Page images
PDF
EPUB

ches gravées en bois, d'après les dessins de Hans Burgmair, accompagnées de l'ancienne description dictée par l'empereur à son secrétaire Marc Treitzsaurwein. Vienne, Schmidt, et Londres, J. Edwards, 1796, in-fol. obl., 96 fr. [14840]

Les planches qui composent cet ouvrage, précieux monument de la gravure en bois, ont été grav. de 1516 à 1519; mais comme à cette époque il n'en avait été tiré que quelques épreuves, elles étaient devenues tellement rares, qu'un recueil de 87 pl. seulement, annoncé sous le titre de Chars de triomphe, avait été successivement vendu 720 fr. Mariette, et 1,000 fr. La Vallière. La nouvelle édit., en rendant les exempl. plus communs, doit en faire tomber le prix, quoique les amateurs préfèrent le premier tirage aux nouv. épreuves. Nous ajouterons que cet ouvrage n'a jamais été entièrement terminé. Un exemplaire imprimé sur vélin de cette nouvelle édition a été vendu 105 liv. sterl. à Londres en 1804, et ensuite 110 liv. 5 sh. chez Sykes en 1824.

TREMBECKI (Stanislas). Sophiowska, poeme polonais, trad. en vers français par M. le comte de Lagarde. Vienne, imprimerie d'Ant. Strauss, 1815, gr. in-4, fig. [9629]

Cette traduction nous a paru écrite avec élégance, le texte polonais s'y trouve joint. TREMINO (Jeronymo). A qui comienca dos romaces del marques de Mantua El primero es de como andado pdido por un bosque fallo a su sobrino Baldouinos co feridas de muerte. y el segudo la embaxada qel marques embio al emperador demädado justicia. Eoro agora añadido प esla sentecia q dierō a Carloto fecha por Jeronymo Tremiño de Calatayud, in-4 goth. de 12 f. à 9 col. (en vers). Édition sans lieu ni date, mais de l'an 1520 environ. Elle se trouve quelquefois dans d'anciens recueils de pièces du même genre. Voy. Ro

MANCE.

TRESOR admirable de la sentence de Ponce Pilate contre J.-C. trouvée miraculeusement écrite sur parchemin dans la ville d'Aquila, traduit de l'italien. Paris, 1581, in-8, 5 à 6 fr. [324]

Ce vol. n'a que 24 feuillets: 20 fr. m. bl. Gaignat; 12 fr. Detienne.

Il y a une autre édition de Paris, Sim. Le Febvre, 1621, in-8 de 16 pag. seulement; mais elle a moins de valeur que la précédente. TRESOR de l'ame. Voy. ROBERT.

TRESOR des antiquités de la couronne de France, représentées en figures d'après les originaux, etc. La Haye, 1745, 2 vol. in-fol. [13622] Ouvrage composé des 304 pl. qui avaient servi à l'édit. des Monumens de la monarchie française du P. Montfaucon vendu 36 fr. Trudaine, et 80 fr. en 1816. Il y en a des exempl. en gr. pap.

TRESOR (le) des humains. Ce liure est appelle le tresor des humains. lequel traicte de la maniere d'instruire les enfans en la foy catholique, et de leur desclairer toutes les lois tat christiēnes q sarrasines, tous artz et toutes sciences tant praticienes q speculatives, de tous estatz metiers et marchādises..... lequel liure a este veu et corigé a paris par plusieurs grans clercs docteurs tant en theologie que en autre science. Cy finist le liure intitule le tresor des humains, imprime a paris en lan de licarnacion nostre seigneur. mil quatre cens quatre vingtz et deux. T. L. in-fol. goth. [2126*]

Cet ouvrage, qui est une espèce de petite encyclopédie dans laquelle ce qui a rapport à la religion chrétienne occupe le premier rang et remplit le plus grand espace, est peu connu. L'édit. que nous citons est fort rare; il y en a un bel exempl. impr. sur vélin dans la bibliothèque de Ste-Geneviève, à Paris, et il nous a servi pour la présente notice. Le volume renferme en tout 66 f., signat. A-H, dont les 3 premiers contiennent le titre ci-dessus, impr. au verso, la table et le prologue. TRESOR des récréations, contenant histoires facétieuses, etc. tant pour consoler les personnes qui du vent de bize ont eté frappées au nez, que pour récréer ceux qui sont en la misérable servitude du tyran d'Argent-Court. Rouen, 1627, in-12, 6 à 8 fr.; vendu 12 fr. Delaleu. [10889]

Les édit. de Rouen, 1611, pet. in-12, et 1630, in-12, ont à peu près la même valeur. Cette dernière 12 fr. Méon, Il y en a aussi une de Douay, 1616, pet. in-12.

