Page images
PDF
EPUB

MÉMOIRES

POUR SERVIR

A L'HISTOIRE DES SCIENCES.

DE L'IMPRIMERIE DE D. COLAS,

Rue du Vieux-Colombier, N° 26, faubourg Saint-Germain.

POUR SERVIR A L'HISTOIRE DES SCIENCES

ET A CELLE

DE L'OBSERVATOIRE ROYAL

DE PARIS,

SUIVIS DE LA VIE DE J.-D. CASSINI,

ÉCRITE PAR LUI-MÊME,

ET DES ÉLOGES

DE PLUSIEURS ACADÉMICIENS

MORTS PENDANT LA RÉVOLUTION;

PAR J.-D. CASSINI, ci-devant Directeur de l'Observatoire royal de Paris et
Membre de l'Académie Royale des Sciences; de l'Institut et de la Légion
d'Honneur.

A PARIS,

CHEZ BLEUET, successeur de JOMBERT, fils aîné, Libraire,
rue de Thionville, No 18.

[blocks in formation]
[blocks in formation]

AVANT-PROPOS.

DANS la séance particulière de l'Académie royale des Sciences du 14 mai 1774, je fis lecture du prospectus d'une Histoire céleste de l'Observatoire royal de Paris (1), devant comprendre cent années d'observations, à partir du 14 septembre 1671, jour où cet édifice étant achevé, J.-D. Cassini vint s'y établir. Il y commença dès-lors cette suite d'observations astronomiques que mon grand-père, mon père et moi avons continuée après lui, sans interruption, jusqu'en 1793, époque où la révolution me força de quitter l'Observatoire.

Ce ne fut point alors une annonce vague de ma part, puisque je présentai en même tems une suite de dix années de cette histoire, qui devaient être bientôt suivies de dix autres. Quelqu'immense que fût cette entreprise, j'avais l'espérance de l'amener à sa fin; et elle serait en effet tota

(1) Voyez Pièces Justificatives, N° 1.

« PreviousContinue »