Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Les prix des articles annonces dans ce Journal , sont ceux de Paris, et pour les Départemens franc de port jusqu'aux frontières ; ils doivent nécessairement augmenter dans l'étranger, vu les frais de transport, etc. 'en raison de la distance des lieux.

PREMIÈRE CLASS E.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

neu

HISTOIRE NATURELLE. Histoire naturelle de Buffon,

mise en ordre

par

le cit. LaHISTOIRE naturelle de la cépède. XX* et XXI livraisons. Rose, où l'on décrit ses diffé- 2 vol. in-18. Sauyrain. 5 fr. 5o c.

, rentes espèces, sa culture , ses

et 6 fr.

40

franc de port. vertus et ses propriétés, suivie Ces deux livraisons sont composées de la Corbeille de roses, ou des tames XX et XXI des matières Choix de ce que les anciens et nérales , du tome X des quadrupèdes, les modernes ont écrit de plus et du tome X des oiseaux , avec 32 gracieux sur la rose, et de l'his- plavrhes. toire naturelle des insectes qui Histoire des plantes grasses, pậr vivent sur le rosier, par Guil- . A.P. Decandolle, dessinées par lemeau jeune. in-12, fig. et ta- J. Redoute. Huitieme, bleau. Vatar-Joannet, 3 fr. et vième et dixième livraisons. 3 fr. 75 c. franc de port, avec in-folio. Garnery. 12 fr., 'et gr. figures coloriées et encartonné, in-fol. papier vélin superfin

5 fr. et 6 fr. franc de port. 30 fr. chaque livraison. Méthode de préparer et con

MÉDECINE ET CHIRURGIE. server les animaux de toutes les classes pour les cabinets Manuel de médecine - pratique d'histoire naturelle, par P. F. ouvrage élémentaire, auquel Nicolas. Un vol. in-8. Buis

on a joint quelques formules à son. 3. fr. 60 c. et 4 fr. franc l'usage des chirurgiens, et des

personnes charitables qui se Journal général; quatrième année. No, zer,

А.

[ocr errors]

de port.

$

de port.

[ocr errors]

pas

mais un

exer

(2) dévouent au service des ma- pandu. Son traducteur s'est piqué lades, dans les campagnes, par

d'une exactitude qui va jusqu'à rendre le cit. Geoffroy. 2 vol. gr. in-8. chaque expression de l'auteur, autant Debure aîné. 6 fr. et 8 fr. franc qu'il est possible , par une expression

correspondante , et a cru devoir sacrifier le merite du style à celui de la

fidélité. L'intention de l'auteur n'a été de faire un traité savant

Cet ouvrage comprend les douze ouvrage élémentaire à l'usage des of- chapitres-suivans : 1.) l'histoire de la

différence et de la division des bains, ficiers de santé, qui souvent cent dans les campagnes avant d'avoir bains chauds ou tièdes ; 3.) de l'ac

d'après le degré de 'chaleur; 2.) des acquis dans les hôpitaux militaires une

tion relâchante ou affaiblissante atinstruction suffisante. En conséquence, tribuée aux bains chauds ; 4.), les il a supprimé tout ce qui n'avait pas bains chauds sont-ils échauffans? 5.) un rapport immédiat avec son objet, de l'effet des bains sur le pouls et comme les théories, l'éthiologie des maladies, etc. Il s'est borné à dé

sur la respiration; 6.) Observations

sur les effets des bains tièdes sur le tailler les signes diagnostiques des maladies et à donner la méthode pouls, et leur application dans le la-plus-sûre de

traiter. Chaque des bains chauds sur les douleurs ,

iraitement des maladies; 7.) de l'effet article est accompagné de quelques les spasmes , et sur le sommeil; 3.) formales de recette, qu'on doit varier suivant "lage, la force et le fluides du corps et sur les vaisseaux,

de l'effet des bains sur les parties tempérament des malades. Tout l'ouyrage est divisé en dix sec- rale; 9. ) de quelques autres effets

et réflexions sur la pathologie humotions qui traitent successivement : 1.) des maladies aiguës; 2.) des maladies réels ou présumés des bains sur le inflammatoires; 3. ) des maladies corps; 10.), des bains, três - chauds; chroniques; 4.) des maladies par bains froids.

