Recueil des allocutions consistoriales encycliques et autres lettres Apostoliques: des souverains Pontifes Clément XII, Benoit XIV, Pie VI, Pie VII, Léon XII, Gregoire XVI, et Pie IX. Citées dans l'encyclique et le syllabus du 8 Décembre 1864 suivi du concordat de 1801 et de divers autres documents

Front Cover
Librairie Adrien le Clere et cie., 1865 - Encyclicals, Papal - 580 pages

From inside the book

Common terms and phrases

Popular passages

Page 545 - Je jure et promets à Dieu, sur les saints Évangiles, de garder obéissance et fidélité au Gouvernement établi par la constitution de la République française. Je promets aussi de n'avoir aucune intelligence, de n'assister a aucun conseil, de n'entretenir aucune ligue, soit au dedans soit au dehors, qui soit contraire
Page 536 - et autres non aliénées, nécessaires au culte, seront mises à la disposition des Evêques. XIII. Sa Sainteté, pour le bien de la paix et l'heureux rétablissement de la religion catholique, déclare que ni elle ni ses successeurs ne troubleront en aucune manière les acquéreurs des biens ecclésiastiques aliénés, et qu'en conséquence
Page 536 - contraire à la tranquillité publique ; et « si, dans mon diocèse ou ailleurs, j'ap« prends qu'il se trame quelque chose au « préjudice de l'État, je le ferai savoir au « Gouvernement. » VII. Les ecclésiastiques du second ordre prêteront le même serment entre les mains des autorités civiles désignées par le Gouvernement
Page 110 - rogo tantum, sed et pro eis, qui credituri sunt per verbum eorum in me, ut « omnes unum sint, sicut tu Pater in me, et ego in te, ut et ipsi in nobis « unum sint *. » « Nostrum est maxime officium ejusmodi
Page 535 - Il sera fait par le Saint-Siège, de concert avec le Gouvernement, une nouvelle circonscription des diocèses français. III. Sa Sainteté déclarera aux titulaires des évêchés français qu'elle attend d'eux, avec une ferme confiance, pour le bien de la paix et de l'unité, toute espèce de sacrifices, même celui de leurs
Page 552 - et règlements de la République, l'infraction des règles consacrées par les canons reçus en France, l'attentat aux libertés, franchises et coutumes de l'Eglise gallicane, et toute entreprise ou tout procédé qui, dans l'exercice du culte, peut compromettre l'honneur des citoyens, troubler arbitrairement leur conscience, dégénérer contre
Page 536 - XI. Les Evêques pourront avoir un chapitre dans leur cathédrale, et un séminaire pour leur diocèse, sans que le Gouvernement s'oblige à les doter. XII. Toutes les églises métropolitaines, cathédrales, paroisses et autres non aliénées, nécessaires au culte, seront mises à la disposition des
Page 535 - V. Les nominations aux évêchés qui vaqueront dans la suite, seront également faites par le premier Consul ; et l'institution canonique sera donnée par le SaintSiège, en conformité de l'article précédent. VI. Les Evéques, avant d'entrer en fonctions, prêteront directement, entre les mains du premier Consul, le serment
Page 109 - paroles de saint Paul?), il est écrit : « Je détruirai la sagesse des sages, • et je rejetterai la science des savants. Que sont devenus les sages? que » sont devenus les docteurs de la loi ? que sont devenus les savants du siècle? « Dieu n'at-il pas convaincu de folie la sagesse de ce monde
Page 534 - FRANÇAIS. Le Gouvernement de la République reconnaît que la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la grande majorité des citoyens français. Sa Sainteté reconnaît également que cette même religion a retiré et attend

Bibliographic information