Page images
PDF
EPUB

pour immortaliser mon nom, à moins qu'un siècle trop tardif, le froid climat ou les ans n'engourdissent mon aile humiliée : ils le pourraient, si tout cet ouvrage était le mien, non celui de la Divinité qui chaque nuit l'apporte à mon oreille. Le soleil s'était précipité, et après lui l'astre d'Hesperus dontlafonction estd'amener le crépuscule à la terre, conciliateur d'un moment entre le jour et la nuit; et à présent l'hémisphère de la nuit avait voilé d'un bout à l'autre le cercle de l'horizon, quand Satan, qui dernièrement s'était enfui d'Eden devant les menaces de Gabriel, maitenant perfectionné en fraude méditée et en malice, acharné à la destruction de l'homme, malgré ce qui pouvait arriver de plus aggravant pour lui-même, revint sans frayeur. Il s'envola de nuit, et revint à minuit, ayant achevé le tour de la terre, se précautionnant contre le jour, depuis qu'Uriel, régent du soleil, découvrit son entrée dans Eden, et en prévint les Chérubins qui tenaient leur Veille. De là, chassé plein d'angoisse, il rôda pendant sept nuits continues avec les ombres. Trois fois, il circula autour de la ligne équinoxiale; quatre fois, il croisa le char de la nuit de pôle en pôle, en traversant chaque colure. A la huitième nuit il retoura, et du côté opposé de l'entrée du Paradis, ou de la garde des

From entrance or cherubic watch, by stealth
Found unsuspected way.

/ There was a place,
Nownot, though sin, nottime, first wrought the change,
Where Tigris, at the foot of Paradise,
Into a gulf shot underground ; till part .
Rose up a fountain by the tree of life :
In with the river sunk, and with it rose,
Satan, involved in rising mist; then sought
Where to lie hid : sea he had search'd, and land
From Eden over Pontus, and the pool
Maeotis, up beyond the river Ob ;
Downward as far antarctic; and in length,
West from Orontes to the ocean barr'd
At Darien ; thence to the land where flows
Ganges and Indus :

Thus the orb he roam'd
With narrow search ; and with inspection deep
Consider'd every creature, which of all
Most opportune might serve his wiles; and found
The serpent subtlest beast of all the field.
Him, after long debate irresolute
Of thoughts revolved, his final sentence chose ;
Fit vessel, fittest imp of fraud, in whom
To enter, and his dark suggestions hide
From sharpest sight; for, in the wily snake

Chérubins, il trouva d'une manière furtive un passage non suspecté. Là, était un lieu qui n'existe plus (le péché, non le temps opéra d'abord ce changement), d'où le Tigre du pied du Paradis s'élançait dans un gouffre sous la terre, jusqu'à ce qu'une partie de ses eaux ressortît en fontaine auprès de l'arbre de vie. Satan s'abîme avec le fleuve, et se relève avec lui, enveloppé dans la vapeur émergente. Il cherche ensuite où se tenir caché: il avait exploré la mer et la terre depuis Eden jusqu'au Pont-Euxin et les Palus-Méotides, pardelà le fleuve d'Oby, descendant aussi loin que le pôle antarctique; en longueur à l'Occident, depuis l'Oronte jusqu'à l'Océan que barre l'isthme de Darien, et de là jusqu'au pays où coulent le Gange et l'Indus. Ainsi il avait rôdé sur le globe avec une minutieuse recherche, et considéré avec une inspection profonde chaque créature, pour découvrir celle qui serait la plus propre de toutes à servir ses artifices; et il trouva que le serpent était le plus fin de tous les animaux des champs.Après un long débat, irrésoluet tournoyant dans ses pensées, Satan par une détermination finale, choisit la plus convenable greffe du mensonge, le vase convenable dans lequel il pût entrer et cacher ses noires suggestions au regard le plus perçant : car dans le

Whatever sleights, none would suspicious mark,
As from his wit and native subtlety
Proceeding ; which, in other beasts observed,
Doubt might beget of diabolic power
Active within, beyond the sense of brute. .
Thus he resolved ; but first from inward grief
His bursting passion into plaints thus pour'd : —

O earth, how like to heaven, if not preferr'd | . More justly, seat worthier ofgods, as buiit With second thoughts, reforming what was old ! For what God, after better, worse would build ? Terrestrial heaven, danced round by other heavens That shine, yet bear their bright officious lamps, Light above light, for thee alone, as seems ; In thee concentring all their precious beams Of sacred influence ! As God in heaven | Is centre, yet extends to all ; so thou, Centring, receivest from all those orbs : in thee, Not in themselves, all their known virtue appears · Productive in herb, plant, and nobler birth Of creatures animate with gradual life,

rusé serpent toutes les finesses ne seraient suspectes à personne, comme procédant de son esprit, et de sa subtilité naturelle, tandis que remarquées dans d'autres animaux, elles pourraient engendrer le soupçon d'un pouvoir diabolique, actif en eux et surpassant l'intelligence de ces brutes. SATAN prit cette résolution; mais d'abord de sa souffrance intérieure, sa passion éclatant, s'exhala en ces plaintes :

« O terre ! combien tu ressembles au ciel, si « tu ne lui es plus justement préférée! Demeure « plus digne des Dieux, comme étant bâtie par « les Secondes Pensées reformant ce qui était « vieux. Car, quel Dieu voudrait élever un pire « ouvrage, après en avoir bâti un meilleur ? Ter« restre ciel autour duquel se meuvent d'autres « cieux qui brillent : encore leurs lampes offi« cieuses apportent-elles lumièresurlumière, pour « toi seul, comme il semble, concentrant en toi « tous leurs précieux rayons d'une influence « sacrée ! De même que dans le ciel, Dieu est « centre, et toutefois s'étend à tout, de même « toi centre, tu reçois de tous ces globes : en « toi, non en eux-mêmes, toute leur vertu « connue apparaît productive dans l'herbe, dans « la plante et dans la plus noble naissance des « êtres animés d'une graduelle vie : la végétation,

« PreviousContinue »