Voyage en Grèce et en Turquie: fait par ordre de Louis XVI, et avec l'autorisation de la Cour ottomane, Volume 1

Front Cover
Chez F. Buisson, 1801 - Aegean Islands (Greece and Turkey) - 460 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - Surinam et dans l'intérieur de la Guiane , contenant la relation de cinq années de courses et d'observations faites dans cette contrée intéressante et peu connue; avec des détails sur les Indiens de la Guiane et les nègres, par le capitaine...
Page 311 - ... élevèrent fort haut leur vaste corps, et les bouillonnemens de la mer augmentèrent à tel excès , que quoique nous fussions comme accoutumés à tout ce vacarme , il n'y eut personne qui n'en fût frappé d'horreur : les mugissemens souterrains ne venoient plus par intervalle , ils...
Page 311 - Le i0 de février i708, sur les huit heures du matin, il y eut à Santorin un tremblement de terre assez fort. La nuit , «il y en avoit eu un beaucoup plus foible ; ce qui nous fit juger , par l'expérience du passé , que notre volcan nous préparoit encore quelque terrible scène. Nous ne fûmes pas long-temps à l'attendre : feu , flammes , fumée , coups à faire trembler , tout fut horrible. De grands rochers d'une masse effroyable, qui jusque-là n...
Page 308 - ... de la grande bouche des pierres d'une grosseur énorme, toutes rouges de feu, qui s'alloient perdre bien loin dans la mer. Ces grands coups étoient toujours accompagnés d'une épaisse fumée, qui voloit aux nues en figures d'ondes...
Page 429 - ... l'insouciance d'un locataire ; les Turcs , qui détériorent tout et ne réparent jamais rien, le laissent combler de jour en jour sans s'occuper des moyens de le creuser : ce qui serait cependant très-facile, le fond étant de sable et de vase. « Aussi , comme l'avait également vu Sonnini (1), « les vaisseaux marchands n'y peuvent plus entrer que sur leur lest ou avec le quart de leur chargement ; et s'ils doivent y prendre leur cargaison, il faut qu'ils aillent, de même que les vaisseaux...
Page 19 - Méthode de préparer et conserver les animaux de toutes les classes , pour les cabinets d'histoire naturelle ; Paris , chez Buisson , rue Hautefeuille , an 9.
Page 304 - ... d'un moment à l'autre. Quelquefois ces rochers étoient joints à l'île , quelquefois ils en étoient fort éloignés : de sorte qu'en moins d'un mois nous comptâmes jusqu'à quatre petites îles noires, qui, en 'quatre jours, se réunirent et n'en firent plus qu'une. On remarqua encore que la fumée s'étoit fort augmentée , et qu'aucun vent ne soufflant alors , elle montoit si haut , qu'on la voyoit de Candie, de Naxie et des autres îles éloignées.
Page 432 - Dans le vrai, ce labyrinthe, ou plutôt ces carrières de Gortyne , n'ont rien de surprenant , et elles ne peuvent être comparées aux nombreuses et immenses galeries d'où l'on a tiré les pierres des édifices et des maisons de Paris...
Page 302 - ... des rochers et une terre solide , ils revinrent sur leurs pas tout effrayés , publiant partout ce qu'ils venoient de voir. La frayeur fut d'abord générale dans tout Santorin, où l'on savoit que ces sortes de nouvelles terres n'avoient presque jamais paru dans le voisinage , sans causer à l'île de grands désastres. Néanmoins deux ou trois jours s'étant passés sans qu'il arrivât rien de funeste , quelques Santorinois , plus hardis que les autres , prirent la résolution d aller observer...
Page 303 - Lorsqu'ils s'y atlendoient le moins , ils sentirent tout à coup les rochers se mouvoir et tout trembler sous leurs pieds. La frayeur leur fit bientôt abandonner leur pêche pour sauter dans leur bateau. Cet ébranlement étoit un mouvement de l'île qui croissoit , et qui, dans le moment, s'éleva à vue d'œil , ayant gagné en très-peu de jours près de vingt pieds de hauteur, et en largeur environ le double.

Bibliographic information