:

[ocr errors]

--

[blocks in formation]

dées d'une notice sur sa vie et ses ouvrages, par M. Campenon, édition revue, corrigée et accompagnée de notes; ornée de gravures d'après les dessins de M. Colin. Paris, Nepveu et André (impr. de F. Didot), 182223, 10 vol. in-8, fig., 40 fr.; pap. vél., 60 fr.

Cette édition ornée de 13 planches dont un portrait, et d'un fac-simile, est la plus complète et de beaucoup la plus belle que l'on ait de cet auteur agréable. Les exempl. en gr. pap. vél., fig. avant la lettre, ont coûté 180 fr.; avec les eaux-fortes 220 fr. et plus avec les fig. sur pap. de Chine.

- Histoire de Tristan de Léonois et de la reine Iseult; et de Huon de Bordeaux, extraites par de Tressan. Paris, Déterville, an vii (1799), 3 vol. in-18, fig., pap. vél., 12 fr.; gr. pap. vél., fig. avant la lettre, 36 fr. Cet ouvrage se trouve quelquefois joint à Gérard de Nevers et Jehan de Saintré, extraits par de Tressan (voy. GÉRARD de Nevers ; JEHAN de Saintré). Vend. les 5 vol., gr. pap., rel. en m. r. dent. tab., 133 fr. Bailly.

On a impr. à Londres, pour Dulau, en 1801, une Histoire de Robert le Brave, par le comte de Tressan, gr. in-8, pap. vélin. TREVANGADACHARYA Shastree. Essays on chess, adapted to the european mod of play consisting principaly of positions or critical situations... translated from the original sanscrit. Bombay, 1814, pet. in-4.

TREVOR. Britannia. Voy. HAMPDEN. TREW (Chr.-Jac.). Hortus nitidissimis omnem per annum superbiens floribus, sive amoenissimorum florum imagines, in publicum ediderunt Joan. -Mich. Seligman et Wirsing. Norimberga, 1768-72-86, 3 part. in-fol., cum 190 tab. color. [3416] Ouvrage bien exécuté, mais qui se trouve rarement complet 151 fr. Blondel; 86 fr. Caillard; et beaucoup moins cher quand le 3 vol. contenant les pl. 121-190, ne s'y trouve pas. Les anciens exemplaires de la 1" partie sont datés de 1750.

:

[blocks in formation]

troisième. Ensuite on a mis à ce volume un nouveau titre, portant Altorfii, 1795.

[ocr errors]

Plantæ selectæ, quarum imagines pinxit G.-Dion. Ehret, notis illustravit Ch.-J. Trew, et vivis coloribus repræsentavit J.-Jac. -Haid. Decuriæ X. Norimberga, 1750-73, in-fol. max., cum 100 tab. color. [3855] Ouvrage remarquable pour la vérité et la vivacité des couleurs des pl.: 48 á 72 fr.; vendu 93 fr. m. r. Petit: 120 fr. Lamy. Les exempl. nouvellement enluminés sont bien inférieurs aux anciens.

Ersch indique un supplément pour cet ouvrage. Lipsia, Göschen, 1790, in-fol., 6 thl. 8 gr. Une édit. des Plantæ selectæ, avec un texte en hollandais, par C. Pereboom, Amsterd., 1771, gr. in-fol., a été vend. 46 flor. Meerman. TRIALOGUE beau, fort plaisant et délectable aux lecteurs (entre l'ambassadeur de François Ier, Cerberus et Pluto). Anvers, Pacquiers Pissart, 1544, in-4 goth.; 9 fr. La Vallière. [8898] TRIBUS (de) impostoribus. Anno x. D. IIC,

pet. in-8 de 46 pag. [1502]

