Histoire générale des mathématiques: depuis leur origine jusqu'à l'année 1808, Volume 2

Front Cover
F. Louis, 1810 - Astronomy - 533 pages
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

page 23 première constante ajoutée à une intégrale, ce que plus tard on appellera constante aux conditions initiales, belle démarche

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 399 - Recherches sur la quadrature du cercle, avec une addition concernant les problèmes de la duplication du cube et de la trisection de l'angle, par MONTDCLA. Nouvelle édition, revue et corrigée. Paris, i83,i ; Bachelier, quai des Augustins, n
Page 227 - Ce globe mal connu, qu'il a su mesurer, Devient un monument où sa gloire se fonde ; Son sort est de fixer la figure du monde, De lui plaire, et de l'éclairer1.
Page 444 - Les blémens de géométrie d'Euclide, traduits littéralement et suivis d'un traité du cercle, du cylindre, du cône et de la sphère, de la mesure des surfaces et des solides, avec des notes, par F. Peyrard,. . . — Paris, F. Louis, an xu-i8ou. In-8°, xvi-076 p. et pi. [V. 18180 (Livrée I-IV, VI, XI-XII.) 125. - Les Éléments de géométrie d'Euclide , traduits littéralement ... a' édition, augmentée du cinquième livre par F.
Page 194 - ... Bernoulli parait être le premier qui ait entrepris de résoudre de cette manière la question dont il s'agit. Sa solution se trouve dans le tome VIII des anciens Commentaires de Pétersbourg, et elle donne, pour le choc perpendiculaire d'une veine d'eau, une force égale au poids d'une colonne d'eau qui aurait pour base la largeur de la veine, et pour hauteur le double de celle dont il faudrait qu'un corps tombât pour acquérir la vitesse de l'eau , c'est-à-dire deux fois la hauteur due à...
Page 257 - Cette chaleur peut bien durer depuis six mille ans , puisqu'il en faudrait cinquante mille à la comète de 1680 pour se refroidir, et qu'elle a éprouvé en passant à son périhélie une chaleur deux mille fois plus grande que celle d'un fer rouge. Autour de ce noyau...
Page 336 - ... jamais blesser l'amour-propre d'autrui, lui donnèrent dans le grand monde une existence, une considération que le talent seul n'aurait pas obtenues. Par malheur pour les sciences, il se livra trop à l'empressement général qu'on avait de le connaître et de le posséder. Engagé à des soupers, à des veilles, entraîné par un goût vif pour les femmes, voulant allier le plaisir à ses travaux ordinaires, il perdit le repos, la santé, et enfin la vie à l'âge de cinquantetrois ans, quoique...
Page 271 - Tables astronomiques du Soleil, de la Lune, des Planètes, des Étoiles fixes et des Satellites de Jupiter et de Saturne; avec l'explication et l'usage de ces mêmes tables. Suite de l'Année 1740. Paris. 1740. 4".
Page 141 - La foi est venue en effet : je me suis convaincu que la métaphysique de l'analyse infinitésimale est la même dans le fond que celle de la méthode d'exhaustion des anciens géomètres.
Page 19 - Huguens rendit à ce sujet un témoignage d'autant plus honorable aux nouveaux calculs , que ce grand homme ayant fait plusieurs sublimes découvertes sans ces calculs , pouvait être dispensé d'en célébrer les avantages ; il avoue qu'il voyait avec surprise et admiration l'étendue et la fécondité de cet art ; que de quelque côté qu'il tournât la vue., il en découvrait de nouveaux usages, et qu'enfin il y concevait un progrès et une spéculation infinie. Quel malheur qu'il ait été enlevé...
Page 33 - ... l'on me donne pour sonder le gué , et au lieu • de tout le reste de cette année pour trouver la • solution, je n'ai employé, en tout, que trois mi•...

Bibliographic information