11.) des bains de vapeurs ; 12.) des congestion de 'pus, ou 'maladies purulentes ; 5.) des maladies par Recherches et découvertes sur la épaississement de la lymphe ; 6. ) des maladies par pourriture et mor

nature du fluide nerveux, ou de tification des parties; 7.) des ma- l'esprit vital, principe de la lalies par augmentation .des éva- vie , et sur la manière dont il cuations; 8.) des maladies par sup- agit, d'après des expériences pression d'évacuations; 9.) maladies nouvelles et exactes, par J. par acreté des humeurs ; Io.) ma-ladies soporeuses ; II.) nialadies

Lefebure. 100 pag. in-8. Kænig. convulsives ; 12.) des poisons et

í fr. 25 c, et i fr. 5o c. franc des maladies venériennes. De la nature et de l'usage des Pharmacopée des pauvres, ou bains , trad.' de l'allemand de Formules des médicamens les H. M. Marcard , par M. Pa

plus usuels pour le traitement rant. gr. in-8. de 290 pages.

des maladies du peuple , par Croullebois, Bossange, etc. 3 fr.

Jadelot. Nouvelle édition, Vol. 60 c. et 4 fr. 5o c. franc de port, in-8. de 215 pag. Villier. 1 fr.

80 c. et 2 fr. 5o c. franc de port, L'ouvrage du docteur Marcard , qui n'est que le résultat de ses nom- Cet ouvrage contient l'indication breuses expériences, mérite d'être ré- des vertus des médicamens, de la

de port.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

50 c.

ans

manière de les employer , et des du peuple, ou Elémens de l'émaladies auxquelles ils conviennent. ducation du médecin, par P. Il sera utile au service des hôpitaux, aux maisons de charité, etc.

F. J. Royer. 3 vol. in-8. 9 fr. et

12 fr. franc de port. De la petite-vérole, par méthode Nous reviendrons sur cet ouvrage. naturelle,

ou des moyens de rendre cette maladie plus sou- PHYSIQUE, vent bénigne, et de s'en pré- Entretiens sur la pluralité des server, sans le secours de l'inoculation, avec un tableau ana

mondes, par Fontenelle, avec lytique, où l'on expose l'ori

des notes par Jerome de Lagine, la nature et les causes des

lande. 224 pag. in - 18. i fr. différentes espèces de petitesvéroles, etc. par L. P. Collinet. L'ouvrage de Fontenelle a été lu avec Vol. in-12, Cuillot,

empressément pendant cent quatorze

sans qu'on ait songé à en corLe but de l'auteur est de rassurer riger les fautes. Le citoyen Lalande les personnes qui n'ont pas été at- vient de rendre ce service aux sciences, teintes de cette maladie. Il a été et ses corrections rendent cette édition nommé dans le onzième arrondisse- préférable à toutes celles qui ont paru, ment, l'un des officiers chargés de Sa préface contient un abrégé de la constater les décès. Il y a longtems Vie de Fontenelle , mort à Paris au qu'il a présenté à ses collègues un cominencement de 1757; ' l'âge de près projet tendant à constater périodique- de cent ans. Il a ajouté une notice ment toutes les maladies qui auront de tous les anciens qui avaient eu précédé la mort, et i en présenter l'opinion de la pluralité des niondes ; l'analyse dans un seul et même état. depuis Orphée et Pythagore, jusqu'à La commission a adopté ses vues et l'auteur d'une thèse de 1684, dont il fut les a soumises à l'approbation de la parlé dans les Nouvelles de la république mairie, avec invitation de les com- des lettres, et qui parait avoir donne it muniquer aux officiers de santé nom- Fontenelle l'idée d'écrire ses agréables més pour les mêmes fonctions dans Soirées. les autres arrondissemens de Paris.

