Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

AVERTISSEMENT.

Il n'a point encore été formé dans la Républi

L

que des Lettres, un Cabinet de Livres auffi riche dans fon genre particulier, ni auffi digne de l'admiration des Curieux, que celui dont nous offrons actuellement le Catalogue.

L'amour des Livres, paffion noble, & qui n'étend ordinairement fes racines que dans le cœur des Gens vraiment lettrés, avoit bien fait éclorre plufieurs Cabiners élégans & choifis, que l'on a vu paroître depuis plus d'un fiécle dans le Monde littéraire; mais la plus eftimable de toutes ces Collections a toujours été fort éloignée du dégré de perfection néceffaire & qui caractérise fi avantageufement celle dont il eft ici question.

i

Un affemblage auffi précieux & auffi compler de Raretés littéraires, auroit exigé, fans doute de notre part, un détail plus circonftancié, qui, diftinguant le mérite particulier des différens ob

jets qui le compofent, eût en même temps rappellé l'importance des uns & la fingularité des autres aux yeux des Amateurs. Mais la briéveté du temps qui nous a été laiffé pour la difpofition de notre Catalogue, ne nous a pas permis de fuivre un plan auffi laborieux, ni auffi vaste que nous l'avions projetté d'abord.

Pour acquitter cependant, & en quelque maniere, la parole que nous avions donnée, de difpofer ce Catalogue de façon qu'il pût fervir de SUPPLÉMENT à notre BIBLIOGRAPHIE INSTRUCTIVE, nous avons apporté le plus de foin qu'il a été poffible à la description des Articles précieux, dont les uns avoient été paffés fous filence dans notre Ouvrage, les autres indiqués foiblement & fans aucun détail.

Nous avons fuivi fcrupuleufement l'ordre le plus exact dans la fuite & l'arrangement des matieres ou des facultés, & pour éviter les répétitions, dans les indications particulieres des Livres, dont il étoit de notre devoir de faire mieux connoître le prix; nous avons cru qu'il étoit plus

propos de nous fervir de renvois aux Numéros de la BIBLIOGRAPHIE INSTRUCTIVE , que de faire imprimer de nouveau, & à la fuite

de chaque article, des détails qui auroient été les mêmes.

Quant à ce qui regarde la condition des Livres ; l'élégance des Reliûres eft inférieure encore à la beauté des Exemplaires. Feu M. GAIGNAT, dont la mémoire nous fera à jamais refpectable, & dont nous ne prononçons ici le nom qu'avec larmes, n'a épargné aucuns soins, ni regretté aucune dépense pour fatisfaire à fa délicateffe en ce point. Ce goût particulier qui lui étoit propre, & qui ne pouvoit être flatté par des objets médiocres

ou altérés par quelque défaut léger, lui fit pren

dre plufieurs fois le parti d'acheter de nouveau des Livres qu'il poffédoit déja, dans la vue feule de s'en procurer un Exemplaire plus parfait.

Les Livres doubles qui font reftés après lui, & dont il n'avoit pas eu le temps de se défaire, fe font une preuve affez fenfible de ce que nous avançons. Nous obferverons toutefois à leur égard, que ces derniers Exemplaires, inférieurs à la vérité, par le mérite de la condition, font néanmoins, pour la plûpart, bien dignes encore de l'attention des Curieux.

Une Collection auffi parfaite, & qui a coûté tant de foins, devroit-elle être exposée aux ha

fards d'être anéantie? N'auroit-elle donc été formée avec tant d'art, que pour paroître un feul inftant? & ne feroit-elle pas bien digne enfin, d'être verfée dans quelque dépôt national, qui la mettant à l'abri du caprice & du fort commun des Inventaires, confervat dans fon entier un Monument auffi précieux que refpectable pour les

Gens de Lettres.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »