Page images
PDF
EPUB

« De grandes choses et pleines de merveilles, « bien différentes de celles de ce monde, tu as révé« lées à nos oreilles, interprète divin, par faveur « envoyé de l'Empyrée pour nous avertir à temps « de ce qui aurait pu causer notre perte, s'il nous « eût été inconnu, l'humaine connaissance n'y « pouvant atteindre. Nous devons des remer« ciemens immortels à l'infinie Bonté, et nous « recevons son avertissement avec une résolution « solennelle d'observer invariablement sa Volonté « souveraine, la fin de ce que nous sommes. Mais « puisque que tuasdaigné avec complaisance nous « faire part, pour notre instruction, de chosesau« dessus de la pensée terrestre (choses qu'il nous « importait de savoir comme il l'a semblé à la « suprême Sagesse)daigne maintenant descendre « plus bas, et nous raconter ce qui peut-être ne « nous est pas moins utile de savoir : quand « commença ce ciel que nous voyons si dis« tant et si haut, orné de feux mouvans et in« nombrables ; qu'est-ce que cet air ambiant « qui donne ou remplit tout espace, cet air lar« gement répandu, embrassant tout autour cette « terre fleurie; quelle cause mut le Créateur, « dans son saint repos de toute éternité, à bâtir « si tard dans le Chaos; et comment l'ouvrage « commencé fut tôt achevé? S'il ne te l'est pas « défendu, tu peux nous dévoiler ce que nous « demandons, non pour sonder les secrets de

Of his eternal empire, but the more
To magnify his works, the more we know :

And the great light of day yet wants to run Much of his race though steep ; suspense in heaven, Held by thy voice, thy potent voice, he hears ; And longer will delay to hear thee tell His generation, and the rising birth Of Nature from the unapparent deep : Or if the star of evening and the moon Haste to thy audience, Night with her will bring Silence ; and Sleep, listening to thee, will watch ; Or we can bid his absence, till thy song End, and dismiss thee ere the morning shine.

Thus Adam his illustrious guest besought ; And thus the godlike angel answer'd mild :

This also thy request, with caution ask'd, Obtain ; though to recount almighty works What words or tongue of seraph can suffice, Or heart of man suffice to comprehend ? Yet what thou canst attain, which best may serve To glorify the Maker, and infer Thee also happier, shall not be withheld Thy hearing ; such commission from above

[ocr errors]

« son éternel empire, mais pour glorifier d'au« tant plus ses œuvres que nous les connaîtrons « davantage.

« Et la grande lumière du jour a encore à « parcourir beaucoup de sa carrière, quoique « déjà sur son déclin : suspendu dans le ciel, « le soleil retenu par ta voix, écoute ta voix « puissante; il s'arrêtera plus long-temps pour te « ouïr raconter son origine, et le lever de la « Nature du sein du confus Abîme. Ou si l'é« toile du soir et la lune à ton audience se hâ« tent, la nuit avec elle amènera le silence ; « le sommeil en t'écoutant veillera, ou bien nous « pourrons lui commander l'absence jusqu'à ce « que ton chant finisse, et te renvoie avant que « brille le matin. »

Ainsi Adam supplia son hôte illustre, et ainsi l'ange, semblable à un Dieu, lui répondit avec douceur :

« Que cette demande faite avec prudence te soit « accordée; mais pourraconterles œuvres duTout« Puissant, quelles paroles, quelle langue de sé« raphin peuvent suffire, ou quel cœur d'homme « suffirait à les comprendre?Cependant ce que tu « peux atteindre, cequipeut le mieux servir à glori« fier leCréateur et à te rendre aussi plus heureux, « ne sera passoustraitàtonoreille.J'ai reçu la com

[ocr errors]

I have received, to answer thy desire
Of knowledge within bounds; beyond, abstain
· To ask; nor let thine own inventions hope
Things not reveal'd, which the invisible King,
Only Omniscient, hath suppress'd in night,
To none communicable in earth or heaven :
Enough is left besides to search and know :
But knowledge is as food, and needs no less
· Her temperance over appetite, to know
In measure what the mind may well contain ;
Oppresses else with surfeit, and soon turns
Wisdom to folly, as nourishment to wind.

Know then, that, after Lucifer from heaven
(So call him, brighter once amidst the host
Of angels, than that star the stars among)
Fell with his flaming legions through the deep
Into his place, and the great Son return'd
Victorious with his saints, the Omnipotent
Eternal Father from his throne beheld
Their multitude, and to his Son thus spake :-

At least our envious foe hath fail'd, who thought All like himself rebellious ; by whose aid This inaccessible high strength, the seat

« mission d'en haut de répondre à ton désir de sa« voir, dans certaines limites : au-delà, abstiens-toi « de demander; ne laisse pas tes propres imagina« tions espérer des choses non révelées, que le Roi « invisible, seul Omniscient, a ensevelies dans la « nuit, incommunicables à personnesurlaterre ou « dans le ciel : assez reste en dehors de cela à cher« cher et à connaître. Mais la science est comme la « nourriture; elle n'a pas moins besoin de tem« pérance pour en régler l'appétit et pour savoir « en quelle mesure l'esprit la peut bien supporter; « autrement elle oppresse par son excès et change « bientôt la sagesse en folie, comme la nourriture « en fumée.

« Sache donc : après que Lucifer (ainsi appelé « parce qu'il brillait autrefois dans l'armée des « anges, plus que cette étoile parmi les étoiles)eut « été précipité du Ciel dans son lieu avec ses lé« gions brûlantes, à travers l'abîme, le FiLs étant « retourné victorieux avec ses Saints, le Tout« Puissant, Éternel PÈRE, contempla de son « trône leur multitude, et parla de la sorte à son « FILS :

«-Dumoins notre jalouxennemis'est trompé, « lui qui croyait que tous comme lui seraient re« belles : par leurs secours il se flattait (nous une « fois dépossédés ) de saisir cette inacessible et

« PreviousContinue »