Les bibliothéques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier sieur de Vauprivas ...

Front Cover
Chez Saillant & Nyon, libraires, rue S. Jean de Beauvais. Michel Lambert, imprimeur, rue de la Harpe, près S. Côme., 1772 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 230 - Moyen de devenir riche, et la manière véritable par laquelle tous les hommes de la France pourront apprendre à multiplier et augmenter leurs...
Page 509 - Suit plustost le parti des grands Dieux que des hommes. Tu veux me retenir, mais des Dieux le grand Dieu N'a pas voulu borner mes destins en ce lieu. Le Ciel qui, moyennant mon courage et ma peine, Promet un doux repos à ma race, me meine De destin en destin, et monstre que souvent La céleste faveur bien chèrement se vend.
Page 87 - Recueil des plus notables Sentences de la Bible par Quatrains , en manière de Proverbes , à la confolation des dévots efprits, & nommément des Religieux. pour fe drefler & maintenir an point de leur eftat , qui eft en fuyant le monde , fe tenir, près de Dieu.
Page 572 - Les premières œuvres poétiques de Flaminio de Birague, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roy.
Page 130 - Secrets de la Lune. Opuscule non moins plaisant que utile sur le particulier consent et manifeste accord de plusieurs choses du monde avec la Lune, comme du Soleil, du Sexe féminin, de certaines bestes, oyseaux, poissons, pierres, herbes, arbres, malades, maladies et autres de grande admiration et singularité.
Page 515 - Ha ! une couleur blesme Me prend par tout le corps, et presque les fureurs Me jettent hors de moy, après tant de faveurs. Maintenant, maintenant il vous a les augures D'Apollon; il vous a les belles...
Page 516 - De la Puiflance légitime du Prince fur le Peuple , & du Peuple fur le Prince , trad. du latin de Juniux BRUTUS.
Page 429 - COMBAT de mal advisé avec sa dame par amour sur le jeu de paume, cartes, dez et tablier, montrant comme tels jeux, joint celui des femmes, font aller l'homme à l'hôpital, avec plusieurs autres rondeaux et dizains, présenté au puis de risée.
Page 186 - Jeu de l'Advenrure &• devis facétieux des hommes &• des femmes, auquel par cleflion de feuillet fe rencontre un propos pour faire rire la compagnie, le tout par quatrains.
Page 184 - Il est sa mort luy-mesme, et n'ya rien au monde Qui face tant mourir le Monde que le Monde, Qui engendre, nourrit et fait vivre sa mort. Mais si l'amour de Dieu ostoit le Monde au Monde, Faisant mourir du Monde et l'amour et la mort, Lors heureux nous verrions triompher de la mort Le Monde non mondain, et la mort morte au Monde.

Bibliographic information