Dictionnaire historique: ou, Biographie universelle des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'a nos jours, Volume 2

Front Cover
E. Houdaille, 1836
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

1836 page 132 Arbogast

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 30 - D'un autre côté, dans son Histoire généalogique et chronologique de la maison de France et des grands officiers de la couronne (t.
Page 176 - Ainsi, par exemple, faire du bien à ses amis et du mal à ses ennemis...
Page 318 - De la Saltation théâtrale, ou Recherches sur l'origine, les progrès et les effets de la pantomime chez les anciens...
Page 86 - Si vous voulez être parfait, allez, vendez tout ce que vous avez, donnez-le aux pauvres, puis venez et me suivez , et vous aurez un trésor dans le ciel, » il résolut de se retirer du monde.
Page 200 - Pères, qui nous montrent un juste, en la personne de saint « Pierre, à qui la grâce, sans laquelle on ne peut rien...
Page 178 - Je vous apprends, lui disait-il, que j'ai un fils. Je remercie les dieux, non pas tant de me l'avoir donné, que de me l'avoir donné du temps d'Aristote. J'espère que vous en ferez un successeur digne de moi, et un roi digne delà Macédoine.
Page 190 - Varus, qui ignorait la conspiration , marcha avec trois légions contre les rebelles; mais, s'étant engagé imprudemment dans un défilé de bois et de montagnes, il aperçut trop tard qu'il était trahi , et en fut la victime.
Page 67 - France, qui furent le prix du commodore , de ses officiers, des matelots et des soldats, sans que le roi entrât en partage du fruit de leurs fatigues et de leur valeur. Ces richesses, circulant bientôt dans la nation, contribuèrent à lui faire supporter les frais immenses de la guerre.
Page 199 - La ville d'Angers s'étant révoltée en 1652, ce prélat calma la reine mère qui s'avançait pour la punir, et lui dit un jour, en la communiant : « Recevez, madame, votre Dieu, qui a pardonné à ses ennemis en mourant sur la croix.
Page 177 - Ce poète comique, qui n'est ni comique ni poète, n'aurait pas été admis parmi nous à donner ses farces à la foire Saint-Laurent; il me paraît beaucoup plus bas et plus méprisable que Plutarque ne le dépeint.

Bibliographic information