Mémoires

Front Cover
Grimblot et Veuve Raybois, 1908
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xxi - Ce quoi qu'on die en dit beaucoup plus qu'il ne semble. Je ne sais pas, pour moi, si chacun me ressemble; Mais j'entends là-dessous un million de mots.
Page 5 - Oh! que ce soit la charité! L'ardente charité, que le pauvre idolâtre! Mère de ceux pour qui la fortune est marâtre, Qui relève et soutient ceux qu'on foule en passant, Qui, lorsqu'il le faudra, se sacrifiant toute, Comme le Dieu martyr dont elle suit la route, Dira: Buvez! mangez! c'est ma chair et mon sang.
Page 256 - Les ombres par trois fois ont obscurci les cieux, Depuis que le sommeil n'est entré dans vos yeux ; Et le jour a trois fois chassé la nuit obscure, Depuis que votre corps languit sans nourriture.
Page 178 - Réserve est faite, bien entendu, des fins qui sont tellement universelles et instinctives, que sans elles il ne pourrait être question ni d'une réalité morale, ni d'une science de cette réalité, ni d'applications de cette science. On prend pour accordé que les individus et les sociétés veulent vivre, et vivre le mieux possible, au sens le plus général du mot. Il...
Page lxxxiv - Institutions judiciaires des duchés de Lorraine et de Bar, avant les réformes de Léopold, ainsi que de plusieurs tables très utiles concernant les travaux de sociétés savantes.
Page 305 - BESANÇON. — Académie des sciences, belles-lettres et arts. BÉZIERS. — Société archéologique, scientifique et littéraire. BLOIS. — Société des sciences et lettres de Loir-et-Cher. BORDEAUX. — Académie des sciences, belles-lettres et arts (3, rue des Trois-Conils).
Page lx - Il est juste, il est bon; sans doute il vous pardonne. Tous vous avez souffert, le reste est oublié; Si le ciel est désert, nous n'offensons personne; Si quelqu'un nous entend, qu'il nous prenne en pitié ! O toi que nul n'a pu connaître, Et n'a renié sans mentir, Réponds-moi, toi qui m'as fait naître.
Page 184 - L'homme ne vit pas seulement de pain , mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Page lv - L'univers magnifique et lugubre a deux cimes. O vivants, à ses deux extrémités sublimes, Qui sont aurore et nuit, La création triste, aux entrailles profondes, Porte deux Tout-puissants, le Dieu qui fait les mondes. Le ver qui les détruit. XIV LE POETE AU VER DE TERRE LE POETE AU VER DE TERRE Non, tu n'as pas tout, monstre ! et tu ne prends point l'âme.
Page 290 - PERPIGNAN. — Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales. POITIERS. — Société des antiquaires de l'Ouest (4, rue de l'Étude).

Bibliographic information