Lettres de Monsieur l'Abbé Dominique Sestini écrites à ses amis en Toscane, pendant le cours de ses voyages en Italie, en Sicile et en Turquie, sur l'histoire naturelle, l'industrie & le commerce de ces différentes contrées, Volume 1

Front Cover
chez la veuve Duchesne & Fils, 1789
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 319 - Vos omnes fide magna legatos et nuntios per publicum documentum ad nos misisse constat : filium nostrum Dei genitum, Deum et Hominem esse fatemini et in coelum post suam resurrectionem ascendisse, Pauli apostoli electi...
Page 540 - Les lens qui ne font point accoutumés à de pareils objets, fe trouvent confondus & troublés, & il leur faut quelque tems pour pouvoir les difcerner. On voit le corps du foleil fe lever du fond de l'océan , & traîner à fa fuite...
Page 493 - Il n'ya pis long- temps que les vers à foie ont été connus en France , & que leurs* coques y ont été filées pour être employées dans nos manufactures. Les ouvrages de foie étoient encore fi rares, même à la Cour, du temps de Henri II , que ce Prince fut le premier qui porta des bas de foie. Autrefois les étoffes de foie...
Page 540 - Volcano , dont les sommets sont couverts de fumée , semblent être sous nos pieds , et nous contemplons toute la Sicile comme sur une carte. Nous pouvons tracer le cours de chaque rivière à travers tous ses détours, depuis sa...
Page 534 - ... la met en état de pouvoir fervir de nourriture aux vers. On a donc imaginé, pour perfectionner cette découverte , de féparer la fubftance de la feuille fous la forme d'extrait. Cet extrait fe fait en pilant dans un...
Page 46 - CXL.) m'ont paru fuffire pour lever tous les doutes à cet égard , & pour montrer qu'il n'étoit propre ni à remuer la terre , ni à détremper le mortier , ni enfin à polir le bois. C'eft une efpèce de farcloir dont on fe fervoit pour arracher les herbes & les brouffailles , & auquel on donnoit quelquefois le nom d'afcia. « «II s'agit préfentement de...
Page 47 - Enfin ces marques extérieures ne fuffifant pas toujours pour arrêter ceux qui avoient envie de violer ces monumens , on croyoit leur infpirer plus d'effroi en mêlant à leurs yeux avec les cendres du mort l'inftrument qui avoit fervi à confacrer l'afyle qui les renfermoit. On ne doit point être étonné que les Auteurs anciens qui ne nous ont pas inftruits de toutes les cérémonies qui fe pratiquoient fous leurs yeux, aient paiTé fous filence celle de la confécration des tombeaux.
Page 300 - ... témoi« gnage que je souhaite : il me suffit, et je ne fais nul « cas des autres. » Je sentois trop les conséquences de la démarche où l'on vouloit m'engager, pour ne reculer pas autant qu'il me seroit possible. «Monsieur, lui répondis-je, « je vous prie de me presser un peu moins, et de « faire attention à ce que je vais avoir l'honneur de « vous dire. Vous êtes au comble de l'élévation ; et la « dignité dont le Roi vous a honoré depuis peu ne « vous laisse plus rien ni à...
Page 459 - Lorfque cefruit eft vert , il a un goût défagréable ; mais mûr „. il efl aflez gracieux : on le regarde comme béchique. Les Egyptiens extraient de ce fruit un miel fort doux, qui fert de fucre aux Arabes. On l'emploie pour confire les tamarins , les mirobolans & autres fruits : il a auffi une vertu laxative. En Syrie & en Egypte , on retirait anciennement de ce fruit une efpece dé vin par la fermentation.
Page 45 - Mais il n'eft guère poflible d'en prendre une idée bien nette dans les Recueils des Antiquaires , ou même fur les tombeaux. Des ouvriers ignorans ont pu en altérer la reflemblance ; & combien ceux qui les ont copiés d'après ces mêmes tombeaux, en ont-ils défiguré le trait ! Il falloit donc , pour répandre quelques lumières fur ce point d'antiquité , trouver ['afcia elle-même ; &. c'eft ce que le hazard femble m'avoir procuré. Le tombeau dont j'ai parlé au commencement de cet article...

Bibliographic information