Dictionnaire historique, ou, Histoire abrégée, Volume 5

Front Cover
Méquignon-Havard, 1827 - Biography
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 60 - Journal de ce qui s'est passé à la tour du Temple, pendant la captivité de Louis XVI, roi de France, par M.
Page 327 - Un homme s'est rencontré d'une profondeur d'esprit incroyable, hypocrite raffiné autant qu'habile politique, capable de tout entreprendre et de tout cacher, également actif et infatigable dans la paix et dans la guerre, qui ne laissait rien à la fortune de ce qu'il pouvait lui ôter par conseil et par prévoyance ; mais au reste si vigilant et si prêt à tout, qu'il n'a jamais manqué les occasions qu'elle lui a présentées ; enfin, un de ces esprits remuants et audacieux, qui semblent être...
Page 225 - O siècles ! ô mémoire ! Conservez à jamais ma dernière victoire; Je triomphe aujourd'hui du plus juste courroux De qui le souvenir puisse aller jusqu'à vous.
Page 161 - C'était d'ailleurs un titre que ses amis l'engagèrent à se donner aux suffrages de l'Académie française, où il n'arriva cependant qu'en 1782. II prit pour texte de son discours de réception : Les avantages que la société peut retirer de la réunion des sciences physiques aux sciences morales.
Page 305 - le ciel , Racine la terre, il ne me restait plus que « l'enfer : je m'y suis jeté à corps perdu.
Page 399 - Ses discours, ses manières, tout se sentait en lui d'une politesse qui était encore moins celle d'un homme du grand monde que d'un homme né officieux et bienfaisant.
Page 34 - ... reçut une ambassade solennelle de David, roi d'Abyssinie, qui lui demanda des missionnaires , et reconnut sa primauté , dans l'assemblée de Bologne , en présence de Charles-Quint, qui venait d'être couronné empereur. Il se ligua avec François 1er, les princes d'Italie et le roi d'Angleterre , contre Charles. Cette ligue appelée sainte, parce que le pape en était chef, ne lui procura que des infortunes. Le connétable de Bourbon, qui avait...
Page 277 - Courayer, à l'imitation de tous les sectaires , d'abord intrigants et dissimulés, puis morguantet bravant tout, leva le masque et passa en Angleterre , où deux seigneurs lui accordèrent une place à leur table , l'un en été, et l'autre en hiver. Cet apostat mourut le 16 octobre 1776- Outre les ouvrages dont nous avons parlé, on a de lui : i°...
Page 415 - ... pain au nez de ses juges, de répondre avec courage et noblesse, de faire hésiter le tribunal, de mettre en péril et en frayeur la Convention, de raisonner logiquement sur des forfaits par qui la puissance même de ses ennemis avait été créée, de s'écrier, saisi d'un stérile repentir : « C'est moi qui ai fait instituer ce tribunal infâme : j'en demande pardon à Dieu et aux hommes!
Page 153 - Le roi, à l'âge de quinze ans, vit (juillet 1652) de la hauteur de Charonne la bataille de Saint-Antoine, où ces deux généraux firent avec si peu de troupes de si grandes choses que la réputation de l'un et de l'autre, qui semblait ne pouvoir plus croître, en fut augmentée. Le prince de Condé...

Bibliographic information