Ce livre est fort rare, et je n'en connais que trois exemplaires. Le premier est annoncé dans le catalogue de Crévenna; le second a été vendu 474 fr. chez le duc de La Vallière, en 1784, et le troisième appartient à M. Renouard. Sur ce dernier exemplaire se lit la note suivante : Ex libris Frid. Allamand dono Abrah. Vallotton, Roterodami Ao 1762, laquelle ne s'accorde guère avec l'anecdote consignée sur un exemplaire du catalogue de La Vallière, par M. de Maucune, amateur de livres, décédé à Paris, il y a environ vingt ans. Cette anecdote a été répétée par M. Barbier, dans son Dictionnaire des Anonymes, et par moi-même qui ai eu la note de M. de Maucune, sous les yeux: elle porte en substance, qu'on tenait de De Bure le jeune, auteur de la Bibliographie instructive, que l'abbé de St-Léger, de concert avec le duc de La Vallière, avait fabriqué le livre dont il s'agit dans le dessein de le faire passer pour le fameux traité De tribus impostoribus, et que le même De Bure à qui on présenta cette édition avait découvert la fraude. Il est bien vrai, au surplus, que ce livre est postérieur à la date qu'il porte, et il m'a paru avoir été imprimé en Allemagne, ou tout au moins à l'instar des éditions de ce pays, vers le commencement du 18e siècle; mais il est impossible que l'abbé de St-Léger en soit l'auteur, puisqu'au rapport de Prosper Marchand, Dict. hist., t. I, pag. 323, une copie manuscrite de ce Traité, commençant par les mots Deum esse, eumque colendum esse etc. existait déjà à Berlin, en 1716, sous le titre de Compendium breve de impostoribus religionum, et y fut vendu alors 80 impériaux. On ne peut pas même dire que l'abbé de St-Léger ait été seulement l'éditeur du De tribus im

postoribus, resté long-temps en manuscrit, car la note d'Allamand, rapportée ci-dessus, prouverait encore le contraire; ainsi il faut purger entièrement la mémoire de ce savant bibliographe d'une accusation qui, comme on voit, n'a aucun fondement.

Pour un autre écrit intitulé: De tribus impostoribus, voyez Vir et esprit de Spinosa. - De tribus mundi impostoribus, Mose, Christo et Mahumet, breve compendium (absque nota), pet. in-8 de 64 pag.

Selon Ebert cette édition a été faite à Berlin ou plutôt à Giessen en 1792. Mais ce bibliothécaire ne nous dit pas si c'est une réimpression du livre daté de 1598,ou de l'in-4, impr. en 1721. Malgré ce que nous avons dit dans l'article précédent de l'inexactitude de l'anecdote rapportée par M. de Maucune à l'occasion du livre de Tribus impostoribus, M. Barbier a persisté à la croire véritable (voy. le Dict. des anonymes, 2o édit., n° 21612, et tome III, p. 683); mais ce qu'il y a de singulier c'est qu'en cherchant à démontrer l'authenticité du fait ce bibliographe a fourni lui-même la preuve du contraire.

TRILLERUS (Dan.-Wilhel.). Opuscula me-
dica, ac medico-philologica, curante
Car.-Christ. Krause. Francofurti et
Lipsia, 1766, 3 vol. in-4, 26 fr. Le
Monnier. [4577]
TRINITATE (Philippus a Sancta). Voy. PHI-
LIPPI itinerarium.

TRINIUS (C.-B.). Species graminum iconibus et descriptionibus illustratæ.

Petropoli, 1826 et ann. seqq., in-fol. Cet ouvrage se publie par fascicules de 12 pl. au prix de 10 fr. chacun. Il en paraissait 28 en 1833.

TRIOMPHE (le) de la bazoche et les amours de maistre Sebastien Grapignan. Paris, 1698, in-12, fig., 3 à 5 fr., vend. 7 fr. 60 c. Le Febvre. [10321] TRIOMPHE (le) de la déesse Monas, ou l'histoire du portrait de Mme la princesse de Conty. Amsterdam, 1698, in-12, 3 à 5 fr.; vendu 7 fr. 50 c. m. r. Méon. [10585]

TRIOMPHE de haute folie, en rime. Impr. à Lyon, par Ant. Volant, sans date, in-16 goth. Cité par Duverdier. TRIOMPHE (le) de la ligue, tragédie en 5 actes (par R.-J. Nerée). Leyde, Th. Basson, 1607, in-12. [9979] Pièce dont la versification est assez bonne pour le temps. Voy. Bibl. du théâtre français, t. I, pag. 402.