On se plait à regarder la terre comme Si, comme on le desire, ce plan est

şervant principalement à l'habitation des suivi, les officiers de santé de tous hommes ; nous sommes d'accord avec les arrondissemens se rassembleront

l'éditeur quand il dit : que ce raià un jour fixe de chaque mois, pour sonnement a des principes etroits , rédiger un résumé général de tous peu philosophiques et très-presomples décès dans Paris.

tueux. Il" senible regarder l'espèce Les principales connaissances humaine comme un assemblage de

grains de fumier , qui ne sa uraient pratiques médicinales et chi- intéresser l'imniensité de ce grand touto rurgicales , mises à la portée

mises à la portée C'était aussi l'opinion de Saussure. SE CON DE CE ASS E.

ÉCONOMIE POLITIQUE.

tions, traduit de l'anglais d'Adam Smith, par le cit. Blavet. Tome 1er. gr. in-8. Laran et comp.

.

Recherches sur la nature et les causes de la richesse des na.

[ocr errors]
[ocr errors]

La traduction du citoyen Blavet , gouvernement de France, et publiée en 1779 et 1780, ét réimprimée réfutation de l'Essai sur les à Paris en 1706, eut un succès assez

finances de la Grande-Bretagne, général, malgré quelques défauts d'exactitude et de clarié. Aidé des observa- par F. Gentz, par le cit. Fontions de M. Guyot, de Genève, ami

vielle aîné, 2 vol. in-8. Fuchs. de Smith , le citoyen Blavet s'est

6 fr. et 8 fr. 5o c. franc de port. appliqué pendant vingt années à revoir son ouvrage et à le perfectionner par L'auteur, déjà connu par plusieurs une étude approfondie de la langue ouvrages sur la politique , a divisé celuianglaise et de l'économie politique, ci en quatre parties principales. Dans Ce nouveau travail, qui lui a coûté la première , il traite des differentes plus de tems que le premier, mérite espèces de révolutions physiques , sans doute la confiance du public, et militaires ,commerciales, politiques, lui fait espérer une traduction digne morales, religieuses, etc., et de l'etat de l'ouvrage de Smith , qui avait déjà de la France avant le 18 brumaire. accordé son approbation au premier Dans la seconde, de l'esprit public. essai du traducteur.

en France, et des ménagemens qui Ce premier volume sera prompte- lui sont dus. Dans la troisième, des ment suivi des autres.

améliorations praticables en France.

La quatrième partie est entièrement Brochure sur les fourneaux à la consacrée à la refutation de l'ouvrage Rumford, et les soupes écono- de Gentz. miques. in-12. Laloi, passage De la propriété et de ses rapports Feydeau. 75 c.

avec les droits du citoyen, par Mémoire sur l'administration des E. G. Lenglet. Nouvelle édit. forêts , par le cit. Fontagne. in-8. Moutardier, i fr. 50 c. et 96 pag. in-8. Knapen. I fr.

2 fr. franc de port.

De l'influence du gouvernement L'éditeur présente dans ce mémoire le résultat des observations de plusieurs

sur la prospérité du commerce, par Vital Roux , de Lyon,

' personnes instruites dans cetie partie. Il y est question des causes du dépen négociant. A Paris, chez Fayollé. rissement des forêts, des moyens d'y

Un vol. in-8. 1801. remédier, et de leur aménagement. On y démontre la supériorité des lois fo

Ouvrage d'un grand inérite, qui suprestières , qui régissaient la ci-devant pose à la fois de longues méditations, province de Lorraine , en les compa- des lectures très-étendues et une grande rant à l'ordonnance de 1669 , et après pratique du commerce. Les principes avoir fait entrevoir les vices des prin

en sont sains, le stvie clair et exact, cipaux projets qu'on a présentés pour les résultats feconds. Il présente de l'administration forestière , on expose précieux renseignemens sur l'histoire celui qui semble réunir le plus d'a- du commerce sous l'ancien gouvernevantages.

ment et pendant la révolution ; il ex

pose les abus qui résultaient de i'ancien ÉCONOMIE PUBLIQUE.

mode d'adniinistracion, de la navie

réglémentaire ; il fut sentir avec nou Situation de la France et de moins de force les abus plus grands

encore qui sont résultés de la licence; l'Angleterre à la fin du dix-hui- il indique les amélioratioss å tre et tième siècle, ou Conseils au les moyens de ies exécuter, 0. doit

[ocr errors]

20 C.

« PreviousContinue »