Page images
PDF
EPUB

6560. Tables (les) de HOUDART DE LA Paris, veuve Martin Durand, 1647,

Motte, traduites en vers par le 1652, 1654, petit in-12, souvent P.S. F.(le poëte SANS-FARD, c'est- réimprimé. à-dire Gacon). Asinus ad lyram, C'est à tort que le P. Fabre, dans sa pré

face de la traduction française de Phèdre, et se vend au café du Mont-Par

page vill, et l'abbe Goujet, dans le tome nasse ; in-12.

sixième de sa Bibliothéque françoise, p. 115,

ont avancé que cette traduction avait paru 6561. Fables de la Fontaine, impri

en 1646. On lit au bas du privilége: Achevé mées

par ordre du roi, pour l'édu- d'imprimer le 24 du même mois et an (décation du dauphin (précédées d'une cembre 1646). Elle n'a donc pu paraître, et notice sur la vie de la Fontaine, par

n'a paru en effet qu'en 1647. Telle est aussi

"la date de la première édition. L'inexactitude NAIGEON). Paris, Didot ainé, 1788, des deux écrivains français est cause que in-4; 1789, 2 vol. in-8; 1789, 2 vol. M. Schwabe, dans sa bonne édition de in-18.

Phèdre, Brunswick, 1806, t. 1, p. 49, a

présenté cette édition de 1647 comme la 6562. Fables de la FONTAINE, avec un

seconde de la traduction de Sacy. choix des notes de Coste et des

L'abbé Goujet a encore eu le tort de dire

dans le même endroit, que cette traduction observations de CHAMPFORT, avec avait

paru avec de courtes notes. Les trois des variantes, etc. (édition publiée premières éditions sont sans notes : ce fut par M. Louis Du Bois, bibliothé- en 1658 que parurent pour la première

fois, à la fin de la quatrième édition, les caire de l'Orne). Alençon el Paris,

courtes notes d'un anonyme, qui ont été Lenoir, an 9 (1801), 2 vol. in-12, ensuite placées au bas des fables dans les avec 202 gravures en bois par

M.

éditions publiées chez Barbou et chez

Brocas. GODARD.

En 1664, Tanneguy le Fèvre fit réimpri6563. Fables de LESSING, en allemand

mer à Saumur la même traduction, avec

des observations qui ont été réimprimées à et en français, avec deux traduc

Hambourg et à Amsterdam. Elles sont prétions, dont une interlinéaire (par sentées comme l'ouvrage d'un anonyme M. BOULARD). Paris, 1799, in-8. dans ces différentes éditions ; mais l'abbé La seconde traduction est celle de D'AN

Goujet croit que cet anonyme est le Fèvre lui-même. Voyez la Bibliothéque françoise,

t. 6, p. 117. 6564. Fables de LOQMAN, surnommé Claude-Louis Thiboust, imprimeurlile Sage; édition arabe, accompagnée

braire à Paris, connu par la réimpression

de plusieurs petits livres avec des notes d'une traduction française, et pré- donna en 1925 une nouvelle édition de la cédée d'une notice sur ce célèbre traduction de Sacy, dédiée aux jeunes gens fabuliste (par M. MARCEL). Au Kaire, qui commencent à traduire, et enrichie de l'imprimerie nationale, an 8

d'une table alphabétique des dieux et des

déesses de la fable, avec plusieurs remarques (1799), in-8.

nécessaires pour l'intelligence du poëte... M. Marcel a publié à Paris, en 1803, in-12, une seconde édition de sa traduction 6566. Fables (les) de PAÈDRE, affranseulement, augmentée de quatre fables chi d'Auguste, traduites en françois, inédites.

augmentées de huit fábles, avec des 6565. Fables (les) de PrÈDRE, affran- remarqués (par l'abbé René PRÉ

chy d'Auguste, traduites en françois, vost). Paris, Coignard, 1702 ; Aravec le latin à côté, pour servir à mand, 1928, 1734; Brocas, 1757; bien entendre la langue fatine et à Barbou, 1976, in-i2. bien traduire en françois (par le

C'est par erreur que cette traduction est sieur DE SAINT-AUBIN, masque

attribuée au P, Prévost, dans la France litté

raire de 1769. Ce bibliothécaire de Saintede Louis-Isaac LE MAISTRE DE Sacy). Gerrevièvé avait pour vom de ' baptême

TELMY.

