Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

dès notre bas âge, à consacrer tous nos momens de loisir à l'étude de la Bibliographie ; les essais que nous avons publiés jusqu'à ce jour (1), prouvent que nous en avons fait notre occupation particulière autant que les devoirs de notre état nous l'ont permis.

[ocr errors]
[ocr errors]

(1) Dictionnaire raisonné de Bibliologie, contenant, 1° l'explication des principaux termes relatifs à la Bibliographie, à l'art typographique , à la diplomatique, aux langues, aux archives, aux manuscrits, aux médailles, aux antiquités, etc. ; 2° des Notices historiques détaillées sur les principales Bibliothèques anciennes et modernes ; sur les différentes sectes philosophiques, sur les plus célèbres Imprimeurs, sur les Bibliographes, avec la liste de leurs ouvrages; 3° enfin l'exposition des systèmes bibliographiques, etc., et un tableau synoptique de Bibliologie. Paris, Renouard , 1802--1804, 3 vol. in-8°; le 3e vol. se vend séparément et peut former un ouvrage à part.

Manuel bibliographique, ou Essai sur les. Bibliothèques anciennes ( traduit du latin de Juste-Lipse ), sur la connaissance des livres, des formats, des éditions, sur la manière de composer une Bibliothèque choisie , etc. Paris, 1800, 1 vol. in-89.

Essai de curiosités bibliographiques, ( ou Notice raisonnée des ouvrages les plus beaux, dont le prix a excédé 1000 fr. dans les ventes publiques). Paris, Renouard , 1804, 1 vol. in-8°, tiré à petit nombre; tous les exemplaires en papier vélin.

Dictionnaire critique, littéraire et bibliographique des principaux livres condamnés au feu , supprimés ou censurés, précédé d'un discours sur ces sortes d'ouvrages. Paris, Renouard et Allais, 1806, 2 vol. grand in-89.

Bibliographie curieuse, ou Notice raisonnée des livres imprimés à cent exemplaires au plus, suivie d'une Notice de quelques ouvrages tirés sur papier de couleur. Paris, Renouard, 1808, i vol. in-8°, tiré seulement à cent exemplaires, tous

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Nous nous sommes d'abord appliqué aux Élémens de la science bibliologique, partie essentielle, par laquelle il fallait naturellement commencer. Après avoir consigné ces Élémens dans notre Dictionnaire bibliologique, en 3 vol. in-8°, nous avons senti la nécessité de passer de cette théorie à une bonne Bibliographie pratique ; et pour parvenir à ce dernier objet, nous avons pensé que le moyen le plus sûr était de diriger nos recherches vers les BIBLIOGRAPHIES SPÉCIALEs. Nous entendons par ce mot toute Bibliographie particulière consacrée à un genre quelconque d'ouvrages, mais à un seul genre. Ces Bibliographies, sous le rapport de la connaissance approfondie des livres, sont bien préférables aux Bibliographies générales. Celles-ci ne présentent ordinairement qu'un choix d'ouvrages pris indistinctement dans tous les genres : elles s'attachent sur-tout aux livres rares et curieux de toutes les classes, et en forment un tout plus ou moins étendu, mais toujours circonscrit; au lieu que les Bibliographies spéciales, ne renfermant qu'une seule espèce de livres, font mention quelquefois des productions, même les plus minutieuses dans cette espèce , et offrent, par conséquent, tous les renseignemens qu'on peut desirer. Aussi ces recueils sont de vrais trésors pour celui qui veut connaître à fond la Bibliographie proprement dite. On objectera peut-être qu'il est inutile de parcourir une si grande

en papier vélin. Une nouvelle édition, augmentée d'un trèsgrand nombre d'articles, et corrigée, fait partie de l'ouvrage que nous annonçons,

eu la

ܪ

quantité de livres dont la plupart sont insignifians ou mauvais. Pline l'ancien a répondu depuis longtems à cette objection : il n'y a pas de livre, disaitil, quelque mauvais qu'on le suppose, qui ne présente quelque chose dont on puisse profiter (1). J'en ai preuve

il y a dix ans : une personne m'envoya un roman de sa façon; il était détestable; mais il avait cela d'avantageux que,

dans 100 pages in-18, il offrait exactement l'ensemble de tous les défauts qu'il faut éviter dans la composition de ces sortes d'ouvrages ; et sous ce rapport ce livre m'a paru précieux.

