Page images
PDF
EPUB

To whom thus Satan, with contemptuous brow :—

Gabriel, thou hadst in heaven the esteem of wise, And such I held thee; but this question ask'd Puts me in doubt. Lives there who loves his pain? Who would not, finding way, break loose from hell, Though thither doom'd? thou wouldst thyself, nodoubt, And boldly venture to whatever place Farthest from pain, where thoumightst hope to change Torment with ease, and soonest recompense Dole with delight; which in this place I sought. To thee no reason, who know'st only good, But evil hast not tried : and wilt object. His will who bounds us? Let him surer bar His iron gates, if he intends our stay In that dark durance : thus much what was ask'd. The rest is true, they found me where they say; But that implies not violence or harm.

Thus he in scorn. The warlike angel moved, Disdainfully half smiling, thus replied :—

Oh! loss of one in heaven to judge of wise!
Since Satan fell, whom folly overthrew;

Satan répondit avec un sourcil méprisant:

« Gabriel, tu avais dans le ciel la réputation « d'être sage, et je te tenais pour tel; mais la ques« tion que tu me fais me met en doute. Qu'il vive « en enfer celui qui aime son supplice! Qui ne « voudrait, s'il en trouvait le moyen, s'échapper de « l'enfer quoiqu'il y soit condamné? Toi-même tu « le voudrais sans doute; tu t'aventurerais har<f diment vers le lieu, quel qu'il fût, le plus éloigné « de la "douleur, où tu pusses espérer changer la « peine en plaisir, et remplacer le plus tôt possible « la souffrance parla joie : c'estce que j'ai cherché « dans ce lieu. Ce ne sera pas là une raison pour « toi, qui ne connais que le bien, et n'as pas essayé « du mal. M'objecteras-tu la volonté de celui qui « nous enchaîna? Qu'il barricade plus sûrement « ses portes de fer, s'il prétend nous retenir dans « cette sombre géhenne! En voilà trop pour la « question. Le reste est vrai : ils m'ont trouvé « où ils le disent; mais cela n'implique ni vio« lence ni tort. »

Il dit ainsi avec dédain. L'ange guerrier ému, moitié souriant avec mépris, lui répliqua:

« Ah! quelle perte a fait le Ciel d'un juge pour « juger ce qui est sage, depuis que Satan est tombé, And now returns him from his prison 'scaped ,

Gravely in doubt whether to hold them wise

Or not, who ask what boldness brought him hither

Unlicensed from his bounds in hell prescribed:

So wise he judges it to fly from pain

However, and to 'scape his punishment.

So judge ihou still, presumptuous; till the wrath,

Which thou incurr'st by flying, meet thy flight

Sevenfold, and scourge that wisdom back to hell,

Which taught thee yet no bel 1er, That no pain.

Can equal anger infinite provoked.

But wherefore thou alone? wherefore with thee

Came not all hell broke loose? is pain to them

Less pain, less to be fled; or thou than they

Less hardy to endure? Courageous chief!

The first in flight from pain! hadst thou alleged

To thy deserted host this cause of flight,

Thou surely hadst not come sole fugitive.

To which the fiend thus answer'd, frowning stern :—

Not that I less endure, or shrink from pain, Insulting angel! well thou know'st I stood

« renversé par sa folie! Maintenant il revient « échappé de sa prison, gravement en doute s'il « doit tenir pour sages, ou non, ceux qui lui « demandent quelle audace l'a conduit ici sans « permission, hors des limites de l'Enfer à lui « prescrites; tant il juge sage de fuir la peine, « n'importe comment, et de se dérober à son châ« timent! Présomptueux, juge ainsi, jusqu'à ce « que la Colère que tu as encourue en fuyant, « rencontre sept fois ta fuite, et qu'à coups «de fouet elle reconduise à l'iinfer, cette sait gesse qui ne t'a pas encore assez appris qu'au« cune peine ne peut égaler la Colère infinie « provoquée. Mais pourquoi es-tu seul ? Pourquoi « tout l'Enfer déchaîné n'est-il pas venu avec toi? « Le supplice est-il moins supplice pour tes com« pagnons? est-il moins à fuir, ou bien es-tu « moins ferme qu'eux à l'endurer? Chef coura« geux! le premier à te soustraire aux tourmens, « si tu avais allégué à ton armée désertée par toi « cette raison de fuite, certainement tu ne serais « pas venu seul fugitif. »

A quoi l'ennemi répondit sourcillant, terrible:

« Tu sais bien, Ange insultant, que je n'ai pas « moins de courage à supporter la peine, et que je « ne recule pas devant elle: j'ai brave ta plus grande Thy fiercest; when in battel to thy aid

The blasting vollied thunder made all speed,

And seconded thy else not dreaded spear.

But still thy words at random, as before,

Argue thy inexperience what behoves

From hard assays and ill successes past

A faithful leader; not to hazard all

Through ways of danger by himself untried:

I therefore, I alone first undertook

To wing the desolate abyss, and spy

This new-created world, whereof in hell

Fame is not silent; here in hope to find

Better abode, and my afflicted powers

To settle here on earth or, in mid air;

Though for possession put to try once more

What thou and thy gay legions dare against;

Whose easier business were to serve their Lord

High up in heaven, with songs to hymn his throne,

And practised distances to cringe, not fight.

To whom the warriour angel soon replied :—

To say and straight unsay, pretending first Wise to fly pain, professing next the spy, Argues no leader but a liar traced,

« PreviousContinue »