. Pères, Docteurs
DE L'ÉGLISE, et autres Écrivains ecclésiastiques ; les Voyageurs; enfin tous
ceux qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs inventions, leurs découvertes,
leurs erreurs, leurs vices, leurs crimes, etc.

Par L. G. P.
Gabriel

Alulta paucis , ex anteà pluribus.

Reignet,

ORNÉ D'UN GRAND NOMBRE DE PORTRAITS,

avec une TABLE ENCYCLOPÉDIQUE ET BIBLIOGRAPHIQUE, propre à faciliter

l'ordre et l'arrangement des Livres dans une Bibliothèque.

TOME III.

[ocr errors]

PARIS,
Au Bureau du LAVATER, rue des Marais, faubourg Saint-Germain , no 18;
Chcz HACQUART, Imprimcur de la Chambre des Députés , rue Gît-le-Caur, no 3.

[ocr errors]
[ocr errors]

1

[ocr errors]

1815.

[merged small][ocr errors][merged small]

BIOGRAPHIQUE ET BIBLIOGRAPHIQUE,

GL
Ref.
medicantera

PORTATIF.
12-7-5s
9 50 57

[ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

GAAL, fils d'Obed , alla d Sichem 5e et la 6e ont été données par

Brunnius dans le dessein de défendre et d'affran- en 1627. chir les habitans de cette ville de l'op- GABINIEN, cél, rhéteur, enseigna pression et de la tyrannie d'Abimelech;

la rhétorique dans les Gaules pendant enmais trahi il fut mis en fuite, et ses viron vingt ans , sous l'emp. de Vespatroupes taillées en piéces.

sien. C'était, selon St. Jérôme, un torGABATO (Sébastien) , surnommé le rent d’éloquence. Nocher (Nauclerus ), à cause de son ha- GABINIUS (Aulus), consul romain bileté dans la navigation, était natif de 58 ans av. J. C. , ayant obtenu le gouv. Venise ; il quitta sa patrie, et s'établit à

de la Syrie et de la Judée, par les inBristol en Angl. Le premier il tenta de

trigues du tribun Clodius, réduisit suivre une route différente de celle que

Alexandre, fils d'Aristobule , roi de JuChristophe Colomb tenait pour aller à

dée , à demander la paix, rétablit Hir- . l'Amérique. Henri VII lui donna, en can dans la dignité de grand-pontife, et 1496, trois vaisseaux marchands, avec

rendit la tranquillité à la Judéc. Archelesquels il découvrit la terre de Labrador.

laus ayant été tué dans un combat, GaOn peut voir, sur ce cél. navig. , la Vie binius mit son rival en possession de son de Henri VII,

, par
le chanc. Bacon.

royaume. De retour à Rome, il fut acGABBIANI (Antoine-Dominique), cusé de concussion , et banni. Cicéron, peintre d’hist., né à Florence en 1652 , qui l'avait voulu faire condamner penpeignait également l'histoire, le paysage, dant son absence , le défendit alors, et l'archit. et les animaux. Cet habile artiste harangua vivement pour lui, à la prière termina sa carrière en 1726, en tombant de Pompée. Gabinius m. à Salone , vers d'un échafaud où il travaillait.

l'an 40 av. J. C. GABBURI (Franç.-Marie), peint. et GABRIEL-SÉVÈRE, né à Monemlittér., né à Florence , où il fut chef de basie, ville du Pélnponnèse , nommé év. l'acad. de la Crusca en 1717, m. en 1742, de Philadelphie en 1577, quitta cette laissa outre deux Dissert, pour la ville pour se retirer à Venise , où il fut défense de Michel - Ange Buonarotii, év. des Grecs répandus sur le territoire quelques Poésies , et uu Abbeccedario de la république. On a de lui divers

de pittori, ouvrage vaste et d'un grand Ouvrages de theologie, publiés en 1671, À travail.

in-40, par Richard Simon, en grec et GABELCHOVER (Wolfgang ),

en latin ; Traité des sacremens ; méd. de la cour de Wirtemberg, á fense du culte que les Grecs rendent au trad. deux nuvrages d'André Baccius, de pain et au vin que l'on doit consacrer, l'ital, en latin, dont: De alce et cornu et un Discours de l'usage des colybes, monocerotis, Stutgard, 1598, in-8°; ou des légumes cuits, etc. Expositio latina ex italico, cum anno- GABRIEL-SIONITE, prof. des tationibus et observationibus Andreæ lang. orient. à Rome, appelé à Paris Baccii de gemmis et lapidibus pretiosis, pour travailler à la Polyglotte de Le Jay, Francfort, 1603 et 1648, in-80. Il pu- où il m. en 1648, prof. royal dans les blia les quatre premières Centuries à Tu- lang. syriaque et arabe. Il laissa quelques binge en, 1611, et en 1612, in-8o. La Ouvrages, et traduisit , avec son com

Tom. II.

[ocr errors]

m.ss.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

I

« PreviousContinue »