Les BIBLIOGRAPHIES SPÉCIALES sont encore de la plus grande utilité à celui qui s'adonne, par goût ou par état, à la culture des Sciences, des Arts ou des Lettres. Nécessairement il desire connaître les principaux ouvrages relatifs à la partie qu'il veut cultiver. Souvent, faute de savoir que ces ouvrages existent il s'attache au premier livre qui lui tombe sous la main ; il n'acquiert que des notions imparfaites , et

; s'il travaille à son tour sur le même sujet , fait que répéter ce qui a été dit avant lui par un ou plusieurs auteurs dont il ignorait l'existence, et qui souvent ont mieux et plus amplement traité la même matière. C'est ce qui arrive chaque jour, et c'est ce qui produit cette quantité innombrable de livres inutiles ou imparfaits qui surchargent notre littérature. La difficulté de connaître les ouvrages publiés sur

[ocr errors]

il ne

(1) Dicere solebat ; nullum esse librum tam malum , ut non aliqua parte prodesset. (V. Plin. , Epist. 5, Lib. ii).

[ocr errors]

une partie, provient de ce qu'ils sont annoncés isolément dans une infinité de Bibliographies générales ou de Catalogues. Pour s'assurer de leur existence, il faut parcourir toutes ces Bibliographies, en extraire les titres des ouvrages, les ranger méthodiquement, puis chercher ailleurs les jugemens qu'on en a portés; ce qui est long, fatigant et souvent incomplet, parce qu'on n'a pas toujours à sa disposition un grand nombre de Catalogues : une bonne Bibliographie spéciale, où toutes les matières sont classées dans un ordre convenable, épargne donc ces recherches pénibles. On y trouve, au premier coup-d'oeil, la liste des ouvrages qui existent sur telle ou telle partie ; cette liste , ordinairement bien faite , est àpeu-près complète, du moins pour les livres les plus intéressans , et par conséquent elle devient de la plus grande 'utilité pour l'homme laborieux et avide de s'instruire.

Telles sont les raisons qui nous ont engagé nonseulement à travailler sur les BibliOGRAPHIES SPÉCIALES qui existent, mais même à en augnienter le nombre.

Le volume que nous publions aujourd'hui , sous le titre de RÉPERTOIRE , devait paraître en février dernier, ainsi que nous l'avions annoncé, et renfermer cinq espèces de Bibliographies, savoir : 1° la Notice raisonnée de toutes les Bibliographies spéciales qui ont paru jusqu'à ce jour; 2o celle des ouvrages imprimés à petit nombre; 3° des ouvrages imprimés sur papier de couleur; 4° des ouvrages dont le texte est gravé, et 5° des ouvrages connus sous le nom

[ocr errors]

au desir

d'ana; mais des occupations imprévues et multipliées, qui tiennent aux devoirs de notre place, nous ont forcé non-seulement de différer la publication de ce volume jusqu'à ce jour , mais de renvoyer à quelques mois celle de la Notice raisonnée des Bibliographies spéciales, qui devait en former la première partie.

Nous nous sommes déterminé à publier d'abord les quatre dernières Bibliographies, tant pour nous rapprocher du terme que nous avions fixé dans nos engagemens avec nos souscripteurs, que pour répondre

que la plupart d'entre eux ont daigné nous témoigner de posséder promptement notre ouvrage. Heureux si par nos recherches et par les soins que nous avons apportés à ce travail, nous ne trompons pas entièrement l'attente des personnes dont la bienveillance a déjà accueilli nos essais précédens.

Les circonstances qui nous ont obligé de différer l'impression de la NoticE DES BIBLIOGRAPHIES SPÉCIALES, nous ont cependant été fort utiles, en ce que ce délai nous a permis de multiplier nos recherches dans les courts momens de loisir

que nous avons eus , de recevoir des renseignemens précieux de la part de plusieurs savans distingués , tant de France que d'Italie et d'Allemagne. Dans L'INTRODUCTION publiée en octobre dernier, nous annoncions soixante-trois objets sur lesquels nous avions recueilli des Bibliographies spéciales; maintenant ils s'élèvent à plus de cent, et le nombre des auteurs qui ont travaillé sur chaque objet , s'est accru dans la même proportion. Il résulte de ces augmentations que cette Notice, qui

et

« PreviousContinue »