Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophthegmes, dérivés de moeurs, des usages, de l'esprit et de la morale de peuples anciens et modernes: accompagnée de remarques critiques, d'anecdotes, et suivie d'une notice biographique sur les poètes, les moralistes et les philosophes les plus célèbres cités dans cet ouvrage, et d'une table des matières ...

Front Cover
Delongchamps, 1828 - Proverbs - 1410 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Selon les gens lenccas
10
Le cerf mort on ne sait pas qui la lué
11
Cest une personne de jaspe
12
Lesprit Ngao préside à la salle
13
An illwin penny will cast dowo a pound
14
A fool when he hes spokrn hes all done
15
Tu sei poco utile come la mula di Balestraccio
16
Fool haste is no speed
17
A proud heart in a poor breast
18
Better a little fire that warms
19
Biting and scarting is scotsfolks woing
20
Do the liekeliest
21
Fare come il can dellortolano
22
Vin versé il faut le boire
23
He rises over early
24
He is not the fool that the fool is
25
A slothful map is a beggars brother
26
Weils bim and woes him
27
Ne di tempo ne di politica
28
Hap and an balfpenny
29
Twa daughters and a backdoor
30
Women and bairns
31
He that looks no ere he loups
32
The devil is a busie bishop
33
Parla prima e pensa
34
Every mao wates best
35
An ill servant will never be a good master
36
A fool will not give an inch of his will
37
Do well and doubt pa man
38
There came never ill of good advisement
39
Boire la drage
40
Le buone parole ungono etc
41
He was scant of news
42
La peau de lagneau se vend au marché
43
On ne peut mettre la main dans leocre
44
Ye would do little for god
45
Le Forth est la bride des montagnards
46
dépense autant que si son père était receveur
47
Ye bave a face to god etc 48 A man is a lion in his own cause
48
Cest un vilaiu oiscau que celui qui souille son
49
Mettez du roastbeef et du pudding
50
Rule yout weil and eild will rule itself
51
Largent perd plus dâmes que le fer ne tue de corps
52
Cest un bien mauvais vent que celui
53
Les discours prononcés en plein air
54
There is na medicine for fear S IX Proverbes chinois Des Chinois
55
Chercher des fleurs
56
Les cæors des sages ont sept ventricules
57
Celui là est heureus qui connaît son bonheur
58
Lhomme disparaît ici bas
59
y a dans les montagnes du Sud un léopard
60
Si les princes savaient parler
61
Tout métal est indifférent à un habile fondeur
62
Un grand parleur de manque jamais dennemis
63
Une femme qui a de la pudeur
64
Fier de ton rang gonflé de ta science
65
Un bon ministre dÉtat ne craint ni la calomnie ni la mort
66
Le marbre pour être poli
67
Toutes les vertus quacquiert le prince
68
Moins un courtisan a de mérile
69
7o Je vous rendrai un service pareil etc 71 Les princes de songent etc
71
Make bay white the sus shines
72
Une petite fente suffit pour faire périr un vaisseau
73
Un prince sage est à couvert dun rempart dor
83
Toutes les constellations président sur lempire de la Chine
84
Better one word in time
85
Les montagnes et les plaines
86
Tigre enchaîné se laisse conduire par un enfant
87
y a trois espèces de lettres
88
Magistrat qui siége visage de cadavre 483
89
Lesprit des femmes est de vifargent id
90
To cast oil into the fire
91
Le médecin peut guérir le malade
92
Toutes les verlus sont en péril
93
La droiture est laliment de la piété filiale
94
Cest remuer le poignard dans une plaie
95
Qui ramasse avec respect le bâton de son père
96
He that marries for love
97
Ce ne sont oi les menaces
98
Qui minsulte en face
99
Qui est bon fils est bon frère
100
Entre les cinq devoirs de la vie civile
101
Servir ses maîtres et les vieillards
102
La raillerie est léclair de la calomnie
103
Un postillon a plus tôt fait dix li
104
Les colonnes de fer susent peu à peu
105
Livresse ne produit point les défauts
106
Lamour propre est comme le vent
107
Mettez un sceau sur votre bouche
108
Létude donne à ceux qui sy appliquent
109
Tel a pensé mourir de joie
110
ul Tout le monde frémit au seul mot de poison 112 Les richesses nornent que la maison
112
Ne contez jamais aucune fable
113
Le bonheur et le malheur
114
u5 Lusage du monde conduit à la défiance 116 On trouve quelquefois le kilin et le fongwang
116
Les mauvais mandarins font comme les femmes
117
On met un fagot dépines autour dun arbre
118
On na jamais tant besoin de son esprit
119
Le cérémonial est la fumée de lamitié
120
y a trois choses extraordinaires dans la province de CanTong id
122
Lindigence et lobscurité
123
Plus une nation a de bons livres
124
La doctrine qui ne va pas plus avant que les yeux
125
Les Chinois quelque éloignés quils soient
126
En matière dÉtat le prince seul doit décider
127
Le cheval et le cavalier ont beau tomber
128
Sil se trouvait à la cour dun prince sept officiers
129
Quelque sûr quun cheval puisse être etc 131 Une jeune branche prend tous les plis quon lui donne id
132
Ce nest ni le défaut de branches
133
Celui qui aspire à devenir vertueux
134
Leau qui porte le bateau
135
Leau est presque toute écoulée
136
Le mécbant craint les esprits
137
Le moyen de fermer la bouche à la médisance
138
On peut êlre bien monté quoique ce ne soit pas sur le
139
Appeler les tigres pour chasser les chiens
140
Une chaumière tient lieu de palais à VanHeu 142 Oublier ses ancêtres cest être un ruisseau sans source
142
Saos le meytsc comment donner aux ragouts les cinq saveurs
143
Un prince qui veut mériter le secours du ciel
144
Wangtien protège la vertu partout
145
Lorsque la flamme est dans toute sa force
146
Le trop grand nombre de bergers nuit au troupeau
147
Lorsque U et Ywe se trouvent ensemble sur un vaisseau battu par la tempête
148
WhayNgben avait une mère sage
149
Troubler up bomme dans ses affaires
150

