Correspondance mathématique et physique de quelques célèbres géomètres du XVIII ème siècle. Précédée d'une notice sur les travaux de L. Euler et publ. par. P.-H. Fuss, Volume 1

Front Cover
1843
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page cv - Construction des objectifs composés de deux différentes sortes de verre qui ne produisent aucune confusion, ni par leur ouverture, ni par la différente réfrangibilité des rayons, avec la manière la plus avantageuse d'en faire des lunettes.
Page xli - ... plan général de la rédaction, en lui abandonnant le soin du développement des calculs. du choix des exemples et de l'exécution des détails; et ordinairement celui-ci lui apportait dès le lendemain le croquis du mémoire inscrit dans le grand livre dont nous avons parlé cidessus (Adversaria mathematica).
Page cii - Recherches sur la précession des equinoxes et sur la nutation de l'axe de la terre, dans le système Newtonien.
Page 441 - Hujus autem propositionis demonstrationem, quae ex multis, variis et abstrusissimis numerorum mysteriis derivatur, hic apponere non licet. Opus enim et librum integrum huic operi destinare decrevimus et Arithmeticen hac in parte ultra veteres ac notos términos miruni in mod mu promoveré.
Page 312 - Definition vollkommen approbirt, zweifelt aber noch, ob nicht öfters eben dieselbe series divergens aus verschiedener expressionum finitarum evolutione entstehen könne, also dass man nach dieser Definition verschiedene Werthe zugeben müsste. Darüber hat er zwar kein Exempel gegeben, ich glaube aber gewiss zu seyn, dass nimmer eben dieselbe series aus der Evolution zweyer wirklich verschiedener expressionum finitarum entstehen könne.
Page cii - Sur l'accord des deux dernières éclipses du soleil et de la lune, avec mes tables pour trouver les vrais momens des pleni-lunes et novilunes (Ib.
Page lxxxix - Sur le mouvement d'une corde, qui au commencement n'a été ébranlée que dans une partie (Ib.
Page c - De la parallaxe de la lune tant par rapport à sa hauteur qu'à son azimuth dans l'hypothèse de la terre sphéroidique (Ib.
Page civ - Recherches sur les moyens de diminuer ou de réduire même à rien la confusion causée par l'ouverture des verres.
Page cv - Considérations sur les nouvelles lunettes d'Angleterre de M. Dollond, et sur le principe qui en est le fondement.

Bibliographic information