Claude ; et la dédicace du livre, adressée à termes dont l'auteur a fait usage M. Mérault, conseiller au parlement, dont

(par BOURGEOIS). Amsterdam, Marcl'auteur avait sans doute instruit les enfans, est signée R. P., deux lettres qui, selon un Michel Rey, 1769, in-8. court renseignement donné par le P. Daire, On assure que Philippe Dumas, ancien daus son Histoire de la ville et du doyenné principal du collége d'Yssoudun, a dirigé de Doullens , Amiens, 1784, in-12, p. 157,

cette édition ; il a fait quelques augmentadoivent désigner René Prévost, né à tions aux règles et au dictionnaire. Doullens en 1654, et mort en 1736, doyen des curés d'Amiens. Le P. Daire dit que 6571. Fables de PAJDRE, avec des l'abbé Prévost laissa en mourant un Phèdre notes, des éclaircissemens et un peet un Térence, dont la publication serait tit dictionnaire à la fin; par M*** d'une grande utilité pour la jeunesse ; il ignorait que le Phèdre avait paru depuis

(BOURGEOIs), maître ès-arts dans long-temps.

l’université de Paris. Paris, veuve 6567. Fables (les) de PRÈDRE, affran

Lottin et Butard, 1757, in-i2.

On lit le nom de l'éditeur dans le privichi d’Auguste, en latin et en françois,

lége du roi. La huitième édition de cet outraduction nouvelle, avec des notes

vrage a paru en 1804, chez H. Barbou. critiques, morales et historiques (par le P. Fabre, de l'Oratoire). Paris, 6572. Fables de Phèdre, traduites en frères Barbou ; 1727, in-12.

françois, avec le texte et des figures.

Paris, Didot l'ainé, 1806, 2 vol. Il y a des exemplaires qui portent la date de 1728.

in-18.

C'est la traduction de Port-Royal (Sacy) 6568. Fables (les) de PHÈDRE, nouvel

retouchée en quelques endroits par CAMUS, lement traduites, le texte vis-à-vis autrefois imprimeur, et alors prote chez la traduction, avec des remarques

M. Didot l'ainé. et les fables que M. de la Fontaine 6573. Fables de PAÈDRE, traduites en a composées à l'imitation de Phèdre

vers français, et précédées d'une (par le comte François Mattusch

épître à un écolier de sixième KA). Breslau, 1751, 1762, 1975,

(par M. DE JOLY), Paris, Dupratin-8.

Duverger, 1813, in-18. Voyez Phædri Augusti liberti fabularum

Le traducteur a publié en AEsopiarum libri V, ex edit. Joann. Gottl.

temps,

sous un autre titre (voyez les mots TraducSam. Schwabe. Brunsvigå, 1806, 2 vol.

tion en vers français...), une édition comin-8, t. 1, p. 145 et suiv.

plète de Phèdre, latine et française, dans le 6569. Fables (les) de PAÈDRE, affran- format in-8.

chi d'Auguste, en latin eten françois, 6574. Fables (les) de Pilpai, philonouvelle traduction, avec des re

sophe indien, ou la Conduite des marques (par l'abbé LALLEMANT DE

rois; trad. sur une version persanne Maupas). Rouen, Nicolas et Richard

de l'original indien (par Ant. GalLallemant, 1957, in-18; 1758,

LAND). Paris, Barbin, 1698, in-12. in-8.

Cette traduction est pour ainsi dire la

même que celle qui a été publiée en 1644, 6570. Fables (les) de PHÈDRE, affran

par David SAHID, Persan de nation. chi d'Auguste, en latin et en françois Prosper Marchand attribue cette dernière (de la traduction de l'abbé LÅLLE- au savant GAULMIN. Voyez son Dictionnaire MANT), „vec les fables de la Fon- historique et critique, au mot MONTLYARD,

t. 2, p. 69. TAINE qui y sont relatives; l'interlinéaire des deux premiers livres, 6595. Fables (les.) d'Ésops, illustrées suivi des règles de syntaxe qui y de discours moraux, philosophiques sont indiquées ; le dictionnaire des het politiques , par J. BAUDOIN (par

[ocr errors]

même

ܕ܂

P. DE BOISSAT). Paris, 1633, in-8. PAÈDRE, corrigées par A. H. B. L'auteur ne trouvant pas cet ouvrage ,

(Abraham-Henri BENARD) et E. V. ainsi que l'Histoire négrépontique, assez Emmanuel VERNEZOBRE). Dresde, graves pour lui, les fit adopter par Baudoin, son ami et son compatriote.

1748, in-8.

Réimprimées en 1750 et en 1956. 6576. Fables diverses tirées d'ÉSOPE

et d'autres auteurs, avec des expli- 6585. Fables (les) mises en action, et cations par R. D. F. (Raphaël Tri

autres poésies, par M. C. (M. CARCHET DU FRESNE), et des figures

RIÈRE-Doisin). Paris, 1787, 2 vol.

in-8. gravées par SADELER. Paris, 1689, in-4.

6586. Fables nouvelles, avec un dis

cours sur la manière de lire les fables 6577. Fables du père DESBILLONS, traduction nouvelle (par M. PANNE

(par l'abbé AUBERT). Paris, DuLIER, ancien professeur), augmentée

chesne, 1756, in-12.

Réimprimées plusieurs fois avec le nom d'une trentaine de fables qui n'a

de l'auteur. vaient pas encore été traduites. Paris, A. Delalain, 1809, 2 vol. in-12. 6587. Fables nouvelles, divisées en six

livres (par le P. BARBE, doctrinaire). 6578. Fables et Contes (par la FER- Paris, Brocas, 1762, in-16.

MIÈRE). Paris, Lacombe, 1775, in-8 de 231 pages.

6588. Fables nouvelles en vers (tra

duites du latin de l'ouvrage de Jac6579. Fables et Contes (traduits prin

ques REGNIER, médecin, intitulé : cipalement de l'allemand de Gel

Apologi Phædri. Divione, 1643, LERT, par BOULANGER DE RIVERY). petit in-12). Paris, Blageart, 1685,

Paris, Duchesne, 1754, in-12. in-12. 6580. Fables et Contes de GELLERT,

Suivant l'abbé Goujet (Bibliothéque frantraduits en

çoise, t. 7, p. 199), les uns ont attribué ce vers par une femme recueil de fables à Donneau de Vizé, auteur aveugle (inadame DE STEVENS ). du Mercure; d'autres à un jeune homme Breslau et Leipsick, 1777, in-8.

appelé d'Aubigny. Le catalogue des livres

de Simpson leur donne pour auteur Moreau 6581. Fables et Contes en vers (par

de Mautour ; mais l'auteur véritable est MÉRARD DE SAINT- Just). 1792,

DAUBAINE, dont le nom se trouve cité p. 79

du Mercure galant de mars 1682, à la tête in-12. Nouvelle édition. Paris, d'une de ses tables qu'on y a insérée sous 1796, in-12.

le titre de l'Aigle et la Corneille. C'est la

onzième de ce recueil. On en trouve eneore 6582. Fables et Discours en vers, sui

beaucoup d'autres de DaUBAINE, avec beauvis de différens morceaux en vers et

d'additions, dans le tome 7 des Amuen prose (par Louis-Th. Hérissant).

semens du cæur et de l'esprit, pages 335 et

338, savoir, le Payen et l'Idole, le Vers Paris, Th. Barrois, 1783, in-12. luisant, l'Abeille et le Vers à soie. Voyez 6583. Fables héroïques, par Audin,

pages 16 et 125 de ce recueil. (Note com

muniquée par M. le Bailly). avec des discours historiques sur chaque fable, par B. L. M. (BRUZEN

6589. Fables nouvelles en vers, par

P... (PESSELIER), Paris, Prault père, DE LA MARTINIÈRE). Amsterdam, Pauli, 1720, 2 vol. in-8 et in-12.

1748, in-8. Réimprimées en 1954, avec le nom de 6590. Fables nouvelles et autres pièces l'éditeur.

en vers, avec un examen critique 6584. Fables imitées d'Esope, par des principaux fabulistes anciens et

coup

modernes (par DREUX DU RADIER). Bruyset , et Paris, Leclere, an 9 Paris, 1744, in-12.

(1801), 2 vol. in-12. 6591. Fables nouvelles, mises en vers

6600. Fablier (le) françois, ou Élite par Jan (DUBIGNON). Rennes, an 9

des meilleures Fables, depuis la (1801), in-18.

Fontaine (par L. T. HÉRISSANT).

Paris, Lottin le jeune, 1771, in-12. 6592. Fables nouvelles, morales et

philosophiques (par LE JEUNE). Pa- 6601. Facéties et Mots subtils, en franris, Duchesne, 1765, in-12.

çois et en italien (par Louis Dome

NICHI). Lyon, 1597, in 12. V. T. 6593. Fables nouvelles, suivies de pièces fugitives, en vers ; par M.

6602. Facétieuses (les) Journées, conl'abbé *** (GUILLOUTET), de plu

tenant cent certaines et agréables sieurs sociétés. Paris, Arthus Ber

nouvelles, par G. C.D.T. (Gabriel trand, 1816, in-12.

CHAPUIS, de Tours). Paris, Houzé,

1584, in-8. 6594. Fables nouvelles, traduction libre de l'allemand de LICHTWEHR

6603. Facétieuses (les) Nuits du sei(par Conrad-Théophile PFEFFEL,

gneur STRAPAROLE (traduites en de Colmar). Strasbourg, Bauer,

françois par Jean Louveau et Pierre 1763, petit in-8.

DE LA River), nouvelle édition, re

vue et corrigée (avec une préface 6595. Fables orientales et Poésies di

par LA MONNOYE, et des observaverses, par M. B*** (BRET). Paris, tions par Lainez le poëte). Sans in1772, 3 vol. in-8; aux Deux-Ponts, dication de lieu (Paris, Guérin et imprimerie ducale, 1772, 3 vol. Boudot), 1725, 2 vol. petit in-12.. in-8.

6604. Facétieuses Paradoxes de Brus6596. Fables pour l'enfance et la jeu- cambille (DESLAURIERS), et autres

nesse, par J. L. G. (M. Grenus). Discours comiques, le tout nouvelParis, Bossange, 1806, 2 vol. petit lement tiré de l'escarcelle de ses in-12.

imaginations. Rouen, Maillard , 6597. Fables pour les dames, traduites

1615, in-12 de 134 f. ; Caen, J. de l'anglois. Amsterdam, Boitte,

Mangeant, 1617, in-12. V. n° 6639. 1764, in-8.

6605. Façon de voir d'une bonne Ces fables sont celles de Moore, qui se vieille qui ne radote pas encore joignent communément à celles de Gay dans

(par SÉGUIER, avocat général). Sans beaucoup d'éditions de ce dernier.

date (vers la fin de 1788), in-8 de 6598. Fabliaux et-Contes des poëtes

104 pages. françois des douzième, treizième, '6606. Factum de la sapience éternelle quatorzième et quinzième siècles,

et Requeste remonstrative présentirés des meilleurs auteurs (par BAR

tée au parlement(par Fr. DAVENNE). BAZAN). Paris, 1756, 3 vol. in-12.

Sans nom de ville ni date (1650), Nouvelle édition, corrigée et

in-4. V. T. augmentée, par M. Méon. 1808, 4 vol. in-8.