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 186 - ... de sa famille, et la douleur de ses amis, qu'à lui exagérer la perte qu'il va faire ? Nous sommes si aveugles que nous ne savons quand nous devons nous affliger ou nous réjouir : nous n'avons presque jamais que de fausses tristesses ou de fausses joies.
Page 228 - Français est plus homme qu'un autre, c'est l'homme par excellence ; car il semble être !fait uniquement pour la société.
Page 266 - J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
Page 91 - Thespis fut le premier qui, barbouillé de lie, Promena par les bourgs cette heureuse folie; Et, d'acteurs mal ornés chargeant un tombereau, Amusa les passants d'un spectacle nouveau.
Page 237 - On connolt un véritable François à quatre choses : quand l'horloge sonne , quand il interroge quelqu'un , quand il promet, et quand il parle de ses amours. A peine l'horloge commence à sonner qu'il demande quelle heure il est ; il veut que son ami lui réponde avant qu'il l'ait interrogé ; il ne fait que ce qu'il ne promet pas; et pour ses amours, il a plus de plaisir à publier les faveurs de sa maîtresse qu'à les recevoir.
Page 334 - Il revint bientôt accompagné de son homme, qu'il me présenta, et dont il loua fort la probité. Nous entrâmes tous trois dans la cour, où l'on amena ma mule. On la fit passer et repasser devant le maquignon, qui se mit à l'examiner depuis les pieds jusqu'à la tête. Il ne manqua pas d'en dire beaucoup de mal. J'avoue qu'on n'en pouvait dire beaucoup de bien : mais, quand c'aurait été la mule du pape, il y aurait trouvé à redire. Il assurait donc qu'elle avait tous les défauts du monde...
Page 470 - On demande quatre choses à une femme : que la vertu habite dans son cœur; que la modestie brille sur son front; que la douceur découle de ses lèvres, et que le travail occupe ses mains. Et avant la proposition qui est précédée d'une cnumération : Du lait , du pain , des fruits , de l'herbe, une onde pnre r G'étoit de nos aïeux la saine nourriture. 3...
Page 464 - Misérable jouet de l'aveugle fortune, Victime des maux et des lois, Homme , toi qui, par mille endroits , Dois trouver la vie importune, D'où vient que de la mort tu crains tant le pouvoir? Lâche , regarde-la sans changer de visage ; Songe que , si c'est un outrage , C'est le dernier à recevoir.
Page 405 - N'a rien d'humain que l'apparence ; Et d'ailleurs il n'est pas si facile qu'on pense , D'être fort honnête homme et de jouer gros jeu. Le désir de gagner , qui nuit et jour occupe , Est un dangereux aiguillon. Souvent , quoique l'esprit, quoique le cœur soit bon , On commence par être dupe, On finit par être fripon.
Page 350 - Dans les nœuds de l'hymen à quoi bon m'engager ? Je suis un, cela doit suffire. Si j'étais deux, mon état serait pire : C'est bien assez de moi pour me faire enrager.

Bibliographic information