Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, Volume 87

Front Cover
Fuchs, 1818
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 159 - Le prix sera une médaille d'or de la valeur de 3oo fr. Les mémoires et échantillons devront être adressés , francs de port , à M.
Page 137 - ... et des îles. Ainsi je trouve qu'un petit terme du troisième ordre, ajouté à la partie elliptique du rayon terrestre, suffit pour rendre, conformément à ce que l'observation semble indiquer, la mer plus profonde vers le pôle austral que vers le pôle boréal, et même pour laisser ce dernier pôle à découvert.
Page 401 - En récapitulant les résultats que nous venons de faire connaître , on voit que la loi du refroidissement d'une masse liquide, variable avec l'état de la surface qui lui sert d'enveloppe , est néanmoins indépendante de la nature de ce liquide , de la forme et de la grandeur du vase qui le contient. C'est là le principe que nous nous proposions d'établir dans cette introduction , et qui ya servir de base aux recherches que nous allons exposer.
Page 400 - Richmann devait être inexacte, ait fait cependant un usage presque général de cette loi dans le calcul de toutes ses expériences. Nous avons terminé ces recherches préliminaires en examinant le refroidissement de l'eau dans trois vases de fer-blanc de même capacité; le premier sphérique; le second cylindrique, ayant une hauteur double du diamètre de la base ; et le troisième cylindrique aussi , mais ayant une hauteur de moitié de son diamètre.
Page 431 - La loi du refroidissement produit par le seul contact d'un gaz est donc indépendante de la nature et de la densité de ce gaz ; et la comparaison de l'une quelconque des séries rapportées plus haut, avec une série analogue de refroidissement dans le vide, montre clairement que la loi que nous cherchons diffère de celle du rayonnement.
Page 333 - Or, celui du fer s'obtient en divisant son poids par sa densité prise à zéro. On déduit de la même' manière le volume du verre du poids du mercure qui le remplit à la même température. Enfin , celui du mercure est évidemment la différence des deux premiers. Le procédé que nous venons d'indiquer peut s'appliquer à d'autres métaux , en prenant seulement la précaution d'en ôxider la surface pour empêcher l'action dissolvante du mercure.
Page 328 - Cette pièce de cuivre mnprs est susceptible de deux mouvements, l'un très-rapide en desserrant la vis latérale c, l'autre très-doux produit par la vis de rappel d. Tout l'instrument tourne enfin autour d'un axe vertical qui repose sur un plan triangulaire de cuivre épais, muni d'une vis à chacun de ses sommets. La construction de cet instrument permet, comme on le voit, de mesurer la différence de hauteur de deux points qui ne sont pas situés dans la même verticale. Il faut pour cela, après...
Page 46 - Je ne sais si je me trompe, mais il me semble que ce dialogue aux portes du tombeau a de la grandeur et de la solennité.
Page 138 - Méditerranée maintiendrait au même niveau ces deux mers. La différence observée entre leurs niveaux est donc la partie constante de l'effet des causes diverses qui troublent sans cesse cet équilibre. La pesanteur et les degrés des méridiens et des parallèles, mesurés sur le sphéroïde...
Page 410 - Pour une même température de l'enceinte vide dans laquelle un corps est placé, ses vitesses de refroidissement, pour des excès de température en progression arithmétique, décroissent comme les termes d'une progression géométrique diminués d'un nombre constant. Le rapport de cette progression géométrique est le même pour tous les corps, et égal à 1,0077.

Bibliographic information