Guide du voyageur en Suisse

Front Cover
Audin, 1824 - 718 pages
Analyse: Description du canton de Neuchâtel aux pages 359 à 383.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - ... fetters, and the damp vault's dayless gloom, Their country conquers with their martyrdom, And Freedom's fame finds wings on every wind. Chillon! thy prison is a holy place, And thy sad floor an altar — for 'twas trod, Until his very steps have left a trace Worn, as if thy cold pavement were a sod, By Bonnivard ! — May none those marks efface ! For they appeal from tyranny to God.
Page 98 - Domo-d'Ossola , un chemin en droite ligne nous conduit à Villa , où l'on passe un torrent sur un beau pont ; le village se de'ploie à la droite , et quelques édifices s'élèvent avec elégance sur une colline boise'e qui le domine ; la route traverse ensuite des terrains pierreux , où croît une herbe rare qui fournit une che'tive nourriture aux troupeaux.
Page 228 - Mutneerhorn , n'a souvent pas plus de quelques toises de largeur ; à une profondeur effrayante on voit couler avec la vitesse d'un trait le Rhin postérieur , que l'on distingue à la blancheur de son écume, sans pouvoir entendre le fracas de ses ondes. Les parois de rochers surplombent , et sont couvertes de sapins qui ajoutent à l'horreur et à l'obscurité de la gorge. Le grand chemin , taillé en corniche dans le roc à 3 ou 4 p.
Page 97 - V«|*lais, que nous mettrons plus d'une fois à contribution, c'est la montagne au midi de la ville : si vous n'êtes pas enchanté, si vous ne vous sentez pas élevé par le magnifique spectacle qui Se présente à vos yeux , retirez-vous , n'admirez plus aucun tableau de ce genre. Figurez-vous une montagne de deux lieues de longueur sur près d'une lieue de hauteur; une multitude de petites plaines cultivées, de prés émaillés de mille fleurs, de bocages, de vergers; de paysages s'élevant à...
Page 497 - ... de magique. Les yeux sont éblouis ; on cherche autour de soi un appui, des comparaisons; tout s'y refuse à la fois; un monde finit, un autre commerce , un monde régi par les lois d'une autre existence.
Page 636 - Brûn1ilen-4lf>r,onrenconireun sapin de 8 p. de diamètre; à 15 p. au-dessus du sol on voit sortir de son tronc neuf branches horizontales de 3 pieds d'épaisseur et de 6 de longueur; de l'extrémité de chacune de ces branches s'élève un grand sapin de sorte que cet arbre prolifère est d'un aspect excessivement singulier. — Le mont...
Page 154 - En 1 800 , la commune d'Airolo fit construire une misérable cabane pour loger 5 hommes chargés de garder les marchandises. Dès lors les voyageurs ont été obligés de se contenter du chétif hôpital des pauvres. Le vallon nu et sauvage où se trouve l'hospice forme un bassin d'une lieue de long, et s'étend dans la direction du nord au sud; il est entouré <le toutes parts de pics d'une grande hauteur.
Page 153 - II est situé au point le plus élevé du passage. Les pauvres voyageurs y trouvent un repas qui ne leur coûte rien ; et, s'il leur est arrivé quelque accident dans leur route , on leur donne les soins nécessaires. L'écurie est assez curieuse : on y peut tenir 47 chevaus J.-tns un espace de 36 p. de diamètre. Vis-à-vis de cet hôpital est un autre hospice , desservi par deux capucins italien» j le» voyageurs y sont aussi-bien reçus que le comporte la nature des choses.
Page 6 - Genevoises ne laissent pas d'être vives et piquantes , et l'on voit autant de grandes passions ici qu'en ville du monde. Dans la simplicité de leur parure elles ont de la grâce et du goût ; elles en ont dans leur entretien , dans leurs manières. Comme les hommes sont moins galants que tendres , les femmes sont moins coquettes que sensibles ; et cette sensibilité donne même aux plus honnêtes un tour d'esprit agréable et fin qui va au coeur et qui en tire toute sa finesse.
Page 632 - Des nombreux lacs de la Suisse , il n'en est aucun qui puisse entrer en comparaison avec celui de Lucerne. Ses rives ne sont point ornées d'une multitude de villes, de villages, de maisons de plaisance, de jardins , de vergers et de vignobles ; des coteaux couverts d'une végétation riche et vigoureuse ne s'élèvent pas sur ses bords ; et cependant l'aspect qu'il offre est d'un attrait irrésistible; il laisse à l'âme des souvenirs ineffaçables.

Bibliographic information