Page images
PDF
EPUB

« difficile! Mais je conviendrais mal à ce trône, « ô Pairs, à cette souveraineté impériale ornée « de splendeur, armée de pouvoir, si la diffi« culté ou le danger d'une chose proposée et jugée « d'utilité publique, pouvait me détourner de l'en« treprendre. Pourquoi assumerais-je sur moi les « dignités royales? Je ne refuserais pas de régner « et je refuserais d'accepter une aussi grande part « de périls que d'honneur! part également due « à celui qui règne; et qui lui est d'autant plus due « qu'il siège plus honoré au-dessus du reste?

a Allez donc, Trônes puissans, Terreur du ciel « quoique tombés, allez essayer dans notre de« meure (tant qu'ici sera notre demeure), ce qui « peut le mieux adoucir la présente misère et rendre « l'Enfer plus supportable, s'il est des soins, ou un « charme pour suspendre, ou tromper ou ralentir « les tourmens de ce malheureux séjour. Ne cessez « de veiller contre un ennemi qui veille, tandis « qu'au loin parcourant les rivages de la noire « destruction, je chercherai la délivrance de tous. « Cette entreprise, personne ne la partagera avec « moi. »

Ainsi disant, le monarque se leva et prévint toute réplique; prudent il a peur que d'autres chefs, enhardis par sa résolution, ne vinssent offrir à présent, certains d'être refusés, ce qu'ils avaient redouté d'abord : et ainsi refusés, ils

And so refused might in opinion stand
His rivals; winning cheap the high repute,
Which he through hazard huge must earn.

But they

Dreaded nol more the adventure, than his voice

Forbidding; and at once with him they rose:

Their rising all at once was as the sound

Of thunder heard remote. Towards him they bend

With awful reverence prone; and as a god

Extol him equal to the Highest in heaven.

Nor fail'd they to express how much they praised,

That for the general safety he despised

His own: for neither do the spirits damn'd

Lose all their virtue; lest bad men should boast

Their specious deeds on earth, which glory excites,

Or close ambition varnish'd o'er with zeal.

Thus they their doubtful consultations dark Ended, ftjoicing in their matchless chief: As when from mountain tops the dusky clouds Ascending, while the north wind sleeps, o'erspread Heaven's cheerful face; the louring element Scowls o'er the darken'd landskip snow, or shower: If chance the radiant sun with farewell sweet * Extend his evening beam, the fields revive,

seraient devenus ses rivaux dans l'opinion; achetant à bon marché la haute renommée que lui> Satan doit acquérir au prix de dangers immenses.

Mais les Esprits rebelles ne craignaient pas plus l'aventure que la voix qui la défendait, et avec Satan ils se levèrent : le bruit qu'ils firent en se levant tous à la fois, fut comme le bruit du tonnerre, entendu dans le lointain. Ils s'inclinèrent devant leur Général avec une vénération respectueuse, et l'exaltèrent comme un dieu égal au Très Haut qui est le plus élevé dans le Ciel. Ils ne manquèrent pas d'exprimer par leurs louanges, combien ils prisaient celui qui, pourlesalut général, méprisait le sien : car les Esprits réprouvés ne perdent pas toute leur vertu, de peur que les méchans ne puissent se vanter sur la terre de leurs actions spécieuses qu'excite une vaine gloire, ou qu'une secrète ambition recouvre d'un vernis de zèle.

Ainsi se terminèrent les sombres et douteuses délibérations des Démons se réjouissant dans leur chef incomparable. Comme quand du sommet des montagnes, les nues ténébreuses, se répandant tandis que l'aquilon dort, couvrent la face riante du ciel; l'Élément sombre verse sur le paysage obscurci, la neige ou la pluie: si par hasard le brillant soleil dans un doux adieu, alonge son rayon du soir, les campagnes revivent, les The birds their notes renew, and bleating herds

Attest their joy, that hill and valley rings.

O shame to men! devil with devil damn'd

Firm concord holds; men only disagree

Of creatures rational, though under hope

Of heavenly grace; and, God proclaiming peace,

Yet live in hatred, enmity, and strife

Among themselves, and levy cruel wars,

Wasting the earth, each other to destroy:

As if, which might induce us to accord,

Man had not hellish foes enow besides,

That day and night for his destruction wait.

The Stygian council thus dissolved; and forth In order came the grand infernal peers: Midst came their mighty paramount, and seemM Alone the antagonist of Heaven; nor less Than hell's dread emperour, with pomp supreme And God-like imitated state : him round A globe of fiery seraphim inclosed, With bright imblazonry and horrent arms. Then of their session ended they bid cry With trumpets' regal sound the great result: Toward the four winds four speedy cherubim Put to their mouths the sounding alchymy, By harald's voice explain'd : the hollow abyss

oiseaux renouvellent leurs chants, et les brebis bêlantes témoignent leur joie qui fait retentir les collines et les vallées. Honte aux hommes! Le démon s'unit aii démon damné dans une ferme concorde; les hommes seuls, de toutes les créatures raisonnables, ne peuvent s'entendre, bien qu'ils aient l'espérance de la Grâce divine; Dieu proclamant la paix, ils vivent néanmoins entre eux dans la haine, l'inimitié et les querelles; ils se font des guerres cruelles, et dévastent la terre pour se détruire les uns les autres : comme si (ce qui devrait nous réunir) l'homme n'avait pas assez d'ennemis infernaux qui jour et nuit veillent pour sa destruction!

Le concile stygien ainsi dissout, sortirent en ordreles puissans pairs infernaux: au milieud'eux marchait leur grand souverain, et il semblait seul l'Antagoniste du Ciel non moins que l'Empereur formidable de l'Enfer: autour de lui dans une pompe suprême et une majesté imitéedeDiEU,un globe de Chérubins de feu l'enferme avec des drapeaux blasonnés et des armes effrayantes. Alors on ordonne de crier au son royal des trompettes, le grand résultat de la session finie. Aux quatre vents, quatre rapides chérubins approchent de leur bouche le bruyant métal dont le son est expliqué par la voix du héraut : le profond Abîme l'en

« PreviousContinue »