De la pèche sur la côte occidentale d'Afrique et des établissements les plus utiles aux progrès de cette industrie

Front Cover
Béthune, 1840 - Fisheries - 302 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 227 - ... devons emprunter d'abord un aperçu topographique de ce petit groupe. « Elles sont, disent -ils, petites et très-voisines l'une de l'autre. La plus occidentale, qui a cent trente -cinq mètres de hauteur, est la plus élevée. Elle est séparée de celle du milieu par un canal dun tiers de mille, à travers lequel on peut passer, mais en rangeant de plus près l'île du milieu , à cause d'un haut-fond de roches où l'on ne trouve que quatre mètres d'eau.
Page 236 - Monsieur de Béthencourt et ses gens, « et furent bien huict jours dans le « pays, et prindrent hommes et femmes •< qu'ils emmenèrent avec eux, et plus « de trois mille chameaux -, mais ils ne « les peurent recueillir au navire, et « en tuèrent et jarèrent , et puis « s'en retournèrent à la grand' Cañare « comme Monsieur de Báthencourt Га
Page 228 - L'île du milieu était couverte d'un nombre prodigieux de petits escargots blancs, qui avaient déforé toutes les plantes vivantes. Sur la plus grande, il ya beaucoup de figuiers de Barbarie. Les environs abondent en poissons et en coquillages. Les rochers qui sont exposés au nord sont couverts de moules d'une très-grosse espèce.
Page 228 - ... est profond et sans aucun danger. Celle-ci n'a pas un demi-mille dans sa plus grande dimension; elle est très-découpée, et fort étroite en certains endroits. Elle a plusieurs sommets qui , de loin , ressemblent à autant d'îlots , et dont le plus élevé peut avoir quarante mètres. Elles offrent un mouillage assez sur ; le fond y est très-bon.
Page 83 - ... alors en vogue , qui demeurait près du » pont Sixte; ce fut là seulement que le pauvre » Tamisio, vieillard gros et replet, après avoir » couru toute la ville par une chaleur ardente, » put se repaître à son aise de l'objet d'une si » violente convoitise. » On conviendra qu'un poisson, que les grands de Rome regardaient comme un présent magnifique , et qui...
Page 146 - Cet avantage en faveur de la pêche africaine est confirmé en outre par les profits résultant de la vente des produits. Il est généralement reconnu , malgré le secours des primes , que la pêche de la morue à Terre-Neuve ne commence à donner des bénéfices aux armateurs qu'à la troisième année ; aux Canaries , au contraire , le gain est assuré dès la première , quoique le gouvernement espagnol n'accorde aux pêcheurs aucune espèce d'indemnité.
Page 145 - En divisant de part et d'autre, écrit-il, le chiffre des produits par le nombre d'hommes employés, on trouve qu'un pécheur canarien prend à lui seul, dans le courant de l'année 10714 kilos de poisson, tandis qu'à Terre-Neuve un seul homme n'en pêche que 400 kilos. Et si l'on veut exprimer en poisson, d'après le poids d'une morue ordinaire (2 kilos environ), les quantités simplement énoncées en kilogrammes...
Page 253 - ... les acheteurs au bruit de cylindres d'airain pour que chacun pût se procurer du poisson frais, au moment où il était apporté au marché. On assure même que, pour obliger les marchands à le vendre plus vite, il leur était enjoint de rester de bout.
Page 176 - ... lieu en s'avançant au nord : c'est ordinairement dans le mois qui suit ce phénomène que le changement de temps s'opère ; on peut donc compter qu'aux îles de Loss, par exemple, les premières exposées...
Page 278 - ... viviers, qui dévoraient les fortunes patriciennes, sont abandonnés ou comblés; les temps de la prodigalité sont passés , les rêves de la folie sont évanouis; le peuple même peut à peine se procurer les poissons les plus communs , pour satisfaire aux abstinences religieuses : la pêche n'est plus exploitée que par les misérables...

Bibliographic information