De la mendicité ...

Front Cover
L. Boitel, 1841 - Beggars - 144 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 32 - Il ne faut point passer sur cette terre sans y laisser des traces qui recommandent notre mémoire à la postérité. Je vais faire une absence d'un mois; faites en sorte qu'au...
Page 32 - ... porter le dernier coup à la mendicité ; il faut qu'avant le 15 décembre vous ayez trouvé sur le quart de réserve et sur les fonds des communes les fonds nécessaires à l'entretien de soixante ou cent maisons pour l'extirpation de la mendicité, que les lieux où elles seront placées soient désignés et le règlement général envoyé. N'allez pas me demander encore des trois ou quatre mois pour obtenir des renseignements. Vous avez de jeunes auditeurs, des préfets intelligents, des ingénieurs...
Page 32 - Vous avez de jeunes auditeurs, des préfets intelligents, des ingénieurs des ponts-et-chaussées instruits; faites courir tout cela, et ne vous endormez pas dans le travail ordinaire des bureaux.
Page 26 - ... alors ne reçoit plus des bienfaits , elle perçoit des tributs ; elle ne doit rien à la charité ; elle doit tout à la fatigue ou à la crainte. La mendicité enveloppe d'une inévitable incertitude la situation de celui qui sollicite; elle laisse donc celui qni donne dans l'ignorance sur l'utilité du don et sur les droits de celui qui le reçoit. Faisant planer les mêmes doutes sur le vrai pauvre et sur le faux indigent, elle prive le premier...
Page 12 - L'obligation de la bienfaisance, dit « un écrivain que.nous aimons à citer (1) , est gravée dans « le cœur de chaque homme par la main même de la nature ; a elle brille de la même lumière pour l'ignorant et pour « le -sage... Par elle l'homme s'élève à la dignité d'une sorte « de providence inférieure , qui rétablit l'ordre troublé «par le malheur, et assiste dans l'accomplissement de leur « destinée ces êtres trop faibles pour suffire à leur tâche... « Exerçant une double...
Page 111 - ... elle une obligation, aussi et plus rigoureuse que de pourvoir aux nécessités que font naître les contagions, les inondations, les incendies; que de garantir l'arrivage des subsistances et l'approvisionnement des marchés. Les suites funestes que la pauvreté entraîne à sa suite n'altèrent-elles pas, dans ses sources mêmes, la vie sociale ? ne menacent-elles pas et le principe de l'activité, et la sécurité générale, et les mœurs publiques, et la dignité de l'humanité? Eh ! que nous...
Page 5 - L'homme qui s'est marié sans avoir l'espérance de « nourrir sa famille, doit être laissé à lui-même, son action « est immorale ; la misère en est la peine naturelle et juste ; « livrons donc cet homme coupable à la peine prononcée
Page 32 - France présente le spectacle d'un pays sans men« dians et où toute la population soit en mouvement « pour embellir et rendre productif notre immense
Page 12 - ... si l'expression peut être permise, la charité retourne sur elle-même, et, exerçant une double puissance, sert à la fois aux deux êtres qu'elle réunit par le bienfait. On dirait que, parties détachées d'un même tout, les individus dont l'espèce humaine se compose sont rappelés les uns vers les autres, et qu'à mesure qu'ils se rapprochent, une des lois de l'univers s'accomplit. » « On trouve beaucoup de pages d'un tel style dans le livre de la Charité. M. Duchâtel, qui se défendait...
Page 31 - En 1532, le Parlement ordonne que les mendiants seront enchaînés deux à deux et employés au curage des égouts de Paris, avec la peine du fouet pour ceux qui simuleraient des infirmités. En 1534, un édit de François Ier condamne les vagabonds au supplice de la roue.

Bibliographic information