Collection des meilleurs dissertations: notices et traités particuliers relatifs à l'histoire de France, composée, en grande partie, de pièces rares, ou qui n'ont jamais été pub. séparément; pour servir à compléter toutes les collections de mémoires sur cette matière, Volume 7

Front Cover
G.-A. Dentu, 1838 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 234 - Mémoires pour servir à l'histoire du droit public de la France en matière d'impôts, ou Recueil de ce qui s'est passé de plus intéressant à la Cour des aides, depuis 1756 jusqu'au mois de juin 1775; publiés sous l'inspection de M.
Page 205 - Avant l'audience il donnait un déjeuner splendide aux présidents et aux conseillers, même aux greffiers et huissiers de la Cour, ensuite il venait dans chaque chambre, faisant porter devant lui un grand bassin...
Page 221 - Eglises, qui emportoit, sinon la collation des bénéfices, du moins le droit de diriger les élections, et celui de faire la guerre même au Roi, en cas de déni de justice.
Page 58 - Si la chose était nouvelle , il se peut que je ne serais pas fâché de la suppression du premier libelle qui me dirait des injures ; mais à cette heure, qu'il y en a pour le moins une médiocre bibliothèque , je suis presque bien aise qu'elle se grossisse , et prends plaisir à faire une monjoye des pierres que l'envie m'ajettées sans me faire mal.
Page 205 - ... tous les ans un droit de rosés au parlement, et à toutes les Cours souveraines de Paris. Les pairs de France des derniers temps devaient et présentaient eux-mêmes des rosés au parlement en avril, mai et juin, lorsqu'on appelait leurs rôles.
Page 99 - Du trop grand chaleur et retraite Et l'Oriflamme contrefaite Chai à terre ; et la saisirent Flamens qui après s'enfuirent.
Page 99 - Pour le Bannier qui en l'Ost crie, Que tout homme de sa patrie Face tant commant qu'il la tranche, Qu'il soit seigniez d'escherpe blanche, Pour estre au férir Couens.
Page 58 - Tant qu'il ne se présentera au sceau que de ces gladiateurs de plume , ne soyez point avare des grâces du prince, et relâchez un peu de votre sévérité. Si la chose...
Page 173 - Pâque-Dieu, mon ami, vous êtes trop furieux en un combat; il vous faut enchaisner, car je ne veux point vous perdre, désirant me servir de vous plus d'une fois.
Page 99 - ... souffrit mort et passion pour nous racheter sur la croix, un peu après le soleil levant, se démonstra et fut veue au ciel une croix blanche...

Bibliographic information