TRIOMPHE (le) de la ligue, ou la France à TOME IV.

la veille de souscrire la paix; où l'on découvre les secrets que la politique italienne a enseignés à Louis-le-Grand, pour assujétir les princes de l'Europe. Paris (Hollande), 1696, in-12. Vend. 9 fr. m. viol. Méon.

Ce vol. est la même chose que l'Alcoran de Louis XIV. Voy. ALCORAN. TRIOMPHE du corbeau. Voy. UZIER. TRIOMPHE (le) hermétique, ou la Pierre philosophale victorieuse; traité très complet touchant le magistère hermétique (par Alex. Limojon de SaintDidier). Amsterd., 1689, in-8, 4 à 6 fr. [6130]

Vendu 9 fr. Mac-Carthy. TRIOMPHES (les) de l'abbaye des Conards, sous le resveur en decimes Fagot, abbé des Conards, contenant les criées et proclamations faites depuis son advènement jusques à l'an présent; plus, l'ingénieuse lessive qu'ils ont conardement monstrée aux jours gras, en l'an 1540, etc. Rouen, Nic. Dugord, 1587, pet. in-8 de 56 f. [108597 Vol. rare. vend. en m. r., 16 fr. Gaignat; 37 fr. La Vallière; 55 fr. le B. d'Heiss; 22 fr. Méon; 99 fr. m. r. d'0...; 69 fr. en 1819.

Plusieurs bibliographes ont pris l'ouvrage intitulé

Recueil des actes et dépêches, etc. pour une réimpression de celui-ci. Voy. RECUEIL.

TRIPARTITUM, seu de analogia linguarum libellus. Vienne, typ. Haykul, 182024, 5 part. in-4 obl.

Ouvrage en tableaux, et sans nom d'auteur. Les deux dernières parties contiennent continuatio secunda, tertia et quarta.

TRIPON. Les Phrénetiques amours et phantasques poésies de M. J. Tripon docteur és lois, et avocat à Condom, dédiées à haut et puissant seigneur de Sacquedeburre, seigneur de la grande Brauste, reueuës et commentées par son fils lou Balent, et enrichies d'annotations par la Bordeblanque. Arraiogat, par Jean Mirgail et Daniel SchaFacéties en vers d'un pseudonyme. C'est une pacaca, imprimeurs jurez, 1609, in-12. pièce fort rare. (La Vallière, 292229.) TRIPPAULT (Léon). Dictionnaire françoisgrec. Orléans, Eloy Gibier, 1579, in-8, 5 à 6 fr. [7422]

Vendu 8 fr. Méon.

Celt-hellénisme, ou Étymologie des mots françois tirez du grec, et les preuves en général de la descente de

25

[blocks in formation]

TRIPPAULT, sieur de Linieres (Emmanuel).

Discours du siege d'Attila roi des Huns, dit le fleau de Dieu, devant la ville d'Orléans en l'an quatre cent cinquante cinq. Orleans, René Fremont, 1635, pet. in-8 de 21 pag. Opuscule peu connu, mais qui n'est pas sans intérêt. Un bibliophile éclairé, M. G. Duplessis, recteur de l'académie de Douai, en a fait faire une réimpression (Chartres, impr. de Garnier fils, 1832), pet. in-8 de 16 pag. en tout, dont il n'a été tiré que trente exempl. sur pap. écu fin et six sur pap. de Hollande. L'auteur était fils de Léon Trippault.

TRISMOSIN (Salomon). La toison d'or, ou la fleur des thrésors, en laquelle est succinctement et méthodiquement traité de la pierre des philosophes, etc. trad. de l'allemand par L. I. Paris, 1613, in-8, fig. [6102]

Vendu 24 fr. m. bl. fig. color., Gaignat; vél. Méon.

14 fr.

TRISSINO (Giov.-Giorg.). Dialogo intitulato: Il castellano, nel quale si tratta della lingua italiana. Vicenza, Tolomeo Janiculo da Bressa, 1529, in-fol. [7532*]

On trouve ordinairement cet ouvrage relié avec les suivans, qui ont paru la même année, savoir: La poetica di TRISSINO; DANTE de la volgare eloquenzia; TRISSINO epistola delle lettere aggiunte nella lingua italiana. Vendu, ainsi complet, 1 liv. 5 sh. Pinelli; mais ordinairement 12 à 15 fr.

