Bibliographie des chansons, fabliaux, contes en vers et en prose, facéties, pièces comiques et burlesques, dissertations singulières, aventures galantes, amoureuses et prodigieuses

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 181 - Histoire des perruques, où l'on fait voir leur origine, leur usage, leur forme, l'abus et l'irrégularité de celles des ecclésiastiques.
Page 145 - Contes et nouvelles de Marguerite de Valois, reine de Navarre, mis en beau langage, accommodés au goût de ce temps et enrichis de fig.
Page 159 - Procès et amples examinations sur la vie de Caresme-prenant, dans lesquelles sont amplement descrites toutes les tromperies, astuces, caprices, bisarreries, fantaisies...
Page 178 - La Bastonnade et la flagellation pénales, considérées chez les peuples anciens et chez les modernes, par M.
Page 174 - Etat de l'homme dans le péché originel, où l'on fait voir quelle est la source et quelles sont les causes et les suites de ce péché dans le monde.
Page 169 - L'Antidote d'amour, avec un ample discours contenant la nature et les causes d'iceluy, ensemble les remèdes les plus singuliers pour se préserver et guérir des passions amoureuses, par Jean Aubert ,
Page 132 - C'était un chat, vivant comme un dévot ermite, Un chat faisant la chattemite, Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras, Arbitre expert sur tous les cas. Jean lapin pour juge l'agrée Les voilà tous deux arrivés Devant sa majesté fourrée. Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez, Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.
Page 4 - Mémoires historiques sur Raoul de Coucy. On ya joint le recueil de ses chansons en vieux langage, avec la traduction et l'ancienne musique.
Page 163 - Moyen de parvenir. Œuvre contenant la raison de tout ce qui a été, est et sera, avec démonstrations certaines et nécessaires selon la rencontre des effets de vertu, i vol 12 fr . BIRÉ.
Page 140 - danses, où se voient les malheurs et ruines venant des danses, dont «jamais homme ne revint plus sage ni femme plus pudique, » était de la plus grande rareté.

Bibliographic information