Page images
PDF
EPUB

temps d'apprendre. On ne doit donc point être étonné de l'empressement que l'on a, dans notre siècle, pour ces bibliothèques abrégées.

LA CHESNAYE DES BOIS. Le titre suivant vaut un extrait : Dictionnaire militaire portatif, contenant tous les termes propres à la guerre ; sur ce qui regarde la tactique, le génie, l'artillerie, la subsistance, la dis cipline des troupes, et la marine. On y a joint l'explication des travaux qui servent à la construction, à la défense des places et à la manœuvre des vaisseaux ; les termes des arts méchaniques qui y ont rapport, comme ceux qui sont employés par les maçons, charpentiers, menuisiers, forgeurs, serruriers, et autres ; des détails historiques sur l'origine des différentes espèces tant d'offices que des armes qui ont été en usage. Par M. la Chesnaye des Bois. Trois volumes in-8°, 1745 et 1758.

[ocr errors]

JOMBERT. Dictionnaire portatif de l'ingénieur et de l'artilleur, contenant l'explication des termes de mathématiques, d'arithmétique, d'algèbre, d'analyse, des nouveaux calculs de géométrie, de méchanique, d'hydraulique, de physique, de cosmographie, de navigation, d'architecture navale, d'architecture civile, de coupe des pierres, de maçonnerie, de charpenterie, de menuiserie, de jardinage, d'architecture hydraulique, d'architecture militaire ou fortification, de la guerre, des sièges, d'artillerie, des mines, de tactique ou art militaire, etc.; avec une analyse exacte de ces sciences et arts, un précis historique des principales

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

découvertes qui y ont été faites, et une exposition abrégée des meilleurs ouvrages qui ont paru sur chacune de ces matières : par Charles-Antoine Jombert: volume in-8°, grand format, 1768.

DE VIRLOYS. Le Dictionnaire d'architecture civile, militaire et navale, ancienne et moderne, par M. Roland de Virloys, trois volumes in 89, 1768, n'est point une compilation des autres livres de ce genre; c'est un ouvrage absolument neuf, où l'on a tâché d'unir dans les définitions des termes et dans l'explication des choses, la précision à la clarté.

[ocr errors]
[ocr errors]

Ce Dictionnaire est divisé en deux parties, dont la distribution n'interrompt point l'ordre alphabétique: l'une, purement didactique, présente tous les termes propres à l'architecture et aux arts qui y ont rapport; l'autre, historique, fait connoître tous les artistes, et contient une notice de leurs principaux ouvrages.

ÉLOY. -Le Dictionnaire historique de la médecine, par M. Eloy, deux volumes in-8°, 1755, a tous les caractères d'une compilation bien faite ; c'est un amas de matériaux tirés des meilleurs livres de médecine. La principale utilité de ce Dictionnaire est de faire connoître tous les ouvrages que les médecins, chirurgiens, chymistes, botanistes, etc. ont composés sur les matières analogues à leur profession.

SAVÉRIEN. L'histoire seule des mathématiques a occupé plusieurs grands hommes ; il n'avoit cependant paru jusqu'ici que des fragmens de cette histoire. Dans

[ocr errors]

le nouveau Dictionnaire de M. Savérien sur cette science, cet important objet paroît rempli; on y trouve à chaque article l'origine et le progrès des connoissances qui en font le sujet : ainsi à ceux d'astronomie, géométrie, physique, éclipse, musique, etc., on lit l'histoire de ces sciences; et tout cela est appuyé sur les mémoires ou les ouvrages les plus, authentiques, que l'auteur a soin de citer.

M. Savérien a donné une nouvelle preuve de son amour pour les recherches savantes et les collections utiles, dans son Dictionnaire historique, théorique et pratique de marine, deux volumes in-8°. On y trouve rassemblé tout ce qui concerne la science de la marine,

c'est-à-dire la définition des termes qui lui sont propres, l'histoire, la théorie et la pratique de la navigation. Dans un discours préliminaire, l'auteur trace le plan de son ouvrage, et rend compte des moyens qu'il a employés pour le conduire à la plus grande perfection. L'objet sur lequel il paroît s'être exercé avec plus de soin et de recherches, c'est l'histoire de la construction des vaisseaux; comment les anciens les construisoient; de quelle manière ils les conduisoient; quels voyages ils ont entrepris, et en quoi consistoient leurs forces maritimes, leur discipline, leurs usages.

[ocr errors]

D'ALEMBERT et DIDEROT. Le Dictionnaire encyclopédique étoit une entreprise immense; on n'en sauroit trop louer les auteurs, qui ont eu besoin de beaucoup d'habileté et de beaucoup de courage pour surmonter les difficultés. En rassemblant les arts et les sciences dans un corps, ils en ont facilité l'étude ; ils ont rendu

[ocr errors]

service à la république des lettres, dont ils méritent toute la reconnoissance. Le secours qu'ils offrent ne formera point de savans, à la vérité; il invite seulement à le devenir; et quoiqu'en flattant la paresse et la vanité il doive produire d'un côté des hommes superficiels, de l'autre il peut contribuer à étendre davantage les lumières de ceux qui cultivent les lettres, en leur faisant découvrir les rapports qu'ont entre eux les divers objets de nos connoissances. Quelle supériorité de talens ne demande point un si vaste travail! On est prévenu en sa faveur par la lecture de la préface, qui est de d'Alembert. C'est un morceau de génie, où brille un savoir exquis, revêtu de toutes les graces du style on y voit un esprit noble, élevé, vraiment philosophique; un discours nourri, pour ainsi dire, de réflexions lumineuses, qui forment un tissu très-serré et très-délicat.

[ocr errors]

Il y a eu plusieurs éditions de l'Encyclopédie; celle qui est originale est la plus estimée : elle est composée de vingt-huit volumes in-folio, de cinq volumes de supplémens, et de deux volumes de tables. La seconde édition, qui est celle de Genève, est également in-folio; elle a moins de valeur. L'Encyclopédie a été imprimée in-4° et in-8°. On continue dans ce moment une nouvelle édition in-4o, sous le titre d'Encyclopédie par ordre de matières. Il y a déja un grand nombre de livraisons; mais on ignore quand cet ouvrage volumineux sera terminé...

[ocr errors]

I

DE FONTENAY. (l'abbé) Le Dictionnaire des artistés, rédigé par l'abbé de Fontenay, en deux volumes in-8°, 1776, retrace l'histoire de chaque art en particulier, en

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

le présentant d'abord au berceau, et en indiquant la suite, les progrès successifs qui l'ont conduit au plus haut degré de splendeur. La lecture de cet ouvrage apprend de quelle manière cette progression s'est faite ; et, en rapprochant les différentes découvertes des génies de tous les siècles, on pourra connoître aisément quelle a toujours été la marche de l'esprit humain. On ne s'est point borné à parler des architectes, des peintres, des graveurs, des sculpteurs, des musiciens, des acteurs, des danseurs, en un mot de tous ceux qui ont cultivé les arts agréables: mais on a réparé l'omission qu'on trouve dans plusieurs ouvrages sur les artistes, en faisant connoître les imprimeurs, les horlogers, les machinistes, enfin tous ceux que l'on entend par le nom de méchaniciens.

1

Le P. PAULIAN. Le Dictionnaire de physique du P. Paulian renferme dans un volume in-8° imprimé en 1760, tout ce qu'il y a de plus intéressant dans la physique et dans les sciences physico-mathématiques. Ce n'est point un amas confus et informe de matières ⚫ rassemblées sans autre ordre que celui des lettres de l'alphabet; c'est une collection faite avec goût et bien ordonnée. Lème, 3 vol. in 4. dxignon, 1704, Doom, & vol. in 8°, avignon, 1781.

[ocr errors]

VALMONT DE BOMARE. Le Dictionnaire: raisonné universel d'histoire naturelle, par Valmont de Bomare, nous offre en entier le spectacle dont nos histoires naturelles nous déroboient une partie ; et ce spectacle, déja si ravissant en lui-même, il nous le rend non-seulement plus agréable et plus facile, en présentant sur-le-champ

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »