Page images
PDF
EPUB

« cence, de foi, de pureté, notre parure accou« tumée, maintenant souillée et tachée, et sur nos « visages les signes évidens d'une infame volupté, « d'où s'amasse un méchant trésor, et même la « honte, le dernier des maux ! Du bien perdu « sois donc sûre..... Comment pourrais-je désormais regarder la face de DIEU ou de son ange qu'auparavant avec joie et ravissement j'ai si souvent contemplée?Ces célestes formes éblouiront maintenant cette terrestre substance par « leurs rayons d'un insupportable éclat. Oh! que « ne puis-je ici dans la solitude, vivre sauvage, « en quelque obscure retraite où les plus grands « bois impénétrables à la lumière de l'étoile ou du soleil, déploient leur vaste ombrage, bruni « comme le soir ! Couvrez-moi, vous, pins, vous, « cèdressous vos rameauxinnombrables, cachezmoi là où je ne puisse jamais voir ni DIEU, ni son ange! Mais délibérons, en cet état déplorable, sur le meilleur moyen de nous cacher à

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

« présent l'un à l'autre, ce qui semble le plus « sujet à la honte et le plus indécent à la vue. Les « feuilles larges et satinées de quelque arbre , « cousues ensemble et ceintes autour de nos reins, « nous peuvent couvrir, afin que cette compagne « nouvelle, la Honte, ne siége pas là et ne nous « accuse pas comme impurs. »

So counsel'd he, and both together went Into the thickest wood ; there soon they chose The fig-tree, mot that kind for fruit renown'd ; But such as at this day, to Indians known, In Malabar or Decan spreads her arms Branching so broad and long, that in the ground The bended twigs take root, and daughters grow About the mother-tree, a pillar'd shade High over-arch'd, and echoing walks between : There oft the Indian herdsman, shunning heat, Shelters in cool, and tends his pasturing herds At loop-holes cut through thickest shade :

Those leaves

They gather'd, broad as Amazonian targe ; And, with what skill they had, together sew'd, To gird their waist ; vain covering, ifto hide Their guilt and dreaded shame ! Oh! how unlike To that first maked glory ! Such of late Columbus found the American, so girt With feather'd cincture ; naked else, and wild Among the trees on isles and woody shores. Thus fenced, and, as they thousht, theirshame in part

Cover d, but mot at rest or ease of mind,
They sat them down to weep :

[graphic]

Tel fut le conseil d'Adam, ils entrèrent tous deux dans le bois le plus épais : là ils choisirent bientôt le figuier, non cette espèce renommée pour son fruit, mais celui que connaissent aujourd'hui les Indiens du Malabar et du royaume de Decan; il étend ses bras, et ses branches poussent si amples et si longues, que leurs tiges courbées prennent racine; filles qui croissent autour de l'arbre mère ; monument d'ombre à la voûte élevée, aux promenades pleines d'échos : là sou- *. vent le pâtre indien, évitant la chaleur, s'abrite au frais et surveille ses troupeaux paissans, à travers les entaillures pratiquées dans la plus épaisse ramée.

Adam et Ève cueillirent ces feuilles larges comme un boucliersd'amazone : avec l'art qu'ils avaient, ils les cousirent pour en ceindre leurs reins; vain tissu ! si c'était pour cacher leur crime et la honte redoutée. Oh ! combien ils différaient de leur première et glorieuse nudité ! Tels dans ces derniers temps Colomb trouva les Américains portant une ceinture de plumes, nus du reste, et sauvages parmi les arbres, dans les îles et sur les rivages couverts de bois : ainsi nos premiers parens étaient enveloppés, et comme ils le croyaient, leur honte en partie voilée; mais n'ayant l'esprit ni à l'aise ni en repos, ils s'assirent à terre pour pleurer.

· Nor only tears
Rain'd at their eyes, but high winds worse within
Began to rise ; high passions, anger, hate,
Mistrust, suspicion, discord; and shook sore
Their inward state of mind, calm region once
And full of peace, now tost and turbulent :
For understanding ruled not, and the will
Heard not her lore; both in subjection now
' To sensual appetite, who from beneath
Usurping over sovran reason claim'd
Superiour sway : from thus distemper'd breast,
Adam, estranged in look and alter'd style, -
Speech intermitted thus to Eve renew'd :-

Would thou hadst hearken'dto mywords, and stay'd With me, as I besought thee, when that strange Desire of wandering, this unhappy morn, | I know not whence possess'd thee ; we had then Remain'd still happy : not, as now, despoil'd Of all our good; shamed, naked, miserable ! Let none henceforth seek needless cause to approve The faith they owe; when earnestly they seek Such proof, conclude they then begin to fail.

Non seulement des larmes débordèrent de leurs yeux, mais de grandes tempêtes commencèrent à s'élever au dedans d'eux-mêmes, de violentes passions , la colère, la haine, la méfiance, le soupçon, la discorde; elles ébranlèrent douloureusement l'état intérieur de leur esprit, région calme naguère et pleine de paix, maintenant agitée et turbulente, car l'entendement ne gouvernait plus et la volonté n'écoutait plus sa leçon; ils étaient assujettis tous deux à l'appétit sensuel dont l'usurpation venue d'en bas, réclamait sur la souveraine raison une domination supérieure.

D'un cœur troublé, avec un regard aliéné et une parole altérée, Adam reprit ainsi son discours interrompu:

« Que n'écoutas-tu mes paroles et ne restas-tu « avec moi, comme je t'en suppliais, lorsque dans « cette malheureuse matinée, tu étais possédée « de cet étrange désir d'errer, qui te venait je ne sais d'où ! Nous serions alors restés encore heu

[ocr errors]

« reux, et non, comme à présent, dépouillés « de tout notre bien, honteux, nus, misérables. « Que personne ne cherche désormais une inutile raison pour justifier la fidélité due : quand on cherche ardemment une pareille preuve, concluez que l'on commence à faillir. »

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »