Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]

le prince

[ocr errors]

étranger, et finirent par s'intéresser å

par

Louis XVI. Vol. in-8. Le son sort. De ce nombre étaient le cit.

rouge. 3 fr. et 4 fr, franc de port. Denys Montfort et le cit. Msichaux, botaniste, qui a parcouru la majeure Ce manuscrit est écrit en entier de partie de la Perse. Après une entrevue la main de Louis XVI, avec des notes. avec le prince chez le cit. Varennes, Il entreprit cette traduction en 1782 le cit. Michaux s'est convaincu que ce à l'occasion de la tragédie de Richard jeune homme pouvait fort bien être le fils III, de Durozoi , et la revue souvent de quelque général ou de quelque grand dans les dernières années da sa vie. de Perse, puisque depuis très-longtems cet empire est en proie au pre- Abrégé des révolutions de l'anmier occupant, et que l'erreur du cit. cien gouvernement français Olivier venait peut-être de ce qu'on

quvrage élémentaire

extrait confond ordinairement la Perse avec de l'abbé Dubos et de Mably le Mazandaran', ou les CC. Olivier et Michaux n'ont pu pénétrer. Cette

Thouret, in-12. Didot l'aîné.

par supposition du cit. Michaux fut encore

Edition stéréotype. Papier ord. confirmée

par
les détails
que

1 fr. 20 c. papier fin, 2 fr. pap Mirzah a donné sur l'histoire de son vélin, 4 fr. pays, et qui s'accordent parfaitement Voici comment s'exprime le citoyen avec les relations des cĆ. Michaux

François (de Neufchâteau) dans son et Olivier.

Conservateur, sur l'extrait de Dubos: Le récit que ce prince a fait au cit. Le précis de l'abbé Dubos est un Montfort de ses aventures, fait l'objet » chef-d'oeuvre d'analyse ; en peu de de cette brochure. Après avoir détaillé

» pages, Thouret a resserré la subsl'histoire de sa vie, il réclame contre » iance de trois volumes. Ce précis la fausse opinion ou le public a été » donne une idée très-nette des formes induit sur son compte , et espère qu'il » du gouvernement que les Romains parviendra à l'en désabuser quand il » avaient établi dans les Gaules, et aura pu se faire reconnaître par des

qui fut å-peu-près suivi

par

Clovis marchands arméniens ou persans , qui

On peut en dire ne peuvent manquer de venir à Paris.

autant de l'extrait de Mably, qui est

fait avec la même précision. Dictionnaire neologique des hommes et des choses, etc, par le

Choix d'anecdotes anciennes et Cousin Jacques. Tome II°. gr.

modernes, recueillies des meilin-8. Moutardier.

leurs auteurs. Seconde édition.

3 vol. in-18. Batilliot. 3 fr. et 4 fr. Ce dictionnaire comprend tous les 50 c, franc de port. hommes qui, depuis dix années, ont joué quelque rôle dans les lettres , la On ne doit pas juger sévèrement ces philosophie ou la politique. Il est

sortes de collections, ou l'on se propose plein d'anecdotes et de rapprochemens, de satisfaire à tous les goûts. On trouil fournira des matériaux à l'histoire vera dans ces trois volumes un grand de la fin de ce siècle. On regrette seu- nombre d'anecdotes , de traits d'esprit, lement que le style n'en soit pas assez de traits historiques , etc. Plusieurs élevé ni assez correct.

sont excellens, et font supporter les

médiocres. Regne de Richard III, ou doutes

BI O G R A P H I E. historiques sur les crimes qui lui sont imputés, par Horace Eloge funèbre des généraux Klé: Walpoole , trad. de l'anglais þer et Desaix, prononcé le 1em

[ocr errors]

ܕ

» et ses successeurs »,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

>)

[ocr errors]

sur

ses

vendémiaire an ix à la place » lution les y avaient portés, leurs des Victoires, par le cit. Garat. » talens les y auraient maintenus avec in-8 Imprimerie de la Répu

gloire. tis portérent tous les deux

dans les blique.

et dans les vic

camps

toires, le mépris ou l'horreur de L'éloge de deux grands hommes » ces richesses, qui sont des dépouilétait une entreprise qui offrait à la les; ils y conserverent tous les deux fois de grandes difficultés et de nou- » cette pauvreté qui , dans tous les sièvelles ressources pour le talent. Le

cles, a été pour les généraux vaincit. Garat a su vaincre les unes et » queurs,

plus beau cortège de leur profiter des autres. Il produit tour

» triomphe. * à jour sur la scène les deux héros, Notice sur la vie littéraire de mais de manière à concilier toujours à tous les deux l'intérêt et l'attention. Spallanzani, par J. Tourdes. SeIl entrelace d'une manière habile , conde édition. 183 pag. in-8. les faits qui les ont illustrés, et sait