Della poetica, divisioni quattro. Vicenza, 1529, in-fol. [9235] Édit. rare vendu 9 fr. Floncel. Les 3 et 6° divi

sions ont paru séparément à Venise, 1562, in-4. Les 2 vol. réunis : 13 fr. m. r. La Vallière.

-La gramatichetta. Vicenza, per Janiculo, 1529, pet. in-4. Vendu 7 sh. Pinelli.

[blocks in formation]

aussi été employés dans l'édition des Simillimi, comedia di Trissino, Venetia, Tolomeo Janiculo, 1548, in-8. -L'Italia liberata da' Goti. Roma, Dorici, 1547, e Venezia, Tolomeo Janiculo, 1548, 3 vol. in-8. [9363]

Édition originale, assez rare: 18 à 24 fr.; vend. 37 fr. m. r. Le Marié; 55 fr. 50 c. Mac-Carthy. Ce dernier amateur avait un exemplaire des tomes I et III de cette même édition, imprimé sur vélin, lequel a été vendu 72 fr. Il est bon de faire observer que parmi les exemplaires de cette édit. originale, il y en a quelques-uns qui ont été cartonnés en deux ou trois endroits par l'auteur lui-même, qui crut devoir retrancher quelques traits un peu trop hardis contre les papes et la cour de Rome; mais les changemens se réduisent à très peu de choses : ce sont trois vers retouchés, p. 127, et deux mots changés, pag. 128, tom. II. Une troisième correction plus considérable se trouve p. 131 du même vol.: c'est le retranchement total de plusieurs vers depuis celui-ci :

Ancor vi vol jo dir quel che mi disse, jusqu'à cet autre :

Dei mal guidati popoli di Christo. (M) -La medesima Italia liberata (edizione rived. per l'abbate Antonini). Parigi, 1729, 3 vol. in-8, 8 à 10 fr.

Il y a des exemplaires de cette édition impr. sur vélin, mais ils ne sont pas beaux: vend. 120 fr. Soubise; 200 fr. v. f. Lamy; 81 fr. MacCarthy.

-La medesima. Londra (Livorno), 1779, 3 vol. in-12, 9 fr.

-

Tutte le opere di Trissino, non più raccolte. Verona, 1729, 2 tomes en 1 vol. in-fol., 10 à 12 fr.

Vendu 16 fr. La Serna. Les mêmes œuvres existent en 2 vol. in-4. Sophonisba, tragédie très-excellente, traduite de l'italien de Georges Trissin, en 5 actes et en prose, par Mellin de Saint-Gelais, représentée à Blois, en 1559, par les soins de Fr. Habert. Paris, Ph. Dunfrie, 1559, in-8, 8 à 10 fr. [10147]

L'édit. originale en italien de la Sofonisba du Trissino est de Rome, 1524, in-4; elle a été réimpr. à Vicence, en 1529, in-4, avec les lettres grecques; et plusieurs fois depuis a Venise, dans les formats in-8 et in-12.

Voy. MERMET.

TRISTAN l'Hermite (Fr.). Son théâtre,
contenant huit pièces. Paris, 1637-56,
7 pièces in-4, et une in-12. [10002]
Six de ces pièces in-4 ont été vendues 15 fr.
Méon.

TRISTAN (Jean). Commentaires historiques, contenant l'histoire générale des

empereurs romains, etc. illustrée par les médailles. Paris, 1644 ou 1657, 3 vol. in-fol., fig. [16516]

Ces deux dates se rapportent à une même édition dout on a changé le titre: 18 à 24 fr.; vendu 41 fr. v. f. d'Ennery; 36 fr. m. r. de Cotte; et plus cher autrefois. TRISTAN. Plaidoyers historiques. Lyon, 1649 ou 1650, in-8. [1800] Volume peu commun: 5 à 6 fr.; vendu 19 fr.

Filheul.