6607. Factum ou Traité historique des

écoles de l'université de Paris. Paris, 6599. Fablier de la jeunesse et de l'âge

1689, in-4. mûr (par L. P. BÉRENGER). Lyon, Le catalogue manuscrit de l'abbé Goujet

[ocr errors]
[ocr errors]

ques, in-8.

n'est pas d'accord avec la Bibliothéque his. tion Unigenitus, ni aucune autre torique ile la France sur cet article. Suivant

décision des souverains pontifes (par Goujet, ce Factum est d'Édme Pourchot. Le nouveau le Long, t. 4, no 44578, le donne Servais HOFFREUMONT, ancien curé à Jacques de l’OEuvre, prêtre.

de Grau, près de Liége, né à Ver6608. Factum pour la généalogie de la vins, ville du pays de Liége, vers maison d'Estrées, par Bonaire (A.

l'an 1665, inort à Rhynwyck le 2 VARILLAS). Paris, 1676, in-12. mai 1737, âgé d'environ soixanteV. T.

douze ans). Sans indication de lieu,

1720, 2 vol. in-12. 660g. Factum pour les prêtres et les

Mémoires de Paquot, t. 3, in-fol., ou hermites du mont Valérien, pour t. 15 , in-8. servir de réplique aux Jacobins ré- 6614. Faintises (les) du monde, avec formés de la rue Saint-Honoré (qui

le Doctrinal des filles (par P. GRINavoient usurpé cette maison à main

GORE), imprimées en lettres gothiarmée, en 1664, par Alexandre VARET). In-12 de 122 pages.

On y trouve l'histoire du mont Valé- 6615. Faisceau (le) de myrrhe de l'érien, etc.

pouse du Cantique des Cantiques, 6610. Factum pour les religieuses de

par M. D. B. P. S. (par Mamer DE Sainte-Catherine-lès-Provins,contre

BEAULIEU, prêtre séculier). Rouen, les PP. Cordeliers (par Alexandre le Boullanger, 1667; petit in-12.

Note manuscrite. VARET). Doregnal, Dierick Braessem (Hollande , Elzevir), 1679, 6616. Faits concernant la ville de in-I2.

Metz et le Pays-Messin (par M. le 6611. Faetum servant de réponse au

comte Emmery, pair de France). livre intitulé : Abrégé du Proces

(Metz, 1788), in-8 de 76 pages. fait aux Juifs de Metz (par R. Şi- 6617. Faits des causes célèbres et inMON), Paris, 1670, in-4.

téressantes, augmentés de quelques Lé Nouveau Dictionnaire historique de causes (par DE GARSAULT). AmsterCaen donne ce livre à Amelot de la Hous- dam, Chatelain (Paris), 1757,

saye : c'est une erreur. 6612. Faculté (la) vengée, comédie en trois actes; par M*** (DE LA MET

6618. Faits (les) et Dits de Jehan MoTRIE), docteur-régent de la faculté

linet, par le traverseur des voies de Paris, Paris, Quillau, 1747, in-8.

périlleuses (Jeh. Bouchet). Paris, Après la mort de l'auteur, cette comédie

1531, in-fol. goth. a reparu sous le titre suivant : Les Charlatans démasqués, ou Pluton vengeur de la 6619. Faits (des) et Gestes du pape Société de Médecine, comédie ironique en Jules III, et ce qui se peut espérer trois actes, en prose, par M. DE LA MET- de ce concile, lequel il prétend reTRIE. Paris et Genève, 1762, in-12. L'éditeur anonyme a mis en tête de cette

commencer à Trente, là où sont dition un avertissement qui sert d'éclair

découvertes les pratiques et menées cissement à la pièce.

papales par lesquelles ce pape cui6613. Faillibilité (la) des

doit abuser le monde sous la coupapes

dans les décisions dogmatiques, démon

verture du nom de concile; traduit trée par toute la tradition, d'où il en françois de l'italien (de Pierrerésulte qu'on n'est point obligé de

Paul VERGER10). 1551, in-8. recevoir aveuglément la constitu- 6620. Faits (les) et Gestes du preux

in-12.

« PreviousContinue »