Milan

et Paris, chez Devarier l'uniformité des exploits mili- lance. í fr. et sur papier fin, taires par des réflexions et des or- 1 fr. 5o c. nemens descriptifs distribués avec art. Le lecteur nous saura gré de trouver

Cette notice est une biographie assez ici les traits caractéristiques de ces

complète du célèbre savant qui en deux célèbres personnages, et pourra

est l'objet. On y trouve des détails lui-même apprécier le mérite de cet

sa famille , son éducation , éloge.

voyages, et ses études dans l'histoire

naturelle, depuis ses premiers essais Desaix, profondément pénétré jusqu'à ses dernières découvertes. M. » des difficultés de tout genre que Tourdés ajoute au texte, ses propres » rencontrent les gouvernemens dans » leurs vues les plus sages, loin de remarques sur l'observation et l'ex

périence, la circulation du sang, la relever impatiemment les fautes de

force d'irritabilité, l'influence du caur ceux qui gouvernaient la République, sur le cerveau, la vitalité du système » les couvrait presque toujours de toute

nerveux et sanguin, la digestion, etc. son indulgence. Kléberne pardonnait » pas de faillir à ceux dont les fautes is font le malheur des peuples ; il

V O Y A GE S. paraissait croire qu'il faut toujours » mettre à côté d'une grande auto- Voyage pittoresque et physico>> rité, une opposition inquiète, et

économique dans le Jura, par so à côté des flatteries , des sarcasmes. » Kléber aurait eu, dans

J. M. Lequinio, 2 vol. gr. in-8.

.

mo » narchie mème, ce courage si rare

de près de 500 pag. chacun. auprès des trônes , de braver, pour Caillot. 8 fr. et 11 fi, franc de p. s la vérité, le pouvoir dont on dé

pend pour sa gloire et pour sa L'auteur de ce voyage, toujours guidé » fortune. Desaix avait le courage, par le desir de s'instruire et par l'espeut-être plus rare

ans prit d'observation, a recueilli » les républiques naissantes, de mé- grand nombre de remarques inté

nager et d'aider le pouvoir , lors- ressantes sur la situation physique de

qu'on ne fait rien pour lui, cette chaîne de montagnes, sur » tout pour la patrie,

productions, sur les mours Ni l'un ni' l'autre ne manifes- usages des habitans; en un mot, sur » térent jamais en France l'ambition tout ce qui peut fixer l'attention du » du prémjer rang ou du premier philosophe et du naturaliste. Il dé

rôle ; si les évènemegs, de la révoa crit successivement les deux routes

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

une

[ocr errors]

encore

ult

[ocr errors]
[ocr errors]

et

ses et les

[ocr errors]

i

ou

et tous

[ocr errors]

de

a

qui traversent Jura pour aller de la poste aux lettres, pour de Paris à Genève , et laisse échap- l'an ix. Vol. de 160 pag. in-12. per peu d'objets dignes de remarque.. Favre. Les détails que renferıne cet

Pour éviter les inconvéniens occavrage sont aussi étendus qu'instructifs, et la manière dont ils sont sionnés par les contrefacteurs de cet présentés y ajoute un nouvel intérêt. ouvrage; l'administration à fait enIl contribuera sans doute beaucoup cadrer d'une vignette toutes les pages à faire mieux connaitre une partie de cette nouvelle édition de la France, sur laquelle on avait, les exemplaires sont revêtus des grifjusqu'à présent, peu de renseigne- fes des citoyens Duchesne et Favre. mens certains ,

parce que peu voyageurs s'y arrètent assez longtems Voyage chez les peuples saupour faire des observations.

vages, ou l'Homme de la naLa seconde partie , moins étendue ture, histoire morale des peuples que la première , offre des détails

sauvages des deux continens, et précieux pour l'économie politique des naturels des iles de la mer l'agriculture et les arts mécaniques.

du Sud, par le cit. F. Babie. 3 L'auteur commence par donner la Physionomie générale du départe

vol. iri-8. fig. Laurens aîné. 15 fr. ment du Jura ; c'est-à-dire , l’exposé

et 19 fr. franc de port. de sa position geographique ; du climat,' de la vegetation, des mi- l'homme sauvage étaient épars dans

