Œuvres de É. Verdet: 1.-2. ptie. Conférences de physique faites à l'École normale ... pub. par M.D. Gernez. 1872

Front Cover
Imprimerie nationale, 1872 - Physics
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 613 - ... couches, produire à quelques pieds de distance l'image des couleurs prismatiques aussi prononcée que dans l'image même du prisme. Comme cette explication de Newton, si rigoureusement démontrée, et qui se prête à tous les phénomènes connus de réfraction , met évidemment en principe que la vitesse de la lumière est plus grande dans les milieux plus denses, il est clair que le système des ondes ne peut pas être le système de la nature.
Page 537 - ( L =-. o, M = o, N = o. On peut énoncer ces six conditions, en disant : pour que des forces appliquées à un solide se fassent équilibre, il faut et il suffit (sous les restrictions indiquées au début) que la somme de leurs projections sur chacun des trois axes de coordonnées soit nulle et que la somme de leurs moments par rapport à chacun de ces axes soit nulle.
Page 828 - Construction des objectifs composés de deux différentes sortes de verre qui ne produisent aucune confusion, ni par leur ouverture, ni par la différente réfrangibilité des rayons, avec la manière la plus avantageuse d'en faire des lunettes.
Page 624 - Comparons son expression à l'expression - ^=— de l'équation séculaire 2 y'fl due à l'impulsion de la lumière. Si l'on nomme i le rapport de la vitesse de la lumière à celle de la Terre dans son orbite, ian sera la première de ces vitesses, p étant la densité de la lumière au point de l'espace qu'occupé la Terre, la perte de la lumière du Soleil dans l'instant dt sera...
Page 579 - ... variations ne montrent plus qu'une période simple de douze heures, la période de vingt-quatre heures ayant disparu. Il paraît difficile d'expliquer l'existence d'une période de douze heures par la considération des variations de la température terrestre. On peut, au contraire, en trouver l'origine dans l'hypothèse qui fait du soleil un aimant d'une grande puissance, agissant par influence sur le globe terrestre. Il est visible que , dans cette hypothèse , les phénomènes doivent dépendre...
Page 575 - ... gouvernement britannique dans ses diverses colonies , ont permis à M. Secchi de tenter une nouvelle détermination des lois qui régissent les variations diurnes et annuelles des divers éléments magnétiques. On sait que les variations diurnes de la déclinaison étaient seules jusqu'ici connues avec quelque certitude. Dans les nouveaux observatoires, on observe, en outre, les variations d'intensité de la composante horizontale et de la composante verticale du magnétisme terrestre; il est...
Page 594 - Sussex (Lettre de M. de Humboldt à SAR le duc de Sussex, sur les moyens propres à perfectionner la connaissance du magnétisme terrestre par l'établissement de stations magnétiques et d'observations correspondantes...
Page 572 - ... effet que ce courant aurait pu faire naître. Dans un grand nombre de cas, la différence entre le calcul et l'expérience est comparable aux erreurs d'observation. Elle est même quelquefois inférieure à la différence qui existe entre les observations faites dans un même lieu par deux expérimentateurs exercés ; de sorte que la théorie, que l'on parviendra sans doute à simplifier, est déjà une expression assez exacte des faits. Origine probable du magnétisme terrestre. La grande découverte...
Page 569 - Quandon connaît pour toute la surface de la terre la composante nord de la force magnétique, on peut en conclure immédiatement la composante ouest de la même force. Le théorème inverse est vrai, mais avec une modification. Supposons, en effet, que l'on connaisse la valeur générale de Y exprimée en fonction de 6 et de ^ , et désignons par u l'intégrale...
Page 862 - Sur un appareil construit par M. Ruhmkorff, pour faciliter l'exhibition des phénomènes optiques produits par les corps transparents, lorsqu'ils sont placés entre les pôles contraires d'un aimant d'une grande puissance; p.

Bibliographic information