Lessings ausgewählte Werke ...

Front Cover
G.J. Göschen, 1867 - German literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 387 - N'at-il pas, par exemple, ceux qui se font les plus grandes amitiés du monde, et qui le dos tourné font galanterie de se déchirer l'un l'autre ? N'at-il pas ces adulateurs à outrance, ces flatteurs insipides qui n'assaisonnent d'aucun sel les louanges qu'ils donnent, et dont toutes les flatteries ont une douceur fade qui fait mal au cœur à ceux qui les écoutent ? N'at-il pas ces lâches courtisans de la faveur...
Page 417 - It may, by metaphor, apply itself Unto the general disposition: As when some one peculiar quality Doth so possess a man, that it doth draw All his affects, his spirits, and his powers, In their confluctions, all to run one way, This may be truly said to be a humour.
Page 46 - PARCUS deorum cultor et infrequens Insanientis dum sapientiae Consultus erro, nunc retrorsum Vela dare atque iterare cursus Cogor relictos : namque Diespiter, Igni corusco nubila dividens Plerumque, per purum tonantes Egit equos volucremque currum, Quo bruta tellus et vaga flumina, Quo Styx et invisi horrida Taenari Sedes Atlanteusque finis Concutitur.
Page 314 - Porque Plutarco, hablando de Menandro, No siente bien de la comedia antigua. Mas pues del arte vamos tan remotos, Y en España le hacemos mil agravios, Cierren los doctos esta- vez los labios.
Page 213 - Si ce fils, tant pleuré, dans Messène est produit, De quinze ans de travaux j'ai perdu tout le fruit. Crois-moi, ces préjugés de sang et de naissance Revivront dans les cœurs, y prendront sa défense.
Page 387 - N'at-il pas ces lâches courtisans de la faveur, ces perfides adorateurs de la fortune, qui vous encensent dans la prospérité et vous accablent dans la disgrâce? N'at-il pas ceux qui sont toujours mécontents de la cour...
Page 257 - Les satisfactions n'apaisent point une âme ; Qui les reçoit n'a rien ; qui les fait se diffame ; Et de tous ces accords l'effet le plus commun Est de déshonorer deux hommes au lieu d'un.
Page 275 - O'er England's bosom ? All the mourning year Our towns shall glow with unextinguish'd fires ; Our youth on racks shall stretch their crackling bones ; Our babes shall sprawl on consecrated spears...
Page 451 - Benevento; and (had it not cramped him a little in his creed) I believe would have given ten of the best acres in the Shandy estate, to have been the broacher of it.

Bibliographic information