Histoire du siècle de Louis XIV, Part 3

Front Cover
University Press, 1882 - France - 264 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 183 - Bientôt ils vous diront que les plus saintes lois, Maîtresses du vil peuple, obéissent aux rois; Qu'un roi n'a d'autre frein que sa volonté même; Qu'il doit immoler tout à sa...
Page 264 - Sayings of the Jewish Fathers, comprising Pirqe Aboth and Pereq R. Meir in Hebrew and English, with Critical and Illustrative Notes ; and specimen pages of the Cambridge University Manuscript of the Mishnah 'Jerushalmith1. By C. TAYLOR, DD, Master of St John's College.
Page 229 - AVENGE, O Lord, thy slaughtered saints, whose bones Lie scattered on the Alpine mountains cold ; Even them who kept thy truth so pure of old, When all our fathers worshipped stocks and stones...
Page 1 - An Analysis of the Exposition of the Creed, written by the Right Rev. Father in God, JOHN PEARSON, DD, late Lord Bishop of Chester. Compiled for the use of the Students of Bishop's College, Calcutta, by WH MILL, DD late Regius Professor of Hebrew in the University of Cambridge.
Page 264 - The Missing Fragment of the Latin Translation of the Fourth Book of Ezra, discovered, and edited with an Introduction and Notes, and a facsimile of the MS., by ROBERT L.
Page 5 - FREDERICK M°CoY, FGS One vol., Royal 410. Plates, /i. is. A CATALOGUE OF THE COLLECTION OF CAMBRIAN AND SILURIAN FOSSILS contained in the Geological Museum of the University of Cambridge, by JW SALTER, FGS With a Portrait of PROFESSOR SEDGWICK.
Page 264 - Greek and English Testament, in parallel columns on the same page. Edited by J. SCHOLEFIELD, MA late Regius Professor of Greek in the University. New Edition, with the marginal references as arranged and revised by DR.
Page 51 - VOUS recommande plus fortement est de n'oublier jamais les obligations que vous avez à Dieu. Souvenez-vous que vous lui devez tout ce que vous êtes. Tâchez de conserver la paix avec vos voisins. J'ai trop aimé la guerre; ne m'imitez pas en cela, non plus que dans les trop grandes dépenses que j'ai faites.
Page 107 - O nuit désastreuse ! ô nuit effroyable où retentit tout à coup, comme un éclat de tonnerre, cette étonnante nouvelle : MADAME se meurt ! MADAME est morte ! Qui de nous ne se sentit frappé à ce coup, comme si quelque tragique accident avait désolé sa famille?
Page 42 - J'ai été jeune et jolie, j'ai goûté des plaisirs, j'ai été aimée partout; dans un âge un peu avancé, j'ai passé des années dans le commerce de l'esprit* ; je suis venue* à la faveur : et je vous proteste , ma chère fille , que tous les états laissent un vide affreux, une inquiétude, une lassitude, une envie de connaître autre chose, parce qu'en tout cela rien ne satisfait entièrement.

Bibliographic information