Les divers traits qui caractérisent néraux, production's agricoles, des

nos livres de voyage. L'auteur les antiquités , de la manière d'élever

rassemblés. Il visite toutes les et de gouverner les bestiaux, de peaplades connues jusqu'à présent , la constitution physique et morale décrit leurs coutuines , leurs instrucde l'homme et de ía population. En jions, leurs moeurs, toujours mélanvendémiaire de l'an VII, ce dépar- gées de brutalité, ét prét à conclure tement avait 286,842 habitans ,

contre son titre, que l'homme sauil est à remarquer que ,

depuis le commencement de la guerre, il a

pas plus l'homme de la

l'homme de nos sociétés. fourni à la République, 2,400 hommes armés, sans compter 2000 cons

Au reste, des faits curieux, une crits , qui partaient lors du

érudition voyage

assez étendue, rendent la de l'auteur. Il termine son ouvrage font pardonner quelquefois les défauts

lecture de cet ouvrage attachante, et par des observations sur la langue et l'idiome des campagnes ,

le du plan et du style. tableau de l'exportation , et les Le Voyageur curieux et sentidétaiļs ruraux. Nous y renvoyons le lecteur, persuadés qu'il y trou

mental, par L. Damin. in-8. vera autant d'amusement que d'ins

Favre, í fr. 5o c. et 2 fr.fr, de p. truction. Le premier volume est accompagné d'une très – belle carte de

C'est un Français qui fait la rece departement, gravée par Tardieu.

lation d'un voyage à Chantilly et à

Ermenonville: "Aux aventures que le Etat général et carte géométrique titre de son livre . fait imaginer , il

des routes de la République joint la description des lieux qu'il française, desservies en poste,

visite, et dont les beautés , respecavec désignation des relais et tées jusqu'alors, rappellaient de grands des distances, dressé

souvenirs. Il rapporte plusieurs anecordre

par dotes intéressantes sur le Grand-Conde du coħseil d'administration des et sur J. J. Rousseau. relais, suivi d'un état général La description des iles Boromées,

[ocr errors]

et

vage n'est

nature que

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

des beautés que

I

[ocr errors]
[ocr errors]

Je voyageur y ad- La France par départemens mire , du lac Majeur et du lac de préfectures é sous-préfectures, Como , des fleuves qui y versent leurs

par Dezauche. Une feuille, i fr. eaux, des montagnes qui les environnent, des productions et des richesses commerciales et industrielles, Atla's portatif, ou Recueil de forment la seconde partie. La troisième , mêlée de vers et de

cartes choisies, extraites de prose ,

contient plusieurs chapitres l'atlas général de l'abbé Grenet, intéressans; ou lit surtout avec plai- et dressées avec exactitude par sir ceux des iles Boromées et de l'ile Bonne, pour servir à l'intelliSt.-Jean.

gence de la géographie moderne

et universelle de N. Lacroix. CARTES GÉOGRAPHIQUES.

Nouvelle édition revue par Collection de plans, de ports',

Victor Comeiras. Vol. gr. in-4.

Warée. baies, villes, etc. dressés au dépôt des cartes, plans et jour

M OR A L E. naux de la marine, par ordre du gouvernement.

Cours de morale religieuse, par 1.) Plan du port du Passage.

M. Neker. 3 vol. in-8. Genève, 2.) Anse et baie de Bilbao. chez Paschoud, et Paris, chez 3.) Port de Santona.

Ch. Pougens, Genets et Ma4.) Port de Santander.

radan.9 fr. et 12 fr. franc de port. 5.) Anse de Gijon.

6.) Håvre de Vivaro , Ribadeo et Cette nouvelle édition paraît du conport de Cedeira.

sentement de l'auteur , qui l'a même 7.,) Håvre de Barquero et estaca de revue et corrigée. Dans son discours Varés.

préliminaire , l'auteur prouve la nécesa 8.) Port du Ferrol, avec le plan du sité de la morale, et particulièrement darse ou bassin.

de la morale religieuse pour le bonheur 9.) Port de Camarinas.

des nations et la tranquillité des états. 10.) Anse et Hâvre de Corcubion. Quoique les principes de la morale 11.) Plan du Ilâvre de Pontevedra. soient également obligatoires pour tous 12.) Hàvre de Vigo.

les peuples, l'auteur les applique de 13.) Plan de la ville , du port et de préférence à la nation française, comme l'arsenal de Carthagène.

à celle qui, dans ces derniers tems, a 14.) Baie de Palmie, port d'Andrache, passé par les plus grandes épreuves et de Poller, de Petra et Cala-Longa. éprouvé les plus violentes secousses,

Chacun de ces plans se vend sépa- ei à laquelle il faut , plus qu'a aucune rément i fr. 25 cent., chez Dezauche. autre, un système de conduite fixe, et

des principes de morale invariables. Carte itinéraire de la France, Nous ne pouvons mieux faire connaitre en quatre feuilles, divisée par les sentimens et le style de l'auteur, départemens indiquant les qu'en citant ses propres expressions. chefs-lieux de département, les

Si, au milieu des sentimens tu

* multueux où tant d'événemens l'ont préfectures, etc. les routes de postes, lieux de relais, etc.

placée (la nation française ), son nouvellement revue et augment

» attention ne pouvait etre fixée par

» aucune idée générale, nous lui ditée par Dezauche, 12 fr,

» rions, que des réflexions sur la mo

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

I

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

vous

[ocr errors]

à

» rale religieuse sont aujourd'hui d'un M, T. Cicéron, avec le texte à » intérêt prochain ; qu'elles appartien- côté, la vie de Cicéron, des

,

. » nent essentiellement à la force et au

notes et une table des matieres, » bonheur ; qu'elles ont même un rap

par E. Brosselard. Seconde édit. » port immédiat avec les finances et

2 vol. in-12. Chevalier. 3 fr. et » les débats politiques. Fordez, élevez » sur une double et triple base la justice

4 fr. 50 c, franc de port. » et la vérité, et la confiance naitra » d'elle-mènie; les premiers soutiens de

Lorsque cette traduction parut pour » vos droits une fois affermis, ce sera

la première fois , Laharpe en a rendu par-delà les colonnes de l'ordre social, Mercure Français du 13 octobre 1792.

un compte très - avantageux dans le que les ambitieux se disputeront

Il dit » l'honneur ou le plaisir de

que c'est une des meilleures que nous ayons, et que

l'auteur avait iritgouverner ». L'ouvrage est divisé en cinq sec

duit avec cette liberté sage et cette tions, dont la première traite des prin- telligence parfaite de l'originalet de

fermeté de style qui résulte d'une incipales notions propres à servir de base à la religion naturelle et à la la connaissance réfléchie des différens morale ; la seconde, des devoirs aux

procédés des deux langues. quels les hommes sont soumis dans tous les états et dans toutes les situa

CU L T E. tions de la vie ; la troisième , des devoirs particuliers à chaque åge de Apologie de la religion chréla vie, et à quelques états marquans

tienne et catholique, contre les dans l'ordre social; la quatrième, blasphèmes et les calomnies de des sentimens intérieurs et des ha

ses ennemis, Seconde édition. bitudes qui peuvent nous rendre coupables ou malheureux ; la cinquième

Vol. in-8. de 176 pag. Leclerc.

I fr. 50 c, et 2 fr. franc de ensin fortifie les principes de la reli

port. gion naturelle , 'de l'autorité de la

GÉOGRAPHIE. religion révélée , et développe les principales beautés de la morale évangelique.

Géographie moderne et univerDiscours sur la vertu , prononcé

etc., par N. Lacroix. à l'académie des sciences

Nouvelle édition, augmentée

et belles-lettres de Berlin, le 25

par Victor Comeyras. 2 vol. janvier 1797, par Stanislas

in-8. d'environ 800 pag. chacun. Boufflers. 2e édition. gr. in-8.

Warée, 12 fr. avec cartes enluPougens. I fr. 20 C, et i fr. 50 c.

minées, 15 fr., et avec l'atlas, composé de 22 cartes

? enluniinées, 20 fr. En ajoutant

On doit savoir gré à cet aimable écrivain d'avoir consacré ses talens å

5 fr. à chacun de ces prix, on servir , dans l’écrit que nous annon

le recevra franc de port. çons,

la cause de la morale et de la vertu. On y retrouve ce style élégant tion, 1.) les grandes divisions du globe,

On trouve dans cette nouvelle édiet facile qui caractérise toutes ses pro- la situation, l'étendue des einpires, réductions. Il fond la vertu sur le sentiment, et c'est en la faisant aimer des fleuves et rivières, etc. ; 2.) l'his

publiques, , royaumes, etc. ,

le cours qu'il cherche à la démontrer aux toire des peuples , leurs gouvernemeņs,hommes.

leurs mours; 3.) les noms des hommes Des devoirs, ouvrage traduit de célèbres que chaque nation a produits,

ܪ

selle ,

franc de port.

aussi

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »