Page images
PDF
EPUB

For man ; for of his state by this they knew,
Much wondering how the subtle fiend had stolen
Entrance unseen. " -
Soon as the unwelcome news .
From earth arrived at heaven-gate, displeased
All were who heard ; dim sadness did not spare
That time celestial visages, yet, mix'd
With pity, violated not their bliss.
About the new arrived in multitudes
The ethereal people ran, to hear and know
How all befell : they towards the throne supreme,
Accountable, made haste, to make appear,
With righteous plea, their utmost vigilance,
And easily approved ; when the Most High
Eternal Father, from his secret cloud

Amidst, in thunder utter'd thus his voice : —

Assembled angels, and ye powers return'd From unsuccessful charge, be not dismay'd, Nor troubled at these tidings fron the earth, Which your sincerest care could not prevent ; Foretold so lately what would come to pass, When first this tempter cross'd the gulf from hell. I told ye then he should prevail, and speed On his bad errand ; man should be seduced, And flatter'd out of all, beiieving lies

[merged small][graphic]

geant à l'homme, car par ceci, ils connaissaient son état ; ils s'étonnaient beaucoup que le subtil ennemi sans être vu, leur eût dérobé son entrée.

Sitôt que ces fâcheuses nouvelles arrivèrent de la terre à la porte du ciel, tous ceux qui les entendirent furent affligés. Une sombre tristesse n'épargna pas dans ce moment les visages divins ; cependant mêlée de pitié, elle ne viola pas leur" béatitude. Autour des nouveaux arrivés, le peuple éthéré accourut en foule, pour écouter et apprendre comment tout était advenu. Ils se hâtèrent vers le trône suprême, responsables qu'ils étaient, afin d'exposer dans un juste plaidoyer leur extrême vigilance, aisément approuvée. Quand le Très-Haut, l'Éternel PÈRE, du fond de son secret nuage, fit sortir ainsi sa voix dans le tonnerre :

« Anges assemblés, et vous Puissances reve« nues d'une commission infructueuse, ne soyez « ni découragés, ni troublés de ces nouvelles de « la terre que vos soins les plus sincères ne « pouvaient prévenir !J'avais prédit dernièrement « ce qui arriverait, lorsque pour la première fois « le tentateur sorti de l'enfer, traversait l'abime. « Je vous ai annoncé qu'il prévaudrait, prompt « dans son mauvais message; que l'homme serait « séduit, perdu par la flatterie, et croyant le men

Concurring, to necessitate his fall,
Or touch with lightest moment of impulse
His free-will, to her own inclining left
In even scale. But fallen he is ; and now
What rests, but that the mortal sentence pass
On his transgression, death denounced that day?
Which he presumes already vain and void,
Because not yet inflicted, as he fear'd,
By some immediate stroke ; but soon shall find
Forbearance no acquittance, ere day end.
Justice shall not return as bounty scorn'd.

But whom send I to judge them ? whom but thee,
Vicegerent Son ? To thee I have transferr'd
All judgment, whether in heaven, or earth, or hell.
Easy it may be seen that I intend
Mercy colleague with justice, sending thee,
Man's friend, his Mediator, his design'd
Both ransom and Redeemer voluntary,
And destined man himself to judge man fallen.

So spake the Father ; and, unfolding bright Toward the right hand his glory, on the Son Blazed forth unclouded deity : he full

« songe contre son Créateur. Aucun de mes dé« crets concourant n'a nécessité sa chute, ou « touché du plus léger mouvement d'impulsion « sa volonté libre laissée à sa propre inclination « dans un juste équilibre. Mais l'homme est « tombé, et maintenant que reste-t-il à faire, « sinon à prononcer l'arrêt mortel contre sa « transgression, la mort dénoncée pour ce jour « même. Il la présume déjà vaine et nulle, parce « qu'elle ne lui a pas encore été infligée, comme « il le craignait, par quelque coup subit, mais « bientôt il trouvera, avant que le jour finisse, « que sursis n'est pas acquittement : la Justice ne « reviendra pas dédaignée comme la Bonté. « Mais qui enverrai-je pour juger les coupa« bles ? qui, sinon toi, Vice-Régent mon FiLs ? « A toi j'ai transféré tout jugement au ciel, sur « la terre et dans l'enfer.On verra facilement que « je me propose de donner la Miséricorde pour « collègue à la Justice en t'envoyant, toi, l'ami « de l'homme, son médiateur, à la fois désigné « rançon et Rédempteur volontaire, en t'en« voyant, toi destiné à devenir homme, pour « juger l'homme tombé. »

Ainsi parla le PÈRE ; il entr'ouvrit brillante

la droite de sa gloire, et rayonna sur son FIIs sa

divinité dévoilée. Le FILs, plein de splendeur, exII. . / 16

Resplendent all his Father manifest
Express'd, and thus divinely answer'd mild : —

Father Eternal, thine is to decree ; Mine, both in heaven and earth, to do thy will Supreme ; that thou in me, thy Son beloved, Mayst ever rest well pleased. I go to judge On earth these thy transgressours ; but thou know'st, Whoever judged, the worst on me must light, When time shall be ; for so I undertook Before thee ; and, not repenting, this obtain Ofright, that I may mitigate their doom On me derived : yet I shall temper so Justice with mercy, as may illustrate most Them fully satisfied, and thee appease. Attendance none shall need, nor train, where none Are to behold the judgment but the judged, Those two; the third best absent is condemn'd, Convict by flight, and rebel to alliaw : Conviction to the serpent none belongs.

Thus saying, from his radiant seat he rose Ofhish collateral slory. Him thrones, and powers, Princedoms, and dominations ministrant, Accompanied to heaven-Sate; from whence

[graphic]
« PreviousContinue »