TRISTAN (histoire du très vaillant, noble et excellent chevalier), fils du roi Meliadus de Leonnois (rédigée par Luce, chevalier, seigneur du château de Gast).-Imprimé à Rouen, en lostel Jehan le Bourgeois... le dernier jour de septembre... Mil. cccc. iii xx et ix, 2 tom, en 1 vol. in-fol. goth. [10397] Édition originale, fort rare. La première partie commence sans titre, par la sign. a i, et finit à la signat. &, qui n'a que 2 f.: elle est terminée par 2 f. de table, signat. A. La seconde partie à des sign. aa ii-tti, et le volume est terminé par la souscription portant: Cy fine la secode et derraine partie de ce présent liure.... laquelle souscription est suivie de Lauraguais; 2 pag. de table. Vendu 54fr. m. r. 73 fr. v. br. le B. d'Heiss. - Tristan, chevalier de la table ronde, nouvellement imprime à Paris. - Cy fine le second et dernier volume.... imprimea Paris pour Anthoine Verard, 2 tom. en 1 vol. in-fol. goth.

―――――

Cette édition n'est guère plus commune que la précédente, et elle est fort bien imprimée. Le texte du premier volume, précédé de 4 f. liminaires pour le titre et la table, a clxxx f. dont le dernier est chiffré clxxvii. Le second vol. se compose de cxliiij f. Vendu 37 fr. mar. r. piqué par les vers, La Vallière; 36 fr. v. b. Méon; 32 liv. 6 den. st. Roxburghe; 301 fr. en 1815.

Un exemplaire d'une autre édit. (mêmes caractères que celle de Verard), impr. sur vélin avec 185 miniatures, mais ayant le premier f. du 2 vol.ms. et la souscription grattée, a été vendu 193 fr. Gaignat; 400 fr. La Vallière; 755 fr. Mac-Carthy. Le texte de cette édit. a le même nombre de feuillets que la précédente, seulement le 180° f. du premier volume n'est pas chiffré, et il y a deux feuillets de table à chaque volume. L'exempl. sur vélin n'a point de titre.

Il existe, comme nous venons de le dire, deux éditions de ce roman, à l'adresse d'Anthoine Verard, et sans date. La plus ancienne est celle que nous avons placée la seconde ; la demeure de Verard y est indiquée sus le pont nostre dame, ce qui ne se voit plus passé 1499. Dans l'autre dont les caractères sont un peu moins forts, et qui a au commencement de la 2° partie

[blocks in formation]

Tristan chevalier de la table ronde, nouuellement imprime à Paris. imprime a Paris Lan mil cinq cens et ringt le xxvj. iour du moys de may par Michel le noir, 2 tom. en 1 vol. pet. in-fol. goth., à 2 col., avec fig. en bois. (Bibl. du roi.)

Édition moins belle que celle de Vérard; elle a Iv f. prél., cliiij et cxxvj f. de texte, comme la précédente, dont elle est, ligne pour ligne, la opie.

-Les grandes prouesses du très vaillant noble et excellent chevalier Tristan filz du noble roy Meliadus de Leonnoy. Nouvellement imprime à Paris lan mil cinq cens xxxiij (par Denis Janot), 2 part. 1 vol. in-fol. goth.

Cette édition, quoique beaucoup moins belle que celles de Verard, a encore de la valeur: vend. 141 fr. en mars 1815. La première partie a 4 f. prélimin., et cliiij f. de texte ; la seconde est de cxxiiij feuillets.

[ocr errors]

Le livre du nouveau Tristan, prince de Leonnois... et d'Yseulte, princesse d'Irlande... fait françois par Jean Maugin dit Langevin. Paris, Ve Maurice de la Porte, 1554, in-fol. [10398] Ce roman ainsi fait françois, ne vaut pas l'original: 9 fr. La Vallière, et 4 liv. 5 sh. sterl. Blandford. L'édition de Paris, Gabr. Buon, 1567, in-fol., 10 fr. 75 c. Méon. Celle de Lyon, Ben. Rigaud, 1577, in-16, 12 fr. La Vallière. Cette dernière est la plus recherchée.

Dell' opere magnanime de' due Tristani cavalieri della tavola ritonda (lib. II). Venezia, Tromezzino, 155255, 2 vol. in-8. Rare. [10666]

Tristan de leonis (Do). Coronica nueuamente emendada y añadida del buen cauallero don Tristan de Leonis,

« PreviousContinue »