Page images
PDF
EPUB

FRÉDÉGONDE ET BRUNEHAUT

A TRAGEDY IN FIVE ACTS,

By N. LEMERCIER,

EDITED

WITH NOTES, GENEALOGICAL AND CHRONOLOGICAL
TABLES, A CRITICAL INTRODUCTION AND A

BIOGRAPHICAL NOTICE,

[blocks in formation]

London: CAMBRIDGE WAREHOUSE, 17, PATERNOSTER Row.
Cambridge; DEIGHTON, BELL, AND CO.

1876.

(All Rights reserved.]

3869.f.41

[merged small][merged small][graphic][merged small][merged small]

PREFACE.

“TRAGÉDIE tout à fait Cornélienne, et dont le cinquième acte peut être comparé à celui de Rodogune.Such is the remark made by an excellent critic. M. Victor Hugo alludes to the same tragedy as "conçue comme un rêve de Crébillon, exécutée comme une pensée de Corneille.” These two verdicts would alone have justified the admission of Lemercier's Frédégonde et Brunehaut in “The Pitt Press Series”; but the work is also most interesting from the historical point of view, and it presents to the reader in a dramatic shape a striking description of the Merovingian Court. The personages with whom M. Augustin Thierry's Récits des temps Mérovingiens have made us familiar are here to a certain degree idealized; yet, on the whole, their bearing is strictly in accordance with fact; and the vigorous and truly Cornelian language they are made to speak suits admirably the violence of their passions and the gloomy character of their deeds.

Lemercier, together with Ducis, may be considered as forming the link between the polished classical school of dramatic literature and the romantic one represented by M. Victor Hugo; both writers were accused of having struck a fatal blow at the French stage by innovations of the most dangerous nature, and it is curious to imagine what the timid journalists who were startled at the adventures of Chilperic's queen would have felt, had they been called upon to report on the eccentricities of Hernani or Ruy Blas.

In preparing this edition, it has been my endeavour, not only to explain every idiomatic difficulty, but also to illustrate all the historical details connected with the tragedy; the genealogical and chronological tables will, I trust, be found useful; and, instead of giving the argument of each act, I have been able to reprint a masterly compte-rendu which appeared in the Journal des Débats the day after the first performance of Frédégonde et Brunehaut. The biographical sketch of Lemercier is published through the kind permission of Messrs Didot.

GUSTAVE MASSON.

HARROW, 1876.

NOTICE SUR LEMERCIER.

LEMERCIER (Népomucène-Louis) naquit à Paris, le 20 avril 1775. Si les circonstances qui entourent un homme dès ses premières années ont quelquefois une influence décisive sur son avenir, il faut reconnaître qu'elles laissent bien peu de traces 5 dans les âmes fortement trempées comme l'était celle de Lemercier. Quoique entré dans la vie sous de nobles et royales tutelles, celles de la princesse de Lamballe et de Marie-Antoinette, lorsque la révolution éclata il n'y eut pas de préjugés ni de souvenirs qui l'empêchassent d'en embrasser les principes avec 10 ardeur. En cela, il suivait sa foi politique, sans laisser à personne le droit de la lui reprocher comme une ingratitude. C'est que Lemercier ne donna pas cette seule preuve d'un caractère ferme et d'un esprit indépendant. La révolution, qu'il voulait pure, ne trouva pas grâce à ses yeux dès qu'elle dégénéra en 15 tyrannie ; et si son Tartufe révolutionnaire, qu'il lança en défi aux passions homicides de cette époque, ne peut passer pour une bonne pièce, il devra toujours lui compter comme un acte de courage. Plus tard on voit Lemercier rompre avec Bonaparte dès qu'il a deviné ses desseins contre la république. Ce qu'il 20 lui pardonna moins encore que l'ambition, c'était une antipathie prononcée contre les droits de la conscience et de la raison, et le mépris avec lequel Bonaparte traitait, en toute occasion, les écrivains qu'il croyait ridiculiser en les appelant idéologues. Ce que le despote haïssait et poursuivait en eux n'était autre 25 chose que la liberté de la pensée. Les hommes de lettres vraiment dignes de ce nom ne pouvaient permettre à la contrerévolution d'aller jusque-là.

Avec le caractère que nous venons de dessiner à grands traits, Lemercier vécut libre au milieu des divers gouverne- 30

« PreviousContinue »