Revue d'histoire littéraire de la France, Volume 24

Front Cover
Maurice Tourneux
A. Colin, 1917 - French literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 496 - L'esprit d'autrui par supplément servait. Il entassait adage sur adage ; II compilait, compilait, compilait ; On le voyait sans cesse écrire, écrire Ce qu'il avait jadis entendu dire, Et nous lassait sans jamais se lasser : II me choisit pour l'aider à penser.
Page 179 - Les entrepreneurs ou les membres des différents théâtres seront, à raison de leur état, sous l'inspection des municipalités; ils ne recevront des ordres que des officiers municipaux, qui ne pourront arrêter ni défendre la représentation d'une pièce...
Page 553 - Je cherche à raconter avec vérité et avec clarté ce qui se passe dans mon cœur. Je ne vois qu'une règle : être clair. Si je ne suis pas clair, tout mon monde est anéanti.
Page 41 - Non, la diplomatie n'est point une science de ruse et de duplicité. Si la bonne foi est nécessaire quelque part, c'est surtout dans les transactions politiques, car c'est elle qui les rend solides et durables. On a voulu confondre la réserve avec la ruse. La bonne foi n'autorise jamais la ruse, mais elle admet la réserve ; et la réserve a cela de particulier, c'est qu'elle ajoute à la confiance.
Page 106 - L'art et la science, longtemps séparés par suite des efforts divergents de l'intelligence, doivent donc tendre à s'unir étroitement, si ce n'est à se confondre.
Page 60 - Les vices entrent dans la composition des vertus comme les poisons entrent dans la composition des remèdes. La prudence les assemble et les tempère 3, et elle s'en sert utilement contre les maux de la vie.
Page 558 - ... éclatant de rire. Toutes les fois que j'arrivais à une louange un peu forte, et j'en rencontrais à chaque pas, je voyais la mine que feraient mes amis en le lisant.
Page 179 - Tout Citoyen pourra élever un Théâtre public, et y faire représenter des pièces de tous les genres , en faisant, préalablement à l'établissement de son théâtre , sa déclaration à la Municipalité des lieux.
Page 192 - Je devrois , lui dit-il , si je n'écoutois que la justice » humaine , vous faire mettre à la place de cette malheureuse » victime de votre barbarie ; mais le Dieu de clémence dont je » suis le ministre , m'ordonne d'user, même envers vous , de » l'indulgence que vous n'avez pas eue pour elle. Allez, et pour » votre unique pénitence , lisez tous les jours dans l'Évangile le » chapitre de la femme adultère.
Page 213 - Mémoire à consulter sur un système religieux et politique, tendant à renverser la religion, . la société et le trône.

Bibliographic information