Bulletin de la Société d'archéologie lorraine, Volume 5

Front Cover
La Société, 1855 - Lorraine (France)
2 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

l'Abbaye de Clairlieu +++

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 151 - IN NOMINE SANCTE ET INDIVIDUE TRINITATIS, PATRIS ET FILII ET SPIRITUS SANCTI. AMEN.
Page 278 - ... Pour votre consolation et la nôtre , je n'exagère rien en vous disant qu'il a presque autant d'apologistes qu'il ya de citoyens ici. » 9° M. Charles-Nicolas Parisot, fils d'un cordonnier d'Epinal, et curé de Malzéville avant d'être nommé à Saint-Epvre : installé le dimanche 29 octobre 1786.
Page 161 - Eapropter dilecti in domino filii vestris iustis postulationibus clementer annuimus et prefatum monasterium, in quo divino mancipati estis obsequio, sub beati Petri et nostra protectione suscipimus et presentis scripti privilegio communimus.
Page 119 - Cbaruel, intendant de justice, et l'abbé de Morimond, pour , en qualité de ses commissaires , assister à l'élection de trois des religieux les plus dignes de remplir la place d'abbé, « vous recommandant, disent ironiquement les lettres royales, qu'en ladite élection il y ait une entière liberté de suffrages , et qu'il n'y soit admis que des personnes affectionnées à mon service et qui soient nées dans les terres de mon obéissance. » La communauté de Clairlieu se prêta-t-elle à l'espèce...
Page 367 - Seigneur l'indulgence plénière et la rémission de leurs péchés à tous et à chacun des fidèles de l'un et de l'autre sexe qui...
Page 365 - ... prescrirai, tu échapperas, ainsi que tes compagnons, aux dangers dont vous êtes menacés. » Helsinus lui répondit qu'il accomplirait de point en point ce qui lui serait recommandé s'il avait le bonheur d'échapper au naufrage, et le vieillard lui dit alors :
Page 362 - Le militaire , entendant cela, était tout saisi d'effroi et de surprise , et il ne pouvait articuler un seul mot. Et la bienheureuse Marie dit : « Comment as-tu osé , esprit impur, vouloir faire du mal à celle qui a de la dévotion pour moi ? Tu ne demeureras pas impuni.
Page 363 - Le mari, sautant à has de son cheval, se prosterna aux pieds de Marie, qui le réprimanda et lui ordonna de jeter toutes les richesses du démon , et de retourner à l'église où sa femme était encore endormie. Il revint, réveilla sa femme, et lui raconta ce qui s'était passé. Ils retournèrent chez eux et jetèrent toutes les richesses du démon, et ils célébrèrent la gloire de Marie, et la Vierge leur fit avoir de grandes richesses.
Page 362 - ... dans un lieu écarté pour y cacher sa peine. Et voici qu'un cheval d'un aspect terrible, que montait un homme d'un aspect encore plus formidable, passa par là, et le cavalier demanda au militaire pourquoi il paraissait si triste. Et celui-ci ayant raconté tout ce qui lui était arrivé, le cavalier lui dit...
Page 163 - Si qua igitur in futurum ecclesiastica secularisve persona hanc nostre constitutionis paginam, sciens contra eam temere venire temptaverit, secundo tertiove commonita, si non reatum suum digna satisfactione correxerit, potestatis honorisque sui dignitate careat, reamque se divino judicio existere de perpetrata iniquitate cognoscat, et a sacratissimo corpore